Catégories
Seine Saint-Denis
Santé Seine-Saint-Denis

Don du sang : il y a urgence à donner dès maintenant

Les stocks de l’Etablissement français du sang sont en chute libre depuis la fin de l’année 2022 avec le risque de ne plus pouvoir soigner les malades. Les professionnel·le·s alertent pour inverser la tendance. Les personnes fragiles ont besoin de vous d’urgence ! Rendez-vous dans les collectes mobiles et à la Maison du don.

C’est facile, il n’y a aucun risque et vous pouvez sauver la vie de trois patient·e·s actuellement en danger. Les collectes de sang souffrent en effet d’une baisse de fréquentation alors que 20 000 poches de globules rouges manquent encore pour pouvoir répondre sereinement aux besoins des malades. N’attendez plus, c’est maintenant qu’il faut agir !

Le calendrier des collectes de janvier 2022

Tous à vos agendas ! Les camions de l’EFS vont s’arrêter pour déployer des collectes dans différentes villes de Seine-Saint-Denis. Les prochaines dates :

- Jeudi 12 janvier de 14h à 19h, Mairie de Stains, 6 avenue Paul Vaillant Couturier, Stains
- Dimanche 15 janvier de 9h à 13h, Centre social Marcel Cachin, 30 rue de la Résistance, Romainville
- Dimanche 15 janvier de 9h30 à 13h30, Maison du temps libre, 78 rue de Meaux, Vaujours
- Mardi 17 janvier de 14h30 à 19h30, Salle Chanteloup, 4 avenue de Nonneville, Aulnay-Sous-Bois
- Mercredi 18 janvier de 14h30 à 19h30, Salle du temps libre, Chemin de l’Ecluse, Neuilly-Sur-Marne
- Mardi 24 janvier de 14h à 19h, Salle Alain Vanzo, 5 rue de l’Alouette, Gournay-Sur-Marne
- Lundi 30 janvier de 13h à 18h, Cité des Sports, 34 rue Gabriel Péri, Sevran

Donner son sang, cela se prépare. Il est possible de vérifier que vous pouvez donner votre sang grâce à notre test en ligne.

Tous les détails sur ces opérations ici.

Des mesures très strictes sont mises en place pour réduire tout risque de contamination à la covid 19 : désinfection des fauteuils de transfusion après chaque passage, pas d’objet récupéré par le personnel…

Vous vous êtes déjà mobilisé·e lors des derniers mois ? Les dons de sang sont possibles toutes les huit semaines pour tous·tes les citoyen∙ne∙s en bonne santé de 18 à 70 ans, pesant plus de 50 kilos, à l’exception de ceux·celles qui présentent des symptômes grippaux.

La Maison du don de l’hôpital Avicenne (125 rue de Stalingrad, arrêt T1 Hôpital Avicenne) vous accueille à Bobigny les lundis, mardis, mercredis, vendredis et samedis de 9h à 16h et les jeudis de 11h à 18h.
Contact : 01 48 95 56 79.

Vous pouvez cliquer ici pour prendre rendez-vous.

JPEG - 108.6 ko

Agir contre la drépanocytose

Cette maladie génétique grave, qui affecte l’hémoglobine des globules rouges, se manifeste par des anémies, des crises douloureuses et un risque accru d’infections. En Île-de-France, 32 000 dons de sang sont nécessaires tous les ans pour couvrir les besoins en transfusion des personnes drépanocytaires. À ce jour, on n’en totalise que 13 000, ce qui inquiète l’EFS et les familles des malades.
« La population de Seine-Saint-Denis très cosmopolite inclut des personnes à phénotypes de grand intérêt, d’origine afro-caribéenne » explique le docteur Bayazid Belhadj-Kacem, à la tête du site balbynien de l’EFS. « En donnant leur sang, elles nous aideront à répondre aux besoins en transfusion des drépanocytaires, dont près de la moitié vit en Île-de-France ».

Les collectes de sang, malheureusement réduites par l’effet du télétravail et de la pandémie, sont essentielles pour soigner les personnes atteintes de cancers, les hémophiles, les personnes accidenté·e·s…
L’EFS a besoin de collecter 1700 dons par jour en Île-de-France, les globules rouges se conservant au maximum 42 jours. Votre don est actuellement plus que jamais nécessaire aux malades. Soyez solidaires, ils·elles comptent sur vous !

Vous pouvez également donner votre plasma et vos plaquettes sur rendez-vous à la Maison du don de l’hôpital Avicenne de Bobigny. Le prélèvement, qui n’est pas douloureux, dure environ 1h30 et peut être renouvelé toutes les 2 semaines pour le plasma et 4 semaines pour les plaquettes.

Le pass sanitaire n’est pas nécessaire pour donner son sang.

Crédit-photo : EFS, Sabine Lenéchet - Ville de Pierrefitte

à lire aussi

Les diplômé·e·s de l’Académie populaire de la santé

Former des habitant·e·s pour les conduire à agir au quotidien pour la santé de leur entourage, c’est la vocation de l’Académie populaire de Santé. Créée par le Département et soutenue par la Fondation BNP-Paribas, elle a réuni en janvier ses 21 ambassadeur·rice·s. L’une d’elle, Béatrice, 55 ans, nous explique comment elle est devenue ambassadrice de la santé.

Associations Pantin

Au Refuge, des vies sur le fil...

Près de 200 personnes sans-abri poussent chaque jour la porte de l’accueil de jour pantinois Le Refuge qui propose petits déjeuners, douches, services de buanderie, accompagnement social... L’association, subventionnée par le Département, apporte du réconfort à ces âmes « sur le fil du rasoir » plus combatives que le public pourrait l’imaginer.

Protection de l’enfance

Concevoir la protection de l’enfance à l’horizon 2027

Ce jeudi 12 janvier, les grands acteurs de la protection de l’enfance étaient réunis pour décider d’une nouvelle feuille de route jusqu’en 2027. Prise en compte des attentes des jeunes eux-mêmes, réponses aux tensions connues dernièrement par le secteur... Myriam Bouali et Lucie Debove, directrice et directrice adjointe Enfance et Famille au Département, font le point.