COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
JOP 2024

La Génération 2024 au cœur du projet olympique

Mardi 27 février, le Président de la République Emmanuel Macron, accompagné du Président du Conseil départemental Stéphane Troussel, de la Ministre des sports Laura Flessel, s’est rendu au gymnase Jesse Owens à Villetaneuse. L’occasion d’évoquer avec les associations locales l’héritage des Jeux olympiques 2024. REPORTAGE

La Seine-Saint-Denis veut réussir ses Jeux olympiques, et elle s’en donne les moyens ! La plupart des jeunes sportifs de la « Génération 2024 » étaient venus à Villetaneuse témoigner de leurs espoirs et ambitions au président de la République. Imaginé et lancé par Jean-Claude Mollet, président du Saint-Denis US TT 93, Génération 2024 est un dispositif d’accompagnement mis en place par le Département pour 20 sportives et sportifs prometteurs du territoire, qui pourraient être amenés à participer à l’événement. Chaque année, ce dispositif allouera ainsi une aide financière de 3000 euros à chacun.e de ces 20 espoirs du territoire.

Jonathan Moriamé, gardien de but de l’équipe de France de water-polo et entraîneur de l’équipe de Noisy-le-Sec présentait quelques uns de ces championnes et champions : la toute jeune pongiste Prithikha Pavade (Saint-Denis US TT 93) aux côtés du colosse Messy Katanga (judo RSC Montreuil), le gymnaste Paul Degouy de Noisy-le-Grand, le karatéka Fabien Tran du KCVO Villepinte…

Tou.te.s les dirigeant.e.s et bénévoles de Seine-Saint-Denis comptent sur l’héritage des Jeux olympiques, comme l’a rappelé Julie Essen, présidente du Cercle des Nageurs noiséens : « Nous nous mobilisons pour que chaque enfant sache nager, nous sommes le premier club formateur d’Ile-de-France en water-polo, malgré des équipements vétustes. C’est dire si nous attendons beaucoup des Jeux pour améliorer nos infrastructures. Et j’ajoute également que le respect des délais pour la prolongation de ligne 15 du Grand Paris Express serait un grand coup de pouce ! »

Tou.te.s les bénévoles ont souligné le rôle essentiel que les clubs sportifs jouent dans l’éducation des jeunes, à l’image de Catherine Andréazzoli. directrice sportive du Saint-Denis Union Sport judo, 5 fois championne d’Europe, elle a souligné « le rôle du judo pour l’émancipation des jeunes filles issues de quartiers sensibles, les valeurs de respect qui ont cours sur un tatami. Les bénéfices des efforts des éducateurs et éducatrices seraient décuplés si la Seine-Saint-Denis bénéficiait d’un dojo départemental. »

Le Département connaît bien les besoins en équipements sportifs de la Seine-Saint-Denis, et a mis en œuvre un plan de rattrapage des équipements sportifs. Mais à lui seul, il ne peut combler le retard, et la réponse du Président Macron était particulièrement attendue. Il a rappelé que les Jeux verraient la construction d’équipements (piscines, village des athlètes, centre des médias, passerelles…). « Certains d’entre vous ont souligné que votre département était en mal d’image. Souvent, je rappelle que le département le plus jeune de France, celui qui compte le plus de créations d’entreprises, qui connaît la plus grande diversité de nationalités, le plus grand stade de France, deux aéroports internationaux, c’est la Seine-Saint-Denis ! C’est cette image positive et de dynamisme que les Jeux olympiques pourront donner de la Seine-Saint-Denis, en France et dans le monde. »

JPEG - 84.5 ko

Démonstration de basket acrobatique au gymnase Jesse Owens à Villetaneuse à l’occasion de la visite présidentielle.

à lire aussi
Génération jeux Boxe

"Après le confinement, la reprise va piquer !"

La boxeuse du Noble Art Rosny Fatia Benmessahel est l’une des espoirs de la Génération Jeux soutenue par le Département de la Seine-Saint-Denis. Entre ses études d’ingénieure en alternance, un maintien de l’activité physique et les soins d’une tendinite, elle raconte son quotidien confiné, avec toujours Paris 2024 en point de mire.

Jeux olympiques et paralympiques

Rebondir encore

Allan Morante a été l’un des premiers sportifs de Seine-Saint-Denis à décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Au moment où on apprend leur report à 2021, le multiple champion de France de La Dionysienne Trampoline répond à nos questions, de chez lui, comme la plupart d’entre nous.

Hockey sur glace Neuilly-sur-Marne

Frank Spinozzi dit « so long » aux Bisons

Après 10 ans passés sur le banc du club de hockey sur glace de Neuilly-sur-Marne, l’emblématique coach a fait ses adieux pour se consacrer à sa famille. Au cours de cette décennie, le Franco-Canadien aura signé des statistiques remarquables et aussi contribué à structurer un club aux moyens limités par rapport à ses concurrents.

JOP 2024

La Génération Jeux ne cesse de grandir

Vendredi 28 février, le Département a présenté pour la 3e année de suite son dispositif Génération Jeux, pensé pour accompagner des espoirs sportif·ve·s de son territoire vers les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Un « club » qui regroupe désormais 30 athlètes, qu’une petite olympiade sépare maintenant de leur grand rendez-vous à la maison.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.