Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories

Face aux spectateurs, silencieuse, autour d’elle, des portants avec des vêtements. Elle reste longtemps ainsi, avant de lentement tourner la tête d’un côté et de l’autre puis fixe de nouveau le public, comme si elle était à un examen, et les spectateurs ses juges.

Enfin, elle sourit et se met à parler en minaudant un peu, comme une jeune fille qui se répète une leçon. Et c’est en quelque sorte ce qu’elle fait puisque le long discours qu’elle déploie est « un bref mode d’emploi destiné aux femmes pour éviter les ennuis qui les menacent, car vous savez… les temps sont durs. »

Né en réaction contre un viol collectif, mais aussi plus profondément des injonctions qu’elle a entendu depuis l’enfance, ce solo met ainsi en scène brillamment, avec une grande économie de moyens et une ironie féroce, la place dévolue à la femme dans la société indienne et surtout, la manière qu’on a de lui faire endosser la responsabilité d’actes dont elle est pourtant victime.

En se couvrant littéralement de vêtements, tout en égrenant les raisons pour lesquelles une femme devrait faire attention « pour son propre bien », elle met en évidence, par l’absurde, ce qui sous-tend les recommandations qu’on lui délivre : pour ne rien craindre, il suffit juste de ne rien être, de disparaître - ici concrètement derrière un amoncellement de vêtements, ailleurs symboliquement derrière les conseils de prudence qui sont autant d’armes de domination.

Il y a à la fois de la provocation, un sens aigu du théâtre et de la satire dans la manière dont Mallika Taneja joue ainsi de ce Be Careful, un refus de se laisser enfermer et réduire jubilatoire.

Découvrez-en plus sur les rencontres chorégraphiques.

- Quand : Les Vendredi 19 mai, Samedi 20 mai à 19h30 et le Dimanche 21 mai à 16h
-  : Théâtre Le Colombier - 20 Rue Marie Anne Colombier, 93170 Bagnolet
- Tél : 01 43 60 72 81
- www.rencontreschoregraphiques.com
- www.lecolombier-langaja.com

Découverte

Journées européennes de l’archéologie

Les Journées européennes de l’archéologie sont de retour, notamment sous une forme numérique avec l’opération #Archeorama du 19 au 21 juin

Cinéma

Côté court 2020 dans votre salon !

Cette année Côté court aura lieu, non pas au Ciné 104 de Pantin, mais sur le site internet du festival entre le 17 et le 27 juin, en se concentrant sur les films issus de l’appel à films. Alors à vos écrans sur www.cotecourt.org !