Catégories
Seine Saint-Denis
Seine-Saint-Denis Court-métrage

Le festival Cinébanlieue lance son appel à films

Vous avez entre 18 et 35 ans et vous avez réalisé un film de moins de 30 minutes ? Envoyez votre court-métrage au jury de Cinébanlieue avant mercredi 8 septembre 2021 et vous bénéficierez peut-être d’une formation accélérée de cinéaste avec des professionnel·le·s du cinéma et d’une aide financière. Ne vous censurez surtout pas, le 7ème art vous tend les bras !

Le festival Cinébanlieue, né des suites des émeutes de 2005, a pour objectif de détecter les jeunes talents issus des quartiers populaires et les aider à mettre un pied dans l’industrie du cinéma. Depuis plus de 15 ans, cette manifestation dont le Département est partenaire est devenue la vitrine des films tournés dans les banlieues du monde entier. Parrainée par l’acteur Reda Kateb, elle propose également des espaces de rencontres entre le public et les professionnels du 7ème art à travers des conférences, débats, ateliers, forums ou tables-rondes...

Les conditions de participation

Pour être inscrit au concours, il faut que votre film dure moins de 30 minutes, ait été réalisé après le 1er juillet 2020 et aborde les thèmes des marges, de la jeunesse, de l’immigration, de l’exil ou des invisibles. Son auteur doit résider en France et avoir entre 18 et 40 ans (avec une dérogation possible au-delà de 40 ans s’il s’agit d’un premier film). Attention, vous avez jusqu’au mercredi 8 septembre 2021 pour vous inscrire en ligne au concours Cinébanlieue.

Les dix candidat·e·s sélectionné·e·s verront leurs courts-métrages diffusés lors du festival qui se tiendra du mercredi 10 au vendredi 19 novembre 2021. Cet événement itinérant débutera à Saint-Denis, passera par Aubervilliers et Saint-Ouen et s’achèvera dans le 19ème arrondissement de Paris où sera remis un Grand Prix de 20 000 euros au lauréat. D’autres prix seront décernés parmi lesquels le Prix France Télévisions, le Prix SACD Bertrand Tavernier (2000 euros)...

Les réalisateur·rice·s sélectionné·e·s bénéficieront également d’un accompagnement d’une année avec de nombreux professionnel·le·s, à commencer par ceux qui composent le jury. Présidée par l’actrice Aïssa Maïga, il intègre aussi l’humoriste Jamel Debbouze, le scénariste Kamel Guemra, auteur de la la comédie "Tout simplement noir" ou Laurence Lascary, la productrice de la comédie "L’ascension".

De nombreux autodidactes ont été révélés par le festival Cinébanlieue, qui reçoit habituellement près de 400 courts-métrages par an. À titre d’exemple, la cinéaste franco-sénégalaise Maïmouna Doucouré, lauréate en 2015 du Grand Prix Cinébanlieue a réalisé plus tard le film "Mignonnes", coproduit par Netflix et présélectionné en 2021 pour la cérémonie des Oscars à Los Angeles...

Crédit-photo : Reda Kateb

à lire aussi
Performance Découverte Montreuil

À Montreuil, vivez une expérience hors du temps !

Et si demain, c’était vous ? 730 habitant·e·s de la Seine-Saint-Denis se relaient au lever et au coucher du soleil pour veiller en haut de la maison du parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands. Cette performance participative, nommée Le Cycle des Veilleurs, offre une déconnexion totale et un panorama à couper le souffle ! Nous avons suivi la veille de Bernard en vidéo.

Cinéma Aubervilliers

Lyna Khoudri, la frangine d’Auber

Elle crevait l’écran dans Papicha, film pour lequel elle avait remporté le César du meilleur espoir féminin en 2020. On la retrouvera cette semaine à Cannes dans « Nos frangins », sur l’assassinat de l’étudiant Malik Oussekine. Lyna Khoudri dit être venue au cinéma progressivement, au fil des sorties organisées par les centres de loisirs d’Aubervilliers, sa ville de toujours. Portrait.