Catégories
Seine Saint-Denis

Inser’Sport : "L’Olympisme comme vecteur d’insertion"

Lauréat du fond de dotation Impact 2024, l’appel à projet Inser’Sport a pour but de soutenir des actions sportives et innovantes en faveur des publics en difficulté. Trois questions à Laurent Ducoutumany chargé des grands projets JOP à la direction de l’emploi, de l’insertion et l’attractivité territoriale de la Seine-Saint- Denis...

Comment est né Inser’Sport ?
Depuis la validation des Jeux Olympiques de Paris 2024, nous avons un plan d’action annuel en commun avec la Délégation aux JOP. L’idée est d’utiliser les Jeux olympiques et paralympiques comme des accélérateurs d’histoires. En ce qui nous concerne c’est un accélérateur de projets au bénéfice de l’insertion auprès de publics prioritaires : les allocataires du RSA, les demandeur·euse·s d’emploi et le public jeune de 16-30 ans dont le public de l’Aide sociale à l’enfance (ASE).
Dans ce plan d’action, nous avons mené de nombreux projets d’expérimentation sur deux, voire trois ans, en utilisant le sport, les valeurs de l’olympisme, comme vecteur pour mobiliser les gens vers l’insertion. Et nous avons constaté que la thématique sport attire des personnes que nous voyons moins sur nos actions plus classiques. Ces nouveaux types d’accompagnement par le sport nous permettent de re-attirer ce public vers nos actions avec un bon taux de “sortie positive” : soit un retour à l’emploi, une formation à l’école ou même des CDD de plus de 3 mois ou une alternance.
En lançant Inser’Sport nous avions comme projet de développer ces expérimentations, de passer à un stade plus important : un gros projet départemental en faveur de l’insertion par le sport et ses valeurs. Nous avons réfléchi à la façon de faire et de travailler avec des associations. Nous avons postulé à l’appel à projet du fonds de dotation Impact 2024 et nous avons lancé Inser’sport en octobre avec une deadline pour les associations intéressées au 3 novembre, puisque nous tenions à lancer le projet avant la fin de l’année.

Comment avez-vous choisi les lauréats ?
Nous avons eu 50 retours de 50 projets. On a eu d’excellents projets, c’était compliqué de les traiter… mais nous avons monté un pôle interne et nous avons travaillé avec différentes personnes de différents regards pour choisir au mieux les futur·e·s lauréat·e·s. Nous avons aussi monté un comité de sélection finale avec Paris 2024 et et la Préfecture et le 8 décembre les lauréat·e·s et non lauréat·e·s ont été informés. Depuis, les actions s’engagent auprès des 20 lauréat·e·s, certain·e·s du secteur de l’insertion comme les missions locales, des associations d’insertion, ou même la commune du Bourget se sont rapproché·e·s d’associations du domaine du sport et vice-versa. Objectif : proposer un projet qui soit cohérent et efficace.

Quels types d’accompagnements voulez-vous proposer pour la suite de l’année ?
Nous y réfléchissons encore car nous venons tout juste de lancer le projet. Il faut savoir que chaque projet est assez détaillé sur son organisation : les lauréats ont leur propre stratégie d’accompagnement de leur public. Nous réfléchissons à une opération de networking, de réseau entre les lauréat·e·s, pour leur donner un temps afin qu’ils puissent se connaître et qu’ils puissent se rencontrer, se nourrir de l’expérience des uns et des autres.

PNG - 161.6 ko
Participez aux plus grands événements sportifs franciliens

Inser’sport et l’association la Ligue des jeunes talents lancent l’opération : « Seine-Saint-Denis, terre d’accueil et de défis", les 17/19 et 20 janvier 2023.
Ainsi, les jeunes souhaitant travailler pour les grands évènements sportifs et internationaux 2023/2024 tels que la Coupe du monde de rugby 2023, le Roland Garros, Salon du Bourget, Parc des princes, Stade de France, Arena Bercy et La Défense…La Ligue organise des sessions de coaching de 3 jours suivi de mise en relation avec les recruteurs pour trouver un emploi, un stage ou une alternance sur les grands sites sportifs et internationaux.

Au programme :
- Team building sportif
- Personal branding
- Culture générale
- Éloquence
- Immersion sur des sites culturels et touristiques franciliens

La première promotion se déroulera les 17 janvier, 19 et 20 janvier de 9h30 à 17h00 sur les postes pour le Stade de France, Parc des Princes, La Défense et Accor Arena, Roland Garros, Zenith de Paris et Disneyland.

Les inscriptions se passent par ici


)]

à lire aussi

Armel, "Faire participer les habitant·e·s aux JOP"

Chaque semaine un·e habitant·e de Seine-Saint-Denis nous confie ce que change Paris 2024 dans sa vie.
Originaire de Clichy-sous-Bois Montfermeil, Armel a crée l’initiative La Caravane Héritage en Partage qui oeuvre pour que les habitant·e·s de Seine-Saint-Denis soient acteurs des Jeux !

Les Jeux en Seine-Saint-Denis sur BFM Paris IDF : les retombées économiques sur le territoire

Ce mois-ci notre rendez vous olympique vous fait découvrir les retombées économiques des JOP 2024 sur le territoire.
Création de 150 000 nouveaux emplois, production de matériel local... de nombreuses entreprises de Seine-Saint-Denis vont bénéficier des avantages des retombées économiques des Jeux. Découvrez notre reportage !

Georges, "Créer du lien entre le monde sportif et artistique"

Chaque semaine un·e habitant·e de Seine-Saint-Denis nous confie ce que change Paris 2024 dans sa vie.

Georges est co-directeur artistique de la compagnie artistique Gyntiana à Aubervilliers. La compagnie utilise le théâtre pour raconter l’histoire des Jeux antiques où l’art et le sport ne faisaient qu’un !

Découvrez le futur du terrain des Essences !

Les Jeux permettront la création de plus de 20 hectares d’espaces verts supplémentaires sur le territoire pour permettre aux habitant.e.s de se promener, de faire du sport et de s’aérer. Un projet incarne particulièrement cet héritage naturel des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, il s’agit du Terrain des essences.