Catégories
Seine Saint-Denis
Actions pour les Jeux Judo JOP 2024 Villemomble Montreuil

La Nuit du Judo

Vendredi 2 juin, le comité départemental de judo organisait avec le Red Star club judo de Montreuil et Villemomble sports la première Nuit du judo. Une soirée de gala pour tous les amateurs de ippons en soutien de la candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Sur le tatami, des équipes de Russie, du Japon, du Maroc, d’Espagne, d’Allemagne et en face, la sélection du comité de Seine-Saint-Denis... Hajime ! VIDÉO.

"Ce soir, c’est la fête, on se fait plaisir et on fait plaisir aux spectateurs. Alors pas de calcul, on cherche le ippon !" La consigne de Rachid Berki, coach de la sélection masculine de Seine-Saint-Denis et président du RSC Montreuil est claire : tout pour le beau judo. "Cette soirée n’est pas comme un championnat officiel, on peut se permettre de prendre des risques. Tant pis si on tombe, mais il faut du panache ! On a la chance d’avoir de bons judokas en face, il faut en profiter." Et effectivement, il y a du niveau. Grâce aux bonnes relations du club montreuillois, de très bonnes équipes ont été ravies de venir à Villemomble et sont prêtes en retour à accueillir les judokas du 93 lors de futurs stages. La Russie aligne son équipe jeunes, l’université japonaise de Tenri des membres de l’équipe nationale, plus les sélections nationales féminine et masculine du Maroc, les équipes féminines d’Espagne et d’Allemagne. En face, une sélection de judokas issus de clubs du département, dont beaucoup sont titulaires en équipe de France.

JPEG - 182 ko

Judo spectacle

Les randoris commencent et très vite on s’aperçoit que contre le Maroc, les Russes seront difficiles à battre : 5 victoires à 0, et donc un point pour l’équipe du coach Magomedov. Sur l’autre tatami, la sélection féminine de Seine-Saint-Denis bat l’Espagne 4 à 1.
C’est l’heure du match Seine-Saint-Denis Japon. Mathias Boucher perd au golden score face à Nomura Tomkuma, rageant. Sammy Tammelin est immobilisé par Watabe Kosei. Chez les moins de 81kg, Gregory Thérèse a du mal à s’adapter au gaucher Kasahara Hiromasa mais parvient au golden score, sans succès. "Ce n’est pas grave, combattre un judoka étranger, c’est toujours un plaisir. Encore plus un Japonais ! Entre Français, nous nous connaissons tellement. Là, il faut s’adapter. Ce tour-ci on n’est pas passé, mais ça va le faire !"

JPEG - 178.8 ko

Ippon party

Au tour de Valentin Jourdan d’affronter son Japonais, Moribe Tokuya. Un peu de temps pour poser correctement les mains sur judogi, hop ! Un bel Uchi Mata en tournant, ippon ! Le public se lève d’un coup et s’enflamme ! Messie Katanga monte alors sur le tatami. 1m95, 140 kg, le géant est la coqueluche des enfants et il adore ça. Messie a un petit compte à régler avec son adversaire Arai Kouyou. "Lors de mon dernier stage au Japon avec le groupe France, il m’avait battu lors des deux test matches. Ça ne pouvait pas rester comme ça, pas chez moi !" Alors, Messie écoute son coach Rachid, lance son mouvement et la puissance fait le reste, ippon !
Toute la soirée, les matches se sont enchaînés, un festival de judo-spectacle pour un public ravi qui n’a qu’une seule envie, qu’il y ait vite une deuxième Nuit du judo en Seine-Saint-Denis !

Les résultats :
Equipes féminines : 1 Allemagne, 2 Comité Seine-Saint-Denis, 3 Maroc et Espagne
Equipes masculines : 1 Russie, 2 Japon, 3 Maroc et Comité Seine-Saint-Denis

JPEG - 228.2 ko
à lire aussi
Saint-Denis Piscines JOP 2024

La nouvelle piscine de Marville a désormais un visage

Les plans de la nouvelle piscine du parc des sports de Marville sont désormais connus. Cet équipement, longtemps attendu par les habitants de Seine-Saint-Denis, sera construit par l’entreprise GCC, lauréat tout juste choisi par le Département, maître d’ouvrage. Opérationnel dès janvier 2024 pour pouvoir recevoir des entraînements de water-polo lors des Jeux de Paris 2024, ce centre aquatique accueillera surtout par la suite tous les habitants du département, pour une diversité d’usages.

Handball Villepinte Aubervilliers

Zaadi-Niakaté, le tandem du 93 au sein des Bleues

Elles seront deux Séquanodionysiennes à faire le voyage au Danemark, pour y défendre leur titre de championnes d’Europe de handball, à partir du 4 décembre. Grâce Zaadi et Kalidiatou Niakaté ont toutes deux découvert leur sport en Seine-Saint-Denis, à Villepinte pour l’une, à Aubervilliers pour l’autre. Toutes deux championnes du monde en 2017, elles continuent de cultiver un lien spécial à ce territoire où tout a commencé pour elles. Portrait.

Lutte Bagnolet

Mélonin Noumonvi, lutteur inoxydable

A 38 ans, le lutteur bagnoletais repart une nouvelle fois au combat. Objectif, une quatrième participation aux Jeux olympiques. Il vient de remporter un tournoi à Varsovie, il est capable d’y arriver et de nous surprendre encore…

Rugby Bobigny

Les Louves de Bobigny de A à Z

Après avoir entraîné pendant 14 ans l’équipe première des Louves de Bobigny, qu’il a co-fondée, Fabien Antonelli éprouvait le besoin de revenir sur cette aventure hors-norme. Il le fait avec verve et tendresse dans un « Dictionnaire passionné » qui nous en apprend beaucoup sur ce club historique, devenu l’une des références nationales en matière de rugby féminin.