Catégories
Seine Saint-Denis
JOP 2024

Paris 2024, plus d’un milliard d’investissement pour la Seine-Saint-Denis

Vendredi 7 octobre, le Premier Ministre a annoncé un investissement de l’État d’un milliard d’euros et Stéphane Troussel une participation de la Seine-Saint-Denis de 67,4 millions d’euros.

Le comité Paris 2024 avait choisi l’auditorium du salon des expositions du Bourget pour présenter à la presse la phase 2 de son dossier de candidature. Une préfiguration, car les lieux accueilleraient le centre des médias en cas de succès dans la course aux Jeux. Les deux co-présidents, Bernard Lapasset et Tony Estanguet, ont cité en exemple la Seine-Saint-Denis, « caractéristique de ce que les Jeux sont capables d’apporter à un territoire en termes d’héritage pour les populations ».

- Des infrastructures rénovées et la construction d’équipements adaptés aux besoins de la population comme la piscine olympique à Saint-Denis.
- Le village olympique et paralympique, ainsi que le village des médias, qui seront reconvertis en 5 000 logements après les Jeux.
- Des aménagements qui amélioreront le confort et le quotidien des habitants, ainsi que leurs déplacements (échangeurs routiers, passerelles piétonnes, murs anti-bruit, enfouissement de lignes à haute tension, structures de transport…)
A cela s’ajoute le Grand Paris Express, sur les rails pour 2024.

Le budget de ces investissements s’élève à 3 milliards d’euros. Il sera financé à 50 % par des fonds publics. L’autre partie fera appel à des fonds privés, notamment en ce qui concerne le village olympique dont la destination post Paris 2024 a déjà été anticipé pour faire de cet éco-quartier un modèle en matière de durabilité.

L’investissement public sera réparti comme suit :
- Etat : 1 milliard €
- Ville de Paris : 145 millions €
- Région Ile-de France : 145 millions €
- Département de la Seine-Saint-Denis : 67,4 millions €
- Etablissement public territorial Plaine Commune : 35 millions €
- Etablissement public territorial Paris Terres d’Envol : 20 millions €
- 7 autres collectivités : environ 78, 4 millions €

Le Premier ministre Manuel Valls a déclaré : « l’État a souhaité donner l’exemple en s’engageant fortement en soutien de cette magnifique candidature. » Il a détaillé que du milliard d’euros que l’État met dans la corbeille, « 100 millions seront consacrés à la réhabilitation d’équipements sportifs, principalement en Seine-Saint-Denis. »
A propos des investissements publics, Jean-François Martins, adjoint au maire de Paris en charge du sport et du tourisme a souligné qu’«  ils contribueront à la résorption des inégalités territoriales. Cette candidature constitue en cela un véritable projet de territoire, qui lie Paris et la Seine-Saint-Denis, deux départements parmi les plus jeunes et cosmopolites de France, qui grâce aux Jeux Olympiques et Paralympiques se projettent dans un avenir commun. »

JPEG - 76 ko
à lire aussi
Aubervilliers

Baptiste Bleier, drôle de bizutage

A 25 ans, ce coureur prometteur de St Michel-Auber 93, issu de l’équipe réserve, aura vu sa première année chez les pros interrompue brutalement par le confinement. Heureusement, la reprise de la saison au 1er août l’a remis en selle.

Montfermeil Football

Sébé Coulibaly, le foot au féminin

Passée par de nombreux clubs de Seine-Saint-Denis, cette jeune femme lance le 11 juillet « Ladies Squad », une application mobile pour encourager la pratique féminine du football. Cette internationale malienne, qui a grandi aux Bosquets à Montfermeil, voit aussi dans le foot un outil pour faire progresser la cause des femmes. Rencontre.

Judo

Après le Covid, l’Etoile du Blanc-Mesnil veut à nouveau briller

Astride, Cyrille, Guillaume, Madeleine, Margaux et Romane, judokas de l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil, savourent actuellement aux Ménuires, dans les montagnes savoyardes, un stage d’oxygénation, première étape de leur déconfinement. A peine serrée la ceinture de leur kimono, ils avouent une vraie soif de combats et une irrépressible faim de compétitions. Leur prochain rendez-vous international pourrait être, en novembre, les championnats d’Europe à Prague, initialement prévus en mai…

Course solidaire Jeux olympiques et paralympiques

Journée olympique : l’hommage du sport de Seine-Saint-Denis aux soignant·e·s

Mardi 23 juin, la traditionnelle journée olympique s’est reconvertie en marathon de la solidarité en hommage aux soignant·e·s. Six groupes de coureurs et coureuses sont à cette occasion parti·e·s de l’Insep à Vincennes vers différents hôpitaux de la région parisienne. Nous avons suivi celui de l’UNSS 93, constitué de lycéens et lycéennes de Bondy et d’enseignant·e·s, parti·e·s en petite foulée dire merci à des hôpitaux de Seine-Saint-Denis.