Catégories
Seine Saint-Denis
Semaine européenne de réduction des déchets

Le Labo, un espace d’expérimentation « zéro déchet »

Le Laboratoire Écologique zéro déchet (LEØ), lauréat du IN Seine-Saint-Denis en 2019, propose aux visiteur·euse·s des activités en lien avec la transition écologique dans des friches industrielles de Pantin et de Noisy-le-Sec. Reportage dans un lieu de convivialité original, qui se veut hors des échanges marchands.

Rencontres citoyennes, ateliers de réparation, bibliothèque, « gratuiterie », AMAP, restauration bio … Michel et Amélie, co-fondateurs du Labo ont réussi à faire d’un bâtiment désaffecté de 4000 m2 un lieu de vie et de solidarité.

Des lieux alternatifs pour autonomiser les citoyen·ne·s

« Notre projet est né de la volonté de faire de l’écologie authentique et populaire qui, par des gestes simples, incite les citoyens à changer de paradigmes », déclare Amélie qui a lancé l’association en janvier 2019 avec son compagnon et le soutien de citoyen·ne·s noiséen·ne·s.
Le couple a pris ses quartiers dans des bâtiments du IN Seine saint denis en 2019,en friche de Pantin et Noisy-le-Sec et y a ouvert deux lieux alternatifs destinés à sensibiliser le public à l’urgence d’un mode de vie plus respectueux de la nature. « Nous jetons un nombre impressionnant de matériaux que la Terre ne pourra bientôt plus produire, autant apprendre tout de suite aux gens à éviter les gaspillages », ajoute la co-fondatrice.

JPEG - 104.8 ko

Pour ce faire, Michel, bricoleur dans l’âme, anime des ateliers de réparation gratuits tous les jeudis de 18h à 21h au 20 avenue Édouard-Vaillant à Pantin. Il dépanne mais surtout apprend aux habitant·e·s à réparer leurs vélos, téléphones portables et appareils électroménagers.
Le couple, qui se consacre à 100% au projet, a mis en place une « gratuiterie » située 1 rue Bouquet à Noisy-le-Sec et ouverte au public les samedis de 15h à 17h.
Le principe est simple : les usager·ère·s donnent les vêtements et bibelots dont ils·elles n’ont plus l’usage et peuvent se servir librement. Les abus sont quasiment inexistants : Amélie, régulièrement contactée par des associations et des assistantes sociales du territoire, reçoit plus de 200 kilos de dons par semaine et en redistribue une grande partie aux familles les plus démunies.

Les deux co-fondateurs du LEØ récupèrent par ailleurs tous les jours les invendus alimentaires d’un magasin bio de Romainville et mettent à la disposition des visiteur·euse·s un espace de restauration à prix libre. Des cagettes alimentaires sont régulièrement mises de côté pour aider les mineur·e·s isolé·e·s et les personnes à la rue ou en hébergement d’urgence.
Les bénévoles de l’association proposent également au public de nombreux ateliers (couture zéro déchets, jardinage, boxe entre femmes…) et accueillent in situ ou soutiennent des associations partenaires : AMAP, ONG humanitaires ou sociales…
L’association, lauréate du In Seine-Saint-Denis au printemps 2019, a bénéficié des soutiens financiers du Département et de l’Établissement public territorial Est ensemble. 

Un squat écolo sur le fil du rasoir

L’impact social d’une telle structure, on le mesure aussi au mouvement de solidarité qu’avait généré la menace d’avoir à quitter les lieux suite à une assignation en justice par la Région pour occupation illégale. Propriétaire des lieux, celle-ci projette d’y construire un ensemble immobilier, mais pas avant trois ans. Le tribunal a dû être sensible à l’utilité humanitaire du squat puisqu’il a accordé un délai à l’association. Pendant encore trois ans et demi, Amélie, Michel, Stéphanie, Aminata et les autres adhérent·e·s pourront continuer à enseigner aux habitant·e·s les éco-gestes qui leur permettront de préserver la planète, tout en soulageant leur porte-monnaie.

Carine Arassus
Photos : ©Mara Mazzanti

JPEG - 83.6 ko
Des activités vertes et citoyennes ouvertes à tous

Que vous soyez sensible ou non aux enjeux environnementaux, vous êtes le·la bienvenu·e aux activités gratuites du Laboratoire écologique zéro déchet :

- Atelier réparation, AMAP des quatre chemins et restauration bio tous les jeudis de 18h à 20h au 20 avenue Edouard-Vaillant à Pantin

- Animation jardinage et gratuiterie ambulante tous les samedis à 15h au 1 rue Bouquet à Noisy-le-Sec

- Ateliers réparation, couture zéro déchet, collecte solidaire et boxe anglaise entre femmes tous les dimanches de 15h à 21h à Pantin

Avis aux amateur·rice·s d’astuces et de débrouilles !

à lire aussi
Lutte contre les violences

Grenelle contre les violences conjugales : un accueil mitigé

Lundi 25 novembre, le gouvernement a rendu ses conclusions sur le Grenelle contre les violences conjugales, initié il y a trois mois. Dans un département très fortement impliqué sur ces thématiques, l’accueil de ce plan est réservé. Si certaines des 30 mesures annoncées sont accueillies positivement, la plupart des associations soulèvent la question des moyens alloués.

Santé

La Seine-Saint-Denis a mal à son hôpital

Depuis plusieurs mois, de nombreux hôpitaux publics et services de santé de Seine-Saint-Denis se mobilisent pour alerter sur la dégradation des conditions de travail de leur personnel et donc aussi sur celle des soins. Les dernières annonces du gouvernement ne semblent pas non plus avoir convaincu la grande majorité des praticien·ne·s du département. Petit check-up.

Services, aides
& démarches

Guide des seniors

Vos interlocuteurs, vos droits, vos moyens de transport, votre vie à domicile, vos loisirs, votre santé, toutes les adresses utiles... Tout est dans ce guide !

Améthyste

Simplifiez-vous la vie ! Consultez votre dossier Améthyste en ligne.