Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Seine Saint-Denis
Petite enfance Saint-Denis

Inauguration de la crèche Pierre-Sémard à Saint-Denis

Le Plan Petite Enfance et Parentalité prévoit la rénovation et la modernisation des 55 crèches départementales, des 117 centres de PMI et de planification familiale. Exemple avec la crèche Pierre-Sémard à Saint-Denis.

Mercredi 31 mai, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, a inauguré avec Frédéric Molossi, vice-président en charge de la Petite enfance, la crèche départementale Pierre-Sémard située rue Gaston-Monmousseau à Saint-Denis.

Le Département de la Seine-Saint-Denis agit pour la petite enfance au plus près des habitants. Il a depuis deux ans engagé le plan Plan Petite Enfance et Parentalité, pour remédier au manque de places d’accueil de jeunes enfants sur le territoire et faire face à des demandes en hausse. Objectif tenu car ce sont 786 places collectives qui ont été créées depuis 2015, 915 places en accueil individuel et aussi 16 maisons d’assistantes maternelles.

JPEG - 261.6 ko

Le Plan Petite Enfance et Parentalité permet de nombreux travaux dans les 55 crèches départementales, à hauteur de 7 millions pour l’année 2016. La crèche Pierre-Sémard a ainsi bénéficié de travaux pour un montant total de 800 000 euros, afin d’améliorer les conditions de travail de nos agents et d’accueil des enfants et de leurs parents.

«  Nous voulons offrir le meilleurs à nos enfants, dès le plus jeune âge, voici ce qui guide notre action publique » explique Stéphane Troussel.

JPEG - 191.1 ko
Travaux effectués à la crèche Pierre-Sémard :
  • embellissement de toutes les sections, changer les sols, l’éclairage et les faux plafonds
  • rénovation de tous les plans de change et améliorer l’aération des salles de change
  • création d’une biberonnerie dans la section des bébés
  • rénovation du système de chauffage (chauffage à panneau rayonnant)
  • amélioration de l’étanchéité du bâtiment (toiture notamment)
  • embellissement de la cuisine
  • construction d’un local poussettes
  • réorganisation des bureaux de direction et du secrétariat
  • installation d’une porte en buanderie pour isoler la lingère du bruit
  • aménagement de tout le 1er étage, ancien logement de fonction, pour le personnel de la crèche (salle de réunion, salle de repas et de repos) rénovation des vestiaires au sous-sol.
  • création d’un office pour la section des grands et des moyens
  • modification de l’éclairage dans toutes les sections

Ouverture au public : le 16 février 2017

Lancé en 2014, le Plan Petite Enfance et Parentalité prévoit la rénovation et la modernisation des 55 crèches départementales, des 117 centres de PMI et de planification familiale ainsi que des circonscriptions de service social et ASE d’ici 2020.

D’un budget total de 80 millions d’euros, il permettra, à terme, la création de 3 500 places d’accueil.

JPEG - 325.7 ko
à lire aussi
Collèges Le Bourget

Collèges : dernière (re)prise avant le clap de fin

Après avoir rouvert leurs portes aux 6e et aux 5e (4 juin) puis aux 4e et aux 3e (11 juin), les 130 collèges de Seine-Saint-Denis affichent quasiment complets. Si les règles de distanciation physique ont été assouplies depuis le 22 juin dans le cadre de la 3e phase du déconfinement, le protocole sanitaire est toujours en vigueur et les gestes barrières sont omniprésents dans le quotidien des élèves. Reportage au collège Didier-Daurat, au Bourget.

Collèges

Connaissez-vous le 1% artistique ?

En septembre 2020, quatre projets 1 % artistique vont voir le jour dans les collèges du Département ! En attendant de les découvrir, nous vous présentons chaque semaine un projet 1 % artistique déjà réalisé sur nos réseaux sociaux. Exemple avec l’artiste Eric Baudelaire et les élèves du collège Dora-Maar à Saint-Denis/Saint-Ouen.