Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories

Pour le 4ème épisode des Déambulies, la compagnie Fictions collectives a choisi le parc Montreau à Montreuil. Elle s’installe en résidence, pendant 4 mois au musée d’histoire vivante, que les habitants appellent, avec admiration et méfiance, le château. Les habitants y sont invités, lors de discussions puis d’ateliers, à construire et mettre en scène leurs usages du parc hier et aujourd’hui. Un petit groupe d’anciens sera plus spécifiquement invité à raconter la vie du parc pendant la banlieue rouge.

Pendant 4 mois, la compagnie créera, avec les habitants, dans le parc et le musée, une partition de récits, jouant des espaces et des lieux. Le spectacle, joué en juin, révèlera ce qui reste de l’histoire politique quand elle se fond dans le quotidien. Ce spectacle déambulatoire déroulera l’esprit du parc Montreau, piqué de passé et de présent, comme le papier poinçonné de l’orgue de barbarie.


Les Déambulies est une série de spectacles sur la nostalgie de banlieue créée par la compagnie Fictions collectives à Montreuil depuis 2015. Dans ce dernier épisode, un groupe d’habitants vivant autour du parc Montreau depuis les années 1940 a été réuni pour le temps de l’enquête. Avec ce groupe, la compagnie a cherché les connexions entre espace physique et espace mémoriel. La déambulation finale emmène les spectateurs entre pelouses, allés et lacs à la découverte de ces lieux de mémoire.

- Quand  : répresentations le 2 et 3 juin
-  : Parc Montreau à Montreuil - 31 Boulevard Théophile Sueur, 93100 Montreuil
Pour plus d’informations vous pouvez contacter Elise au 06 75 16 99 06 ou par mail : elise@fictionscollectives.com