Catégories
Seine Saint-Denis
Création Numérique Cinéma

Plan large sur Screen4ALL

Les 8 et 9 novembre, Saint-Denis accueille le forum des technologies innovantes pour le film, la télévision et les nouveaux médias. Zoom sur un évènement aux multiples dimensions…

Si vous voulez en prendre plein la vue –dans le bon sens du terme-, prenez la direction de la Plaine-Saint-Denis les 8 et 9 novembre. Aux Docks de Paris se tiendra en effet la quatrième édition du Festival Screen4ALL, le « rendez-vous des tendances et innovations de l’écosystème audiovisuel, du cinéma, du broadcast et du corporate », annonce le sous-titre de l’évènement. « C’est un salon où on présente les innovations au service de la création, tout ce qui va aider les créateurs de contenus dans leurs projets, ce qui va des caméras à la lumière », décrypte et résume Stéphan Faudeux, éditeur de magazines et créateur du Festival qu’il a installé en 2014 en Seine-Saint-Denis.

Réunion de familles

Pour cela, une cinquantaine de conférences, 6000 mètres carrés d’exposition et plus de 120 exposants nourriront les deux jours de Screen4ALL. Et, nouveauté de cette année, Screen4All s’allie au SATIS, autrement dit le Salon des Technologies de l’image et du Son. « Le SATIS en est à sa 35e édition, on veut le ré-enchanter en lui faisant quitter la Porte de Versailles pour La Plaine-Saint-Denis et en le mariant avec Screen4All qui sera en quelque sorte sa boîte à idées. Les deux évènements doivent se nourrir l’un de l’autre, détaille encore le patron de Screen4All. On réunit donc toutes les familles de l’audiovisuel, du producteur de cinéma au chercheur de l’Université de Paris-8 autour des nouveaux outils et des nouveaux savoirs de la création. »
L’occasion par exemple d’en apprendre un peu plus sur la meilleure manière de « créer une chaîne de télé avec un smartphone » Si, si c’est possible…

Car, à Screen4ALL, on trouve toutes sortes de solutions comme celle qui sera présentée par « LightyShare », une plate-forme collaborative française dédiée à la location de matériel audiovisuel. Son idée ? Mettre en contact, « des sociétés de production, des chefs-opérateurs ou des étudiants qui recherchent du matériel pour produire leurs projets » et « des millions d’équipements audiovisuels qui restent au fond de placards » à des prix « de 15 à 60 % moins cher que chez un loueur traditionnel. »

Pratiquer, la clé de tout

De quoi faciliter la vie de talents naissants. « Pendant longtemps, produire des films était réservé à une élite parce que ça coûtait cher, commente Stéphan Faudeux, mais aujourd’hui ce n’est plus le cas. Donc si vous arrivez motivés dans ce secteur de l’audiovisuel, vous avez une chance d’en faire votre métier. Mais pour ça, il faut prendre son smartphone, se tester sur des logiciels de montage, bref pratiquer, s’entraîner… »

JPEG - 42.5 ko

Et, pourquoi pas en 2018, se retrouver dans la programmation du 360 Film Festival, autre temps fort de Screen4ALL. En attendant, ce seront cette année une trentaine de « contenus en Réalité Virtuelle » qui seront en compétition. Fictions, documentaires, films publicitaires ou d’entreprise, réalisations Live (sport, concert, événementiel) ou productions artistiques seront en lice pour décrocher le Grand Prix du jury et succéder ainsi à Longing for Wilderness, un court-métrage réalisé par l’Allemand Marc Zimmermann à l’aide du logiciel Cinema 4D, outil de création tridimensionnelle.
Mais pour se plonger dans les différentes dimensions du monde de l’audiovisuel, il n’y a qu’un geste à faire : pousser les portes des Docks de Paris…

Screen4ALL, du 8 au 9 novembre aux Docks de Paris –50, avenue du Président Wilson à Saint-Denis. Plus d’infos sur www.satis-expo.com/fr/
Trois temps forts :

- Une conférence le 8 novembre à 18h00 sur la création audiovisuelle en Seine-Saint-Denis, suivie de la deuxième soirée des ambassadeurs de la marque territoriale IN Seine-Saint-Denis. Lancée il y a un an, cette marque entend mettre en avant les initiatives positives lancées dans le département, émanant d’habitants, d’associations comme d’entreprises. Ce sera aussi l’occasion de récompenser les lauréats de l’appel à projets IN Seine-Saint-Denis en présence du Président du Conseil Départemental.

- Deux initiatives qui se dérouleront le 9 novembre sur les métiers de l’audiovisuel : un atelier de 13h30 à 15h30 à destination des professionnels de l’accompagnement et une rencontre de 14 h à 17 h entre les acteurs de la formation et de la branche avec les professionnels franciliens de l’audiovisuel allocataires du RSA (sur invitation).

Retrouvez tout le programme de l’événement ici

à lire aussi
Patrimoine

Du Lendit aux rues du Landy

Pour les habitant·e·s d’Aubervilliers, Saint-Denis, Saint-Ouen ou Clichy-la-Garenne dans le 92, la rue du Landy est aussi familière qu’incontournable sur une carte de leur ville. Mais avant d’être une artère qui parcourt leur commune, le Lendit devenu Landit puis Landy fut un lieu d’une importance capitale à l’ère gauloise, pendant l’occupation romaine et sous les Rois de France au Moyen Âge.

Opéra Les Pavillons-sous-Bois

OpéRassemble : l’opéra en circuit court

Les fameux airs de la Traviata s’élèveront de l’Espace des Arts de Pavillons sous bois les 5, 7, 8 et 10 mars prochains. Sur scène, neuf solistes, 45 choristes de Villemomble et du Pré-Saint-Gervais. Le décor, les costumes, l’accueil et la sécurité, le coiffage et le maquillage sont l’œuvre des lycéens des villes alentour.

IN Seine-Saint-Denis

Luna Granada, la Tête ailleurs, mais aussi sur les épaules

Luna Granada, après s’être consacrée à l’écriture et l’illustration, privilégie aujourd’hui son métier d’éditrice. C’est en 2015 qu’elle se lance dans l’aventure, et aujourd’hui La Tête ailleurs, sa maison d’édition, bien connue à Saint-Denis, commence à rayonner sur tout le territoire départemental et au-delà.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.