Catégories
Seine Saint-Denis
Été du canal Seine-Saint-Denis

L’Été du canal se réinvente

Pour sa 13e édition, le célèbre festival de plein air propose jusqu’au 20 septembre une kyrielle d’animations le long du canal de l’Ourcq. Au programme : des croisières festives, des ateliers ludiques, culturels et sportifs, des concerts flottants, des balades… dans le respect des règles sanitaires.

« Trop fier ! Je sais faire un instrument ! ». Avec un bout de bois et quelques capsules de cannettes, le jeune Yanis vient de créer, grâce à l’association Talacalak, un chocalho insolite dont il extrait les premiers sons.

Des ateliers créatifs gratuits

De nombreuses animations de détente comme des ateliers de jardinage, de cuisine zéro déchet, de bricolage ou de customisation d’habits sont programmées dans le port de loisirs de Bobigny et le parc de la Poudrerie. Attention, ces activités pour toute la famille animées par des acteur∙rice∙s de l’économie sociale et solidaire se font uniquement sur inscription.
Avec les beaux jours, les Séquano-Dionysien∙ne∙s sont nombreux∙euse∙s à enfourcher leur vélo et à se balader le long du canal. Vous aimeriez faire de même mais vous avez un problème de dérailleur ? La Cyclofficine de Pantin vous propose des ateliers d’autoréparation de cycles les 29 et 30 août de 15h à 18h.

Des concerts flottants sur l’Ourcq

Pour faire la fête en toute sécurité, des scènes musicales « distanciées » sont prévues le weekend jusqu’au 10 septembre. « Cette année, avec le covid, on ne peut pas organiser autant d’événements que lors des précédents éditions » explique Olivier Meïer, directeur de Seine-Saint-Denis tourisme. « Ces animations sur bateau nous permettent de proposer des concerts gratuits à différents lieux et d’éviter d’avoir trop de spectateurs aux mêmes endroits ». Une péniche musicale s’arrêtera à 16h devant la Géode au parc de la Villette, à la place de la Pointe à Pantin, au parc de la Bergère puis devant la passerelle Romy-Schneider à Noisy-le-Sec.
Ne ratez pas le concert électro du collectif Bande de filles le 23 août après-midi ! Si vous préférez le jazz, l’ensemble vocal Sequenza 9.3 interprétera le 29 août des mélodies de célèbres compositeurs américains. Dans un style plus classique, l’orchestre symphonique stanois Divertimento vous donne rendez-vous le 6 septembre après-midi. Enfin, l’Académie des jeunes talents de Philippe Jarrousky explorera le répertoire lyrique jeudi 10 septembre à partir de 17h30.

Des croisières thématiques

Vous aimez vous ressourcer près de la nature ? Si les emblématiques navettes à 1 euro n’ont pas pu être maintenues du fait du covid, le Comité Départemental du Tourisme (CDT) du 93 vous propose des croisières commentées à petit prix. Vous découvrirez les œuvres de street art qui longent le canal ou les lieux les plus bucoliques ou marquants de Seine-Saint-Denis. Une croisière vous permettra même de rejoindre la pelouse du parc de la Villette pour une projection de cinéma devant un écran géant.

JPEG - 360.9 ko

Enfin, les amoureux∙euse∙s du sport n’ont pas été oublié∙e∙s par les organisateurs. Des balades-randonnées sont programmées jusqu’à fin août et permettent de lier activités physiques et connaissance du patrimoine du département. Et les habitué∙e∙s de sports nautiques profiteront de séances de pédalo, kanoé-kayak ou téléski. Amateur∙rice∙s de bons plans, l’Été du canal vous tend les bras !

Crédit-photo : Nicolas Moulard

à lire aussi
Semaine de la mobilité

Le Département fête le vélo

Du 15 au 20 septembre, c’est la semaine de la mobilité. Cette année, elle intervient dans le cade de la semaine du développement durable (reportée du 18 septembre au 8 octobre du fait de la crise sanitaire). Pour l’occasion, le Département de la Seine-Saint-Denis organise, avec la ville de Bobigny et la préfecture, un village de la mobilité. Il propose également, via les partenaires associatifs, des ateliers de réparation et des balades sur le territoire.

Parcs départementaux

Parcs départementaux : attention aux tiques !

Jusqu’à l’automne, les tiques peuvent se cacher dans les espaces boisés, les prairies, jardins, buissons humides... Leur piqûre peut transmettre la maladie de Lyme, une maladie grave qui peut causer des troubles neurologiques, dermatologiques, articulaires et, plus rarement, cardiaques ou ophtalmiques.