Catégories
Seine Saint-Denis
Handicap

MDPH : c’est en ligne que ça se passe !

Il est désormais possible de transmettre, en ligne, son dossier de demande de compensation du handicap. Un nouveau service de « télé-dépôt » bienvenu en ces temps de confinement où il est conseillé de limiter au maximum ses déplacements.

« Nous avons commencé à travailler sur ce projet en mars dernier au moment du premier confinement », explique Blandine François, directrice adjointe de la Maison départementale des personnes handicapées. Pour ce faire, la MDPH s’est rapprochée de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, en s’appuyant sur la plateforme développée par cette dernière. Les agent·e·s de différents services de la MDPH ont été formé·e·s à l’utilisation de cet outil, également présenté aux responsables du Centre de contacts du Département qui peuvent ainsi correctement renseigner le public.

Premier étage de la fusée

Le télé-dépôt est la première étape d’un projet ambitieux de téléprocédure qui permettra, à terme, aux usagers·ère·s de déposer, puis de suivre le traitement de leur dossier en temps réel. En 2021, les dossiers télétransmis devraient ainsi pouvoir intégrer directement le système d’information de la MDPH, sans nouvelle manipulation par les agent·e·s.
« Bien entendu, cela ne remet pas en cause les autres possibilités de déposer son dossier de demande - par courrier ou en se déplaçant sur le site de Bobigny », insiste Blandine François. « Il permet d’élargir l’offre de services numériques du Département et de limiter les déplacements », indispensable en cette période de crise sanitaire.
Cette offre s’inscrit aussi, plus largement dans la dynamique d’amélioration de la relation avec les Séquano-Dionysien·ne·s, qui passe également par le développement des échanges numériques, l’ouverture progressive de « Permanences autonomie » dans les circonscriptions de service social du Département ou la diffusion du dossier unique d’admission dans tous les établissements médico-sociaux de Seine-Saint-Denis.
En octobre, 148 dossiers ont été déposés en ligne. Le 13 novembre, 119 l’avaient déjà été, soit 11 % des dossiers de novembre. Un service attendu… et rapidement adopté !

Plus d’informations et mode d’emploi détaillé du télé-dépôt sur
mdphenligne.cnsa.fr/mdph/93

Pratique !
• Les pièces complémentaires (certificat médical, comptes rendus, etc.), ainsi que les justificatifs (pièce d’identité, domicile, etc.). peuvent être scannés ou pris en photo avec un smartphone, puis téléchargés en même temps que le dossier de demande.
• Place Handicap-MDPH93 accueille le public les lundi, mardi, mercredi, jeudi de 09h à 12h et de 14h à 16h30 et le vendredi matin de 09h à 12h (immeuble Erik-Satie, 7/11 rue Erik-Satie, Bobigny).
• Il est également possible de joindre la MDPH par téléphone 01 43 93 86 86 ou via le formulaire de contact sur https://place-handicap.fr/contact
à lire aussi
Protection de l’enfance

Parrains Par Mille, la richesse du cœur

Implantée en Ile-de-France mais aussi dans 4 autres régions de France, cette association, soutenue notamment par le Département, met en place des parrainages entre des habitant·e·s et des enfants de 3 à 21 ans ayant besoin d’une personne ressource. Il peut s’agir de mineur·e·s non accompagné·e·s, d’enfants pris en charge par la protection de l’enfance ou encore d’enfants vivant dans leur famille. Portrait de deux binômes de Seine-Saint-Denis.

Reconstruction du refuge SPA de Gennevilliers

Plus ancien refuge SPA de France, le refuge de Grammont à Gennevilliers va être reconstruit grâce à la participation financière de la Seine-Saint-Denis et des six autres départements franciliens via le Fonds via le Fonds de solidarité et d’investissement interdépartemental (FS2I).

Aide sociale Sevran Bobigny

Une caravane pour aider les aidant·e·s

Lundi 31 mai, l’hôpital Avicenne de Bobigny a accueilli le lancement de la caravane « Tous aidants », qui va sillonner l’Ile-de-France puis la France jusqu’en octobre. Cette initiative, soutenue par le Département, a pour but de donner un maximum d’informations aux personnes venant en aide à un proche malade ou en situation de dépendance. Des personnes qui, bien souvent, sont isolées ou épuisées, et qu’il s’agit donc d’aider à leur tour.