Catégories
Seine Saint-Denis
Bondy Football

Kylian Mbappé, de Bondy à la Russie

Après le festival de Kylian Mbappé contre l’Argentine en huitième de finale de Coupe du Monde et avant le quart décisif de vendredi face à l’Uruguay, nous ressortons ici un article sur la pépite formée à l’AS Bondy. Alors qu’il venait de signer au PSG, le jeune attaquant était revenu en septembre dernier dans son jardin, en toute décontraction.

JPEG - 90.9 ko

Le 6 septembre 2017, Kylian Mbappé a pu mesurer tout le chemin qu’il a déjà parcouru en 18 ans seulement. A midi, il était aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi pour sa présentation au sein du PSG, le club de stars du ballon rond. Et à 14h00, Kylian était de retour à Bondy, la ville où il a grandi, où il a tapé dans ses premiers ballons. La ville n’est d’ailleurs pas peu fière de la trajectoire de son jeune ambassadeur et a accepté vivement la proposition de Nike d’installer une bâche géante en son honneur. Disposé sur la façade d’un immeuble au pont de Bondy, le portrait de Mbappé sera visible par tous les automobilistes circulant sur l’A3.

JPEG - 88.2 ko

Pour autant, le jeune attaquant n’a pas la grosse tête. Il se prête volontiers au jeu des photos, échange des "checks" avec le public avant de monter dans le bus pour se rendre à un tournoi de foot à cinq organisé chemin des ponts, toujours à Bondy.

La presse s’est rendue en masse pour capter les réactions de Kylian et l’on ne compte plus les caméras, les objectifs, les micros. De l’autre côté du mini terrain, les jeunes se pressent en masse et font un raffut de tous les diables. Leur star est là ! Et elle leur ressemble tellement : tenue sportswear, casquette, sneakers. Un jeune comme les autres.

Calme et décontracté, Kylian raconte : « Ça me touche de revenir ici, sur ce terrain. J’y jouais avec mes copains lorsque j’étais à l’école Pasteur, juste à côté. A l’époque il n’était pas en aussi bon état qu’aujourd’hui ! Mais je suis content de voir qu’il a été rénové et que les jeunes d’ici pourront s’en servir. »

Puis, Kylian est resté sur le terrain et a échangé quelques ballons avec de jeunes joueurs. D’abord intimidés, il se sont d’abord montrés bien respectueux, avant que l’un d’entre eux, plus téméraire, s’essaye à dribbler la star… Ça n’est pas passé, mais il aura un beau souvenir !

JPEG - 119.5 ko
à lire aussi
Handball Villepinte Aubervilliers

Zaadi-Niakaté, argent content

Si elles n’ont pas réussi à défendre leur titre de championnes d’Europe, battues dimanche 20 décembre par la Norvège en finale, les Bleues sont revenues du Danemark avec une belle médaille d’argent autour du cou. Parmi elles, Grâce Zaadi et Kalidiatou Niakaté, formées respectivement à Villepinte et Aubervilliers, ajoutent une ligne à leur palmarès et donnent déjà rendez-vous pour les Jeux de Tokyo 2021.

Jeux olympiques et paralympiques Portrait

Agent·e·s du Département le matin, athlètes olympiques l’après-midi

Tous trois athlètes de haut niveau, Anita Blaze (escrime), Bopha Kong (para-taekwondo) et Mamadassa Sylla (lutte gréco-romaine) sont également, depuis octobre dernier, agent·e·s du Département. Ils ont en effet signé avec la collectivité une convention d’insertion professionnelle d’un an qui leur permet de mener de front, et en toute sérénité, préparation en vue des Jeux olympiques et paralympiques Tokyo 2021 et reconversion. Un combo forcément gagnant. Portraits.

Saint-Ouen Football

Basile de Bure, les yeux dans les Verts

Dans « Deux pieds sur terre », le journaliste indépendant Basile de Bure suit toute la saison 2018-2019 des moins de 15 ans du Red Star. Mais au-delà de l’épopée sportive, ce récit enlevé et empathique dessine surtout le portrait d’une jeunesse française, celle des quartiers populaires. Interview avec l’auteur, couronné en novembre du prix Sport Scriptum pour ce premier ouvrage très réussi.