Catégories
Seine Saint-Denis
Solidarité Le Bourget

Ikaria : les seniors font escale au Bourget

Quarante aîné·e·s séquano-dionysien·ne·s ont profité d’une visite guidée gratuite du Musée de l’air du Bourget samedi 18 janvier pour le lancement de la carte Ikaria. Les bénéficiaires de ce pass ont notamment eu l’occasion de monter à bord du mythique Concorde. Reportage.

« Je dévore des bouquins sur l’histoire de l’aéronautique depuis des années mais c’est la première fois que je visite le musée du Bourget », confie Monique, 75 ans. Cette retraitée compte bien s’adonner à sa passion pour les sorties culturelles et profiter des offres tarifaires de la carte Ikaria, lancée en novembre 2019 à destination des habitant·e·s du département ayant 60 ans et plus.

Fusées Ariane, avions de ligne et de chasse…

Le tarmac du Musée de l’air et de l’espace est une vraie caverne d’Ali Baba pour les amoureux·euses des airs. Sous un feu nourri de questions, le guide Alain Rolland, ancien pilote de ligne, présente les caractéristiques des aéronefs exposés : Boeing 747, chasseurs russes MIG-21F, Dassault Mirage 4000…
Après avoir slalomé sur le tarmac, les seniors pénètrent non sans émotion dans le hall où sont entreposés deux Concordes, les avions stars du musée. « Ce bijou technologique a franchi le mur du son en 1969, ce qui a beaucoup marqué les esprits à l’époque » déclare le guide. « Les vols commerciaux ont commencé quelques années après et étaient réservés à une élite : les chefs d’Etat, le pape Jean-Paul II, des dirigeants internationaux ou des stars de cinéma... ».
Après des explications détaillées, les retraité·e·s séquano-dionysien·ne·s ont l’opportunité de visiter de l’intérieur le « grand oiseau blanc ». Chantal, 62 ans confie avec gaieté « réaliser un rêve de gosse » en explorant la travée du « plus bel avion du monde ».

JPEG - 136.5 ko

Plus d’une centaine d’offres de loisirs pour les seniors

Cette visite guidée est proposée à tous·tes les personnes de plus de 60 ans titulaires de la carte Ikaria, un pass loisirs gratuit lancé récemment par le Département. Comme la quasi-totalité des visiteur·euse·s présent·e·s, Jean-Claude, un alerte Bagnoletais est ravi des bons plans et tarifs privilégiés du dispositif. « Ma femme a bénéficié d’un chèque cadeau de 100 euros qu’elle va employer pour faire de l’aquagym et visiter des musées. Ce pass va dans le bon sens et nous incite à profiter de sorties qu’on n’aurait sans doute pas faites en temps normal ».
Dans le groupe de visiteur·euse·s s’est glissé le président du Conseil départemental Stéphane Troussel, qui a lancé l’initiative fin 2019. « Nous sommes le département le plus jeune de France, mais nous n’oublions pas les 280 000 habitants de plus de 60 ans. Cette carte, c’est une façon de leur dire : on s’occupe de vous aussi ».

À ce jour, plus de 6 000 Séquano-Dionysien·ne·s ont obtenu le précieux sésame, en s’inscrivant en majorité sur le formulaire en ligne. Ils·elles ont ainsi pu bénéficier de nombreux avantages auprès d’une centaine de partenaires culturels et de loisirs : théâtres, clubs de sport, cinémas, associations… Disponible depuis novembre 2019, la carte Ikaria s’inscrit dans le prolongement du schéma pour l’autonomie, un plan départemental à hauteur de 156 millions d’euros.

 

La prochaine visite guidée pour les aîné·e·s

Les détenteur·rice·s de la carte Ikaria sont convié·e·s à une nouvelle visite guidée gratuite du Musée de l’air et de l’espace samedi 18 avril à 15h (avec montée à bord du Boeing 747 et des deux Concordes). Un courrier d’invitation leur sera envoyé au préalable avec les modalités d’inscription.

Par ailleurs, les titulaires du pass pourront bénéficier d’une visite gratuite du musée tous les trois mois et de tarifs réduits sur les prestations payantes de l’établissement (expositions temporaires, accès aux avions, au planétarium, à l’espace famille et aux simulateurs de vol…).

Crédit photo : Franck Rondot

à lire aussi
Coronavirus Politiques publiques

« Parole donnée » : le Covid en Seine-Saint-Denis au révélateur

Edité avec le soutien du Conseil départemental, cet ouvrage signé par le sociologue Jean-François Laé analyse les résumés de milliers d’appels effectués par des agent·e·s volontaires du Département pendant le premier confinement, ainsi que les courriers d’étudiant·e·s de Paris-8 dans le besoin. Son objectif : souligner la logique d’« aller vers » au cœur de cette démarche et fixer la mémoire de cet événement qui aura secoué la France et plus particulièrement la Seine-Saint-Denis.

Enfance parentalité Petite enfance Les Lilas

Rencontre avec Chantal Birman, sage-femme militante

Sage-femme en Seine-Saint-Denis pendant 50 ans et inlassable militante pour le droit des femmes, c’est sous les projecteurs du documentaire "À la Vie" d’Aude Pépin (2021) qu’elle a pris sa retraite. A travers ce film, elle veut mettre fin au tabou des mères au moment de l’après naissance. Rencontre en vidéo avec cette charismatique Bagnoletaise.

Lutte contre les violences

Violences faites aux femmes dans le sport, participez à l’enquête !

Le Département de la Seine-Saint-Denis, via son Observatoire des violences envers les femmes se mobilise pour lutter contre les violences envers les femmes dans le sport et lance une enquête auprès du monde sportif. Dirigeant·e·s, enseignant·e·s, entraineur·e·s professionnel·le·s ou bénévoles, votre témoignage permettra de mieux comprendre ces violences, pour mieux les combattre.

Santé & Prévention Bobigny

Le centre de vaccination Covid de Bobigny ouvert aux enfants

Le centre départemental de vaccination anti-Covid 19 propose depuis le 22 décembre des créneaux dédiés aux enfants de 5 à 11 ans. Ces rendez-vous adaptés aux horaires des classes primaires se remplissent très vite sur Doctolib face à la nouvelle vague Omicron. Sur le site balbynien, un protocole spécifique a été mis en place pour rassurer les plus jeunes et leurs parents.