Catégories
Seine Saint-Denis
Coronavirus

Les villes de Seine-Saint-Denis mobilisées

A côté des actions d’envergure nationale ou départementale, les municipalités ont elles aussi mis en place des mécanismes de solidarité. Cet article liste les principales initiatives.

Bagnolet : pour les personnes âgées ou fragilisées qui sont seules chez elles et qui ne peuvent pas se déplacer, la ville a mis en place un numéro dédié : 01 49 93 66 90
* Une Boutique Solidaire éphémère a aussi été mise en place par la mairie pour les plus précaires grâce à la mobilisation du CCAS et de bénévoles. Si vous êtes en difficulté ou que vous connaissez des personnes qui pourraient avoir besoin d’aide, prenez contact avec le CCAS : ccas.bagnolet@ville-bagnolet.fr ou 06 08 00 38 33. Si vous souhaitez contribuer à la démarche de solidarité en mettant à disposition des denrées alimentaires : ccas.bagnolet@ville-bagnolet.fr

Aulnay-sous-Bois : un service de portage de repas à domicile, gratuit, est en place pour les personnes de plus de 65 ans. Si elles souhaitent bénéficier de ce service, elle peuvent appeler au : 01 48 79 40 70

Bobigny : des agents municipaux volontaires contactent l’ensemble des retraités et personnes isolées inscrite au CCAS. Pour les personnes âgées ou isolées qui ne seraient pas inscrites, il faut contacter le 01 41 60 97 30 ou le 01 41 60 97 31.

Bondy : une page a été créée par la mairie pour proposer son aide aux plus vulnérables : https://www.ville-bondy.fr/solidarite-covid-19/je-veux-aider

Clichy-sous-Bois : Accueil des enfants des personnels de santé à la Maison de la petite enfance (pour la crèche) et, pour les scolaires, à l’école Claude Dilain les lundi, mardi, jeudi, vendredi, et le mercredi à l’accueil en centre de loisirs Henri Barbusse (entrée coté Mc Do), de 7h30 à 19h.
Des portages de repas et des courses à domicile ont été mis en place pour les seniors. Pour se faire connaître, se rapprocher du CCAS : 01 43 51 75 17. Le marché Anatole-France est fermé jusqu’à nouvel ordre, conformément à la décision du Premier ministre. Désinfection des espaces publics : abris bus et tramway, espace commerciaux.

Drancy : pour les personnes qui ne peuvent pas réaliser leurs courses de première nécessité, elles peuvent contacter le CCAS par mail ccas-direction@drancy.fr en indiquant nom, prénom, adresse exacte et N° de téléphone ou en téléphonant au 01.48.96.50.73 ou 01.48.96.50.72.

Dugny : un accueil téléphonique spécifique pour les personnes âgées, fragilisées et/ou isolées est mis en place par les agents du Centre Arc-en-Ciel au 01 49 92 66 20.

Epinay-sur-Seine : les personnes âgées et isolées peuvent se signaler au Centre Communal d’Action Sociale afin que des agents de la ville s’assurent régulièrement de leur bien-être durant cette période de confinement. Pour tout renseignement complémentaire ou pour s’inscrire, elles peuvent contacter le 01 49 71 98 54.

Gagny : une permanence téléphonique 7 jours sur 7, de 9 heures à 18 heures, a été mise en place pour les situations d’urgence au 01 56 49 22 59

Gournay-sur-Marne : les personnes seules et en difficultés qui souhaitent bénéficier du portage des repas à domicile fournis par la Ville sont invitées à contact le 01 43 05 06 41 entre 9 h et 12 h, du lundi au vendredi. Celles qui souhaitent recevoir de l’aide ou apporter leur aide peuvent se faire recenser en envoyant un mail à l’adresse collaborateurdecabinet@gournay-sur-marne.fr

La Courneuve : Un dispositif spécial a été mis en place pour s’assurer que les personnes âgées, isolées ou fragiles sont accompagnées lors de cette période de pandémie. Un pôle d’agent-e-s volontaires contactera toutes les personnes âgées de plus de 70 ans pour prendre de leurs nouvelles.

Le Bourget : la mairie a mis en place un dispositif particulier à l’attention des personnes âgées : http://www.le-bourget.fr/Coronavirus-Covid-19-la-Ville-se-mobilise-pour-les-plus-fragiles.html?fbclid=IwAR37v9JtikCSo4CymGc99wmx5Wa23EacH68HvIsKhPTvfNb0bsDssn-DMs4#.XnTel4hKg2w)

Le Raincy ; la mairie a créé une page facebook d’entraide : https://www.leraincy.fr/content/actualite/entraide-le-raincy)

Les Pavillons-sous-Bois  : la mairie a ouvert un registre des personnes vulnérables : https://www.les-pavillons-sous-bois.fr/La-Ville/Actualites/Registre-des-personnes-vulnerables

Le Pré-Saint-Gervais : pour les personnes fragiles, la mairie a mis en place un nouveau service de livraison de produits de première nécessité ainsi qu’un service de portage de repas à domicile pour toutes celles et tous ceux qui en ont besoin. Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) contacte également une liste de personnes fragiles une à deux fois par jour. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le CCAS au 01 49 42 73 14 / 01 49 42 73 75.

Montfermeil : la mairie met en place un service de vigilance pour limiter au maximum l’isolement et intensifier les aides pour les personnes porteuses d’un handicap et les personnes fragiles (au vu de l’âge ou de l’état de santé). Signalement de toute situation préoccupante au Numéro Vert 01 41 70 70 30 / contact@ville-montfermeil.fr

Montreuil : la mairie a mis en place un signalement des personnes vulnérables : https://www.montreuil.fr/contact/formulaire-de-lien-social ou 01 48 70 60 00

Pierrefitte : la mairie a ouvert un registre des personnes vulnérables : https://www.mairie-pierrefitte93.fr/actualite/covid-19-signaler-des-personnes-agees-ou-handicapees-isolees/ ou 01 72 09 33 80

Rosny-sous-Bois : la municipalité a ouvert une cellule de soutien psychologique : https://www.rosnysousbois.fr/actualites/cellule-de-soutien-psychologique/

Saint-Denis : la mairie fait un point complet sur son site et a ouvert une page Facebook @saintdenissolidaire.

Sevran : La municipalité a aménagé des créneaux prioritaires, en matinée, pour l’accès aux principaux supermarchés de sa commune (personnes âgées et soignants). Elle recense aussi sur son site tous les restaurants effectuant des livraisons à domicile ainsi que différents points où les habitants ne possédant pas d’imprimante peuvent se procurer une copie de l’attestation dérogatoire qu’il faut avoir sur soi lors de ses sorties. Voici un lien qui liste toutes les actions mises en place.

Tremblay-en-France : la mairie a ouvert un registre des personnes vulnérables : https://www.tremblay-en-france.fr/vos-demarches/vos-demarches-en-ligne/inscription-sur-le-fichier-alerte-1543.html

Villemomble : la ville a lancé sous l’égide du CCAS un groupe de bénévoles qui pourront venir en aide aux plus fragiles : contact@ccas-villemomble.fr en renseignant son nom, son prénom et sa date de naissance ainsi que ses coordonnées complètes (adresse postale, numéro de téléphone et courriel) et ses disponibilités.

Villetaneuse : Le CCAS a mis en place une permanence téléphonique, des portages de repas à domicile (possibilité de nouvelles inscriptions), des services d’aides à domicile et un passage quotidien du SAAD chez les personnes repérées. Contact : 01 85 57 39 03 / 01 85 57 39 04 / 01 85 57 39 05. La ville coordonne aussi la production de masques par plusieurs associations dont les Savoir-Faire de Villetaneuse. Si vous possédez des talents de couturier et souhaitez aider, appelez le 06 88 11 44 39

Cette carte vous permettra également de connaître l’ensemble des mesures prises par les Villes de Seine-Saint-Denis, commune par commune.

à lire aussi
Associations Noisy-le-Sec Bagnolet

Allô l’artiste ? Un fil tendu vers la culture...

En mettant en place un numéro dédié qui permet l’écoute de concerts ou de lectures, l’association Cultures du Cœur offre des moments de "détente et d’évasion" dans les Ehpad, centres sociaux ou structures d’hébergement provisoire. De nombreux·ses artistes de Seine-Saint-Denis sont associé·e·s à cette initiative nationale pour rompre l’isolement du confinement.

Coronavirus Mobilisation

Mobilisation des entreprises et des citoyens : le Département reçoit un don de 7 000 visières

Un mois et demi après le début du confinement, la mobilisation sans précédent des citoyens et des entreprises ne faiblit pas, bien au contraire. Le Département vient en effet de recevoir 7 000 visières de protection de la part du réseau Visière Solidaire et de l’entreprise d’insertion Le PôleS, qui vont être redistribuées aux structures et services s’occupant de personnes âgées et/ou handicapées.