Catégories
Seine Saint-Denis
Génération jeux Handball

Mondial de handball : Les collégiens au coeur de la fête

A l’occasion du Mondial de handball, le Département, en lien avec l’UNSS 93, a offert 1000 places à des élèves de Seine-Saint-Denis, pour pouvoir vivre l’événement de l’intérieur. Reportage avec des collégiens sur le match Egypte-Argentine pour cette grande fête du handball !

« Bien joué ça ! » Saliou, en connaisseur, apprécie une parade du goal de l’Egypte. Cet élève de 5e évolue comme gardien à l’Association sportive (AS) hand du collège Denis-Diderot à Aubervilliers. Et aujourd’hui, il a les yeux qui brillent : avec le concours du Département et du comité départemental de handball, il a pu se rendre avec 32 autres camarades à l’Arena de Bercy pour assister au match Egypte-Argentine. Ces deux nations s’affrontaient mercredi 18 janvier dans le cadre du Mondial de handball organisé en France jusqu’au 29 janvier.

Sur le rang devant lui, Yasmine, en 4e, est elle aussi happée par l’événement. « Je ne pensais pas que c’était aussi bien ambiancé », s’étonne la jeune fille, en battant la mesure au rythme du Harlem Shake diffusé par la sono de la salle. Pour ce match, la jeune fille qui pratique également le handball en AS, a pris fait et cause pour l’Egypte. « Je vois même un France-Egypte en finale », se risque-t-elle à pronostiquer, avec sur la joue un trait de couleur représentant le drapeau de l’Egypte.

Lucie, professeure d’EPS et accompagnatrice du groupe, couve tout son petit monde avec un sourire jusqu’aux deux oreilles. « Les jeunes sont comme des fous là. Pour la plupart, c’est leur premier match international. Pour certains, c’est même leur première fois à Paris, alors vous pensez... », explique celle qui anime aussi l’AS hand du collège, dont les minimes garçons et filles se sont qualifiés cette année pour l’échelon départemental.

JPEG - 120.1 ko

S’appuyer sur des événements sportifs forts pour promouvoir la pratique du sport en loisir ou en compétition, c’est justement l’intention du Département qui mise sur l’activité physique et sportive, aux côtés d’autres disciplines, comme vecteur d’éducation. Et avec 27 clubs et quelque 10 000 licenciés, le handball est plutôt bien représenté en Seine-Saint-Denis.
Mais à l’image de ce qu’il avait déjà fait pour l’Euro 2016, le Département a aussi tout simplement à coeur d’associer la population aux grandes manifestations se déroulant sur son territoire. Une politique dont se félicite Vincent, professeur de sport à Rosa-Luxemburg, toujours à Aubervilliers.

« C’est super que les gamins soient invités ainsi au Mondial de hand. J’espère qu’il en sera de même pour les JO 2024, si Paris et la Seine-Saint-Denis les obtiennent. A Rio, la population n’a pas vraiment pu venir au stade et c’est dommage. Car un événement d’une telle importance, la population doit y être associée. »

JPEG - 89.6 ko

C’est la mi-temps. L’Egypte, plus agressive en attaque, mène 13 à 10. Celia, Maïly et Niamé, élèves au collège Jean-Vilar de Villetaneuse, ne perdent pas une miette du spectacle. Pour ces 4e, c’est aussi la première fois qu’elles suivent une rencontre internationale. Enthousiastes, les trois jeunes filles se sont bien prises au jeu car le collège a eu la bonne idée d’organiser un Mondial interne à l’établissement, chaque classe représentant un pays. En tant qu’ambassadrice du Brésil, Niamé a par exemple fait un exposé sur ce pays et son histoire. « C’est une manière de rendre le projet interdisciplinaire et de le sortir un peu du cadre du sport stricto sensu », expliquent leurs accompagnatrices, enseignantes d’histoire et d’espagnol.

Là-dessus, coup de buzzer. L’Egypte remporte assez logiquement le match 31-26 face à une Argentine volontaire mais dominée, une victoire qui lui assure presque sa qualification pour les 8e de finale. Abderrahim, du collège Henri-Wallon d’Aubervilliers, supporter de l’Egypte, triomphe face à son pote Aziz, grimé aux couleurs de l’Argentine. « Je suis vraiment content d’avoir pu vivre ça. Ce qui m’a frappé, c’est le dureté des contacts. Par moments, on aurait plus dit du rugby que du hand. Et puis, je retiens la performance du gardien de l’Egypte. Lui, il est trop technique », retient cet élève qui joue arrière dans son AS de handball. « Vraiment, ça n’a rien à voir avec la télé », ponctue-t-il sous les yeux de ses profs, ravis de les voir ravis.

à lire aussi
JOP 2024 Saint-Denis

Un avant-goût des JOP Paris 2024 au Stade de France !

Dimanche 26 juin, au pied du Stade de France, plusieurs milliers de personnes ont pu avoir un aperçu des Jeux Olympiques de Paris 2024, à moins de 800 jours du lancement de la compétition. Escrime, canoë-kayak sur le canal, trampoline, escalade… Petits et grands ont testé une trentaine de disciplines sportives olympiques en présence de plusieurs médaillés olympique. (Re)vivez en vidéo cette journée festive et populaire.

Saint-Denis JOP 2024

La Seine-Saint-Denis plus vite, plus haut, plus fort

A deux ans des JOP Paris 2024, la Journée olympique autour du Stade de France a attiré dimanche 26 juin des milliers de participant·e·s. Parmi eux, un large public du département, qui a pu découvrir gratuitement une trentaine de sports olympiques et paralympiques, auprès de champions souvent très accessibles. L’alchimie autour des Jeux monte en puissance...

Génération jeux Tennis de table Saint-Denis

Championne de France à 17 ans !

Prithika Pavade du Saint-Denis Union sport tennis de table est devenue hier championne de France senior en battant en finale la sextuple championne de France Jia Nan Yuan (n°23 mondiale). Un des exploits des pongistes dionysien·ne·s qui raflent 6 médailles : Saint-Denis meilleur club français !

Saint-Denis

Retour sur la Journée olympique en 10 photos

L’espace d’un dimanche, les abords du Stade de France se sont transformés en plus grand terrain de sport de France, à 25 mois des JOP Paris 2024 : voile sur le canal, hip hop, rubgy, basket fauteuil sur le terrain annexe, BMX sur le parvis... Retour en 10 images sur cette grande fête populaire de la pratique sportive en Seine-Saint-Denis.