Catégories
Seine Saint-Denis
Bondy Football

Kylian Mbappé, Bondy forever

Le champion du monde 2018 et attaquant prolifique a décidé de rester trois ans supplémentaires au Paris Saint-Germain. Lundi, il a expliqué les raisons de son choix et n’a pas manqué d’adresser un bonjour chaleureux à Bondy, là où tout a commencé.

Pourquoi avez-vous fait ce choix de rester à Paris quand le Real Madrid vous tendait les bras ?

« Je n’ai pas dit non au Real, j’ai juste dit oui à la France et à un nouveau projet du PSG. J’ai eu un appel de la patrie et de la capitale. Si je peux aider à faire briller la France, je veux le faire. Mon histoire n’est pas finie ici, ni sur un plan collectif, ni même individuel. Je pense que j’ai encore de beaux chapitres à écrire ici. »

Vous sentez-vous un ambassadeur de la France ?

« Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que notre football a beaucoup trop été décrié pour que les joueurs phares de notre championnat ne le défendent pas. Quand on regarde les joueurs français qui jouent dans les plus grands clubs, on n’a pas à rougir... On n’a pas à se voir plus beaux qu’on est, mais on n’a pas non plus à rougir. La France est une place importante du football. »

Et vous sentez-vous un ambassadeur de la Seine-Saint-Denis, département parfois injustement caricaturé ?

« Quand tu réussis, tu ne peux pas oublier d’où tu viens. Moi je viens de Seine-Saint-Denis, j’y suis né, j’ai grandi là-bas. Même si maintenant, je suis parti, elle ne m’a jamais quitté. De par mes actions, mes faits et gestes, je représente la Seine-Saint-Denis, donc j’essaie toujours de m’en montrer digne. »

JPEG - 38.4 ko

On sait que vous tenez à disputer les JO 2024, dont la finale aura lieu au Stade de France… Est-ce que vous êtes assuré de les jouer ?

« Assuré non, parce qu’il faut d’abord être sélectionné. Mais ça fait partie des choses sur lesquelles on a échangé avec le PSG et le club n’est pas contre, il est même pour. »

Le Ballon d’Or est un de vos grands objectifs. Ne pensez-vous pas qu’il aurait été plus facile de le décrocher avec Madrid qu’avec Paris ?

« Vous savez, les règles du Ballon d’or ont changé. Maintenant, on s’en moque de ton club. C’est plus comme avant où tu dépendais beaucoup de ton équipe, de son aura. Désormais, les joueurs élisent le meilleur joueur du monde, celui qui brûle le plus la rétine. Donc peu importe où tu joues, si tu es le meilleur, tu seras Ballon d’Or... »

Propos recueillis par Christophe Lehousse

Wilfrid Mbappé : « Bondy et la Seine-Saint-Denis, riches en talents »

Mbappé, William Saliba (Arsenal, prêté à l’OM), Jonathan Ikoné (Fiorentina), Nordi Mukiele (Leipzig), Raphaël Guerreiro (Dortmund), Almamy Touré (Eintracht Francfort)… La liste pourrait continuer longtemps. Mais pourquoi la Seine-Saint-Denis forme-t-elle autant de bons joueurs de foot ? Selon Wilfrid Mbappé, le père de Kylian et ancien entraîneur à l’AS Bondy, « Bondy est une ville riche en talents, les éducateurs travaillent bien. Le contexte parfois n’est pas facile, mais on réalise du travail de qualité ». Et d’insister sur le fait qu’il faut y croire également « hors du monde du sport » : « on doit avoir des enfants qui rêvent d’être avocats, médecins. Il ne faut rien s’interdire. »

à lire aussi
Seine-Saint-Denis Course à pied

Un pas vers l’emploi : l’insertion par le sport

La Mission locale de Gagny - Villemomble - Les Pavillons-sous-Bois a organisé le 12 juillet une course financée par le Département dans le cadre du Bel été solidaire et olympique, visant à favoriser les rencontres entre jeunes et employeur·euse·s. L’occasion d’échanger, de se découvrir sous un autre jour et, pourquoi pas, de décrocher un poste !

Tremblay-en-France Sevran Football

Siham Benmahammed, siffler c’est gagné !

Si elle regarde en ce moment l’Euro féminin de football à la télé, cette Sevranaise fait bien partie de la génération montante des arbitres tricolores. A 25 ans, elle arbitre depuis cette année en D1 féminine. Une première marche avant de diriger le jeu dans les plus grandes compétitions internationales. Portrait.

Cyclisme Aubervilliers

Revivez le Tour de France dans la roue des filles d’Auber

Plus de 20 ans après sa dernière édition, le Tour de France féminin a retrouvé les routes de l’Hexagone fin juillet. Et les 6 coureuses de l’équipe St-Michel-Auber 93 ont dignement représenté le département : elles finissent au complet et Coralie Demay se classe 24e. Notre journaliste les a suivies au jour le jour en vidéo. Retrouvez ici l’ensemble de nos reportages.

Equitation La Courneuve Handicap

Laurie Descouture, cavalière sport adapté

Les 15 et 16 juin, le centre équestre de La Courneuve accueillait pour la 6e fois les championnats de France d’équitation sport adapté, ouverts à des sportifs avec un handicap mental ou psychique. Laurie Descouture, 29 ans, l’a emporté en dressage et saut d’obstacles. Portrait d’une cavalière qui va de l’avant.