Catégories
Seine Saint-Denis
JOP 2024

La mobilisation de la Seine-Saint-Denis pour Paris 2024 s’affiche en grand porte de la Chapelle !

Le Département et Plaine Commune dévoilent une déclinaison en très grand de leur campagne de mobilisation à la porte de la Chapelle à proximité de l’autoroute A1.

Les collectivités de Seine-Saint-Denis se mobilisent de manière exceptionnelle en faveur de la candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques 2024, à la hauteur de l’héritage attendu pour leurs territoires et les habitants.

Cette mobilisation s’est notamment traduite par la tenue de réunions de concertation sur les JO dans tous les territoires, mais également par la signature d’un protocole de coopération conjoint avec la Ville de Paris pour accélérer la mise en œuvre des projets et politiques publiques grâce à la dynamique de la candidature.

Convaincu que les habitant.e.s, les acteurs sportifs, culturels, économiques de la Seine-Saint-Denis doivent être au cœur du projet, le Conseil départemental, les EPT Plaine Commune, Paris Terres d’Envol et Est Ensemble ont décidé de lancer une campagne de communication dans l’ensemble du département pour mettre en lumière les nombreux atouts de nos territoires pour faire gagner Paris 2024, le 13 septembre prochain à Lima.

Grâce au soutien de JC Decaux, Partenaire Officiel de Paris 2024 et d’Olivier Pelat, président de la société Européquimement, le Département et Plaine Commune dévoilent depuis le 2 mai une déclinaison très grand format de cette campagne, à la porte de la Chapelle, à proximité du boulevard périphérique et de l’autoroute A1.

Les automobilistes et les membres de la commission d’évaluation du CIO (présents du 13 au 17 mai) pourront découvrir le portrait géant de Sarah Ourahmoune, ancienne athlète et vice-championne olympique de boxe aux Jeux de Rio, ambassadrice de cette campagne de mobilisation des habitant.e.s pour faire gagner Paris 2024, et la Seine-Saint-Denis !

JPEG - 147.1 ko

Les grands axes de la campagne de mobilisation

Les cinq premiers ambassadeurs sont
Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de boxe en 2016, Augustin Jaclin, chef d’entreprise à Pantin, Prithika Pavade, vice championne d’Europe junior de tennis de table, Ivan Wouandji, médaillé d’argent en cécifoot aux jeux paralympiques de 2012, Benoît Caranobe, médaillé de
 bronze de gymnastique aux jeux olympiques de 2008 ; cette campagne se veut être le reflet de la Seine-Saint-Denis dans toute sa diversité : jeunes, acteurs économiques, sportifs, ou culturels.

D’autres visages du département tels que Manel Kebdi ou Rafik Arabat viendront l’étoffer.

La mobilisation de la Seine-Saint-Denis et de ses territoires, est visible depuis son lancement sur une quinzaine de bâtiments départementaux.

Elle l’est aussi sur les mobiliers urbains pour l’information, à Porte de la Chapelle, sur la façade de la préfecture de Bobigny ou encore sur les grilles des parcs départementaux.

Une campagne également à retrouver sur les réseaux sociaux avec les engagements vidéos de nos ambassadeurs mais aussi à travers le numéro spécial Jeux olympiques et paralympiques du mois de mai de Seine-Saint-Denis Magazine co-rédigé par Sarah Ouhramoune et Benoît Caranobe.

Principal objectif de cette campagne : mobiliser tous les habitants, mais aussi mettre en lumière les nombreux atouts du territoire pour faire gagner Paris 2024, le 13 septembre à Lima !

à lire aussi
Aubervilliers

Baptiste Bleier, drôle de bizutage

A 25 ans, ce coureur prometteur de St Michel-Auber 93, issu de l’équipe réserve, aura vu sa première année chez les pros interrompue brutalement par le confinement. Heureusement, la reprise de la saison au 1er août l’a remis en selle.

Montfermeil Football

Sébé Coulibaly, le foot au féminin

Passée par de nombreux clubs de Seine-Saint-Denis, cette jeune femme lance le 11 juillet « Ladies Squad », une application mobile pour encourager la pratique féminine du football. Cette internationale malienne, qui a grandi aux Bosquets à Montfermeil, voit aussi dans le foot un outil pour faire progresser la cause des femmes. Rencontre.

Judo

Après le Covid, l’Etoile du Blanc-Mesnil veut à nouveau briller

Astride, Cyrille, Guillaume, Madeleine, Margaux et Romane, judokas de l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil, savourent actuellement aux Ménuires, dans les montagnes savoyardes, un stage d’oxygénation, première étape de leur déconfinement. A peine serrée la ceinture de leur kimono, ils avouent une vraie soif de combats et une irrépressible faim de compétitions. Leur prochain rendez-vous international pourrait être, en novembre, les championnats d’Europe à Prague, initialement prévus en mai…

Course solidaire Jeux olympiques et paralympiques

Journée olympique : l’hommage du sport de Seine-Saint-Denis aux soignant·e·s

Mardi 23 juin, la traditionnelle journée olympique s’est reconvertie en marathon de la solidarité en hommage aux soignant·e·s. Six groupes de coureurs et coureuses sont à cette occasion parti·e·s de l’Insep à Vincennes vers différents hôpitaux de la région parisienne. Nous avons suivi celui de l’UNSS 93, constitué de lycéens et lycéennes de Bondy et d’enseignant·e·s, parti·e·s en petite foulée dire merci à des hôpitaux de Seine-Saint-Denis.