Catégories
Seine Saint-Denis
Saint-Denis Théâtre

Faust ado

Du 11 au 18 novembre, le Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis présente "Le Chat n’a que faire des souris mortes" de Philippe Dorin, mis en scène par Sylviane Fortuny. Un spectacle jeune public qui marque le début de la RÉSIDENCE artistique de la compagnie Pour ainsi dire, mise en place par le Département de la Seine-Saint-Denis.

Pas facile de s’orienter entre le Bien, le Mal, particulièrement à l’adolescence ! Philippe Dorin s’est inspiré des lectures de Faust et du Maître et Marguerite pour écrire Le Chat n’a que faire des souris mortes. Il dépeint quatre figures de l’adolescence à ce moment d’extrême fragilité où tout peut basculer d’un côté comme de l’autre.

Philippe Dorin explique que l’idée de cette pièce lui est venue « parce que les rôles de méchants, c’est ce qu’il y a de plus facile à écrire. On se surprend toujours. Il vous passe plein de choses par la tête, quand on écrit un rôle de méchant. On ne voit pas le temps passer. Comme dit l’Autre dans la pièce : « T’as le beau rôle, toi, là-dedans ! C’est facile de faire le méchant. Tu commences et tu finis toutes les scènes. T’as toujours le mot qui tue ! Tu t’en sors bien. Les méchants s’en sortent toujours bien. Ça amuse toutes les filles. On a sa photo dans le journal. J’aimerais bien, moi aussi. Mais les pauvres chéris comme moi, à qui on donnerait le bon dieu sans confession, ça n’intéresse personne. Même pas moi-même ! Mets-toi à ma place ! Comment veux-tu que je m’en sorte ? »

Le Département soutient la création artistique

Les résidences de création mises en place par le Département de la Seine-Saint-Denis visent à la fois à soutenir la création artistique et à la rendre accessible au plus grand nombre. C’est ainsi que le Théâtre Gérard-Philipe accueille la compagnie "Pour ainsi dire" en 2017 et 2018 et accompagne différents projets d’action artistique. Le premier, "Lire du théâtre", propose à douze classes de primaire et de collèges de Saint-Denis de découvrir la lecture à voix haute de textes de théâtre jeunesse. Les lectures seront dites par Sylviane Fortuny, metteure en scène, Sandrine Bestel et Raphaël Hornung, comédiens de la compagnie "Pour ainsi dire".

Auparavant, une petite forme "Le Diable n’aura pas le dernier mot", sera proposée en amont du spectacle "Le Chat n’a que faire des souris mortes" à dix classes de primaire de Saint-Denis.

En mars 2018, l’auteur Philippe Dorin installera son bureau d’écrivain à la médiathèque de Drancy à travers deux projets : "L’écrivain coucou : celui qui écrit son œuvre dans les livres des autres" et "L’écrivain public : celui qui met sa compétence au service des usagers de la bibliothèque pour leur écrire un texte ou une lettre de leur choix".

Crédit photo Anne Sendik

Le Chat n’a que faire des souris mortes
Théâtre Gérard-Philipe
Samedis 11 et 18 novembre, dimanche 12 novembre à 16h, mercredi 15 novembre 2017 à 15h
Durée : 50 min. – salle Roger Blin
dès 9 ans
http://www.theatregerardphilipe.com/

à lire aussi
Mémoire Eau & assainissement Patrimoine

Canal historique

200 ans c’est peu ou beaucoup au regard de l’Histoire ? Quelle que soit votre réponse, voilà déjà 2 siècles que le canal de l’Ourcq dessine les paysages des villes de Seine-Saint-Denis qu’il traverse. Débutant à Mareuil-sur-Ourcq dans les Hauts-de-France pour terminer son fil de l’eau dans le bassin de la Villette, embarquez pour une balade historique en vidéo ou en mots.

Musique Saint-Ouen

Serge Malik, la note bleue de Saint-Ouen

Cet Audonien pur jus, guitariste de studio, a joué avec Charles Aznavour, Michel Berger ou encore Nougaro. Il se souvient du Saint-Ouen de son enfance, de son ami Didier Lockwood avec qui il a créé le festival Jazz musette des Puces et de son grand-père, le fondateur du marché Malik du même nom. Portrait.

La Courneuve Théâtre Football

Joue-la comme elles

Résidente de la Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA) de La Courneuve, la compagnie de théâtre Les Enfants du paradis a monté un spectacle mêlant comédiennes professionnelles et amateures sur l’une des premières équipes féminines de football à avoir vu le jour en Angleterre pendant la Première Guerre mondiale. Un projet mené avec l’association basée à Clichy-sous-Bois « Jouons comme elles » et qui a été présenté au public le 16 juillet.

Danse Pantin

Dans les pas des danseurs de la prépa Élan

Le Centre national de la danse a ouvert cette année une école de l’égalité des chances (Élan) qui accueille à Pantin les jeunes talents issus des conservatoires du département. Ce cursus inédit en France leur permet de se frotter à l’univers des grands chorégraphes contemporains et d’ouvrir la voie à la professionnalisation. Reportage dans les studios.