Catégories
Seine Saint-Denis
Santé Seine-Saint-Denis

Don du sang : il faut regonfler les stocks !

Les dons de sang et de plaquettes restent indispensables pour les malades des hôpitaux. Vous pouvez sauver des vies en participant cet été à des collectes mobiles en Seine-Saint-Denis. N’attendez plus, c’est maintenant qu’il faut agir !

Les réserves nationales de l’Établissement français du sang (EFS) sont actuellement basses, atteignant moins de 100 000 poches de globules rouges alors que les besoins des hôpitaux s’élèvent plutôt à 110 000. En donnant votre sang, vous améliorerez considérablement la santé de nombreux patient·e·s dans le besoin. Par ailleurs, après le vaccin anti-covid, il n’y a pas besoin d’attendre pour être donneur.

Le calendrier des collectes de septembre et octobre 2021

Tous à vos agendas ! Les camions de l’EFS vont s’arrêter pour déployer des collectes dans différentes villes de Seine-Saint-Denis. Les prochaines dates :

- Jeudi 16 septembre de 14h à 19h à l’Hôtel de ville, place de l’Hôtel de ville à Drancy
- Jeudi 16 septembre de 12h à 16h30 au 3 avenue du Stade de France à Saint-Denis
- Jeudi 16 septembre de 15h à 19h à la Maison du temps libre, avenue Nelson-Mandela à Stains
- Samedi 18 septembre de 9h à 14h au 19 avenue Gabriel-Peri à la Courneuve
- Mardi 21 septembre de 12h à 17h à la Salle Henri-Salvador au 18-20 rue Guynemer à Dugny
- Jeudi 23 septembre de 12h à 16h30 à l’Euroatrium au 7 rue Emmy-Noether à Saint-Ouen-sur-Seine
- Vendredi 24 septembre de 13h à 18h à l’Agora au 1 allée Carnot au Raincy
- Vendredi 24 septembre de 14h30 à 19h30 à l’Espace municipal au 27 avenue Gabriel-Péri à Saint-Ouen-sur-Seine
- Lundi 27 septembre de 10h30 à 15h30 à la Salle de la Rotonde au 59 rue de la République à Montreuil
- Mardi 28 septembre de 14h à 19h à l’Elan sportif de Montreuil au 21 rue Emile-Zola à Montreuil
- Mercredi 29 septembre de 14h à 19h à la Salle du temps libre, chemin de l’Ecluse à Neuilly-sur-Marne
- Jeudi 30 septembre de 10h à 14h40 à la Cité des métiers, rue de Copenhague à Tremblay-en-France
- Dimanche 3 octobre de 9h à 13h30 à l’Hôtel de ville, 18 boulevard de l’Hôtel de ville à Tremblay-en-France
- Mardi 5 octobre de 10h à 15h à Hermes Bobigny, 1 avenue de la Convention à Bobigny
- Jeudi 7 octobre de 10h à 15h au Hall de l’IUT, 1 rue Chablis à Bobigny
- Vendredi 8 octobre de 10h à 13h et de 14h à 15h30 à l’espace Jean-Louis Dumas au 7-11 rue Montgolfier à Pantin
- Vendredi 8 octobre de 12h à 17h à Ubisoft au 28 rue Armand-Carrel à Montreuil
- Dimanche 10 octobre de 9h à 13h30 à l’Hôtel de ville au 20 rue Claude-Pernes à Rosny-sous-Bois
- Mardi 12 octobre de 11h à 16h à l’ESIEE au 2 boulevard Blaise-Pascal à Noisy-le-Grand
- Mardi 12 octobre de 14h30 à 19h à l’Hôtel de ville, 2 place de la Libération à Pierrefitte
- Mardi 12 octobre de 14h30 à 19h30 à la salle de la Légion d’Honneur, 6 rue de la Légion d’Honneur à Saint-Denis
- Mercredi 13 octobre de 14h30 à 19h30 à la Salle des fêtes de Franceville au 145 avenue Gabriel-Peri à Montfermeil
- Jeudi 14 octobre de 14h30 à 19h30 à l’espace Marcel-Cachin au 4 rue de la Résistance à Romainville
- Samedi 16 octobre de 10h à 15h à la salle Alain-Vanzo au 5 rue de l’Alouette à Gournay-sur-Marne
- Dimanche 17 octobre de 8h30 à 13h30 à l’Ecole G. Martin au 2 rue Mulot à Epinay-sur-Seine
- Mardi 19 octobre de 15h à 19h30 à la salle de la Légion d’Honneur, 6 rue de la légion d’Honneur à Saint-Denis
- Mardi 19 octobre de 12h à 17h à VEEPEE au 249 avenue du président Wilson à Saint-Denis
- Mercredi 20 octobre de 14h à 19h à l’espace Averino au 26 rue Louise-Michel à Aulnay-sous-Bois
- Mercredi 20 octobre de 14h à 19h au gymnase Liberté au 30 Boulevard de la Liberté aux Lilas
- Jeudi 21 octobre de 10h à 15h à Orange stadium au 1 place des Droits de l’Homme à Saint-Denis
- Vendredi 22 octobre de 15h à 20h à la salle André-Breton au 25 rue du prés-Saint-Gervais (derrière Leclerc) à Pantin
- Mercredi 27 octobre de 14h30 à 19h30 à la Salle des fêtes au 1 esplanade Michel-Teulet à Gagny

Tous les détails sur ces opérations ici.

Des mesures très strictes sont mises en place pour réduire tout risque de contamination à la covid 19 : désinfection des fauteuils de transfusion après chaque passage, pas d’objet récupéré par le personnel…

Vous vous êtes déjà mobilisé·e lors du dernier confinement ? Les dons de sang sont possibles toutes les huit semaines pour tous·tes les citoyen∙ne∙s en bonne santé de 18 à 70 ans, pesant plus de 50 kilos, à l’exception de ceux·celles qui présentent des symptômes grippaux.

Et si vous n’êtes pas disponible lors de ces collectes mobiles, la Maison du don de l’hôpital Avicenne (125 rue de Stalingrad, arrêt T1 Hôpital Avicenne) vous accueille à Bobigny les lundis, mardis, mercredis, vendredis et samedis de 9h à 16h et les jeudis de 11h à 18h.
Contact : 01 48 95 56 79. Vous pouvez cliquer ici pour prendre rendez-vous.
JPEG - 108.6 ko

Agir contre la drépanocytose

Cette maladie génétique grave, qui affecte l’hémoglobine des globules rouges, se manifeste par des anémies, des crises douloureuses et un risque accru d’infections. En Île-de-France, 32 000 dons de sang sont nécessaires tous les ans pour couvrir les besoins en transfusion des personnes drépanocytaires. À ce jour, on n’en totalise que 13 000, ce qui inquiète l’EFS et les familles des malades.
« La population de Seine-Saint-Denis très cosmopolite inclut des personnes à phénotypes de grand intérêt, d’origine afro-caribéenne » explique le docteur Bayazid Belhadj-Kacem, à la tête du site balbynien de l’EFS. « En donnant leur sang, elles nous aideront à répondre aux besoins en transfusion des drépanocytaires, dont près de la moitié vit en Île-de-France ».

Les collectes de sang, malheureusement réduites par l’effet du télétravail et de la pandémie, sont essentielles pour soigner les personnes atteintes de cancers, les hémophiles, les personnes accidenté·e·s…
L’EFS a besoin de collecter 1700 dons par jour en Île-de-France, les globules rouges se conservant au maximum 42 jours. Votre don est actuellement plus que jamais nécessaire aux malades. Soyez solidaires, ils·elles comptent sur vous !

Le sang, c’est la vie ! Partageons-la en donnant !

Vous pouvez également donner votre plasma et vos plaquettes sur rendez-vous à la Maison du don de l’hôpital Avicenne de Bobigny. Le prélèvement, qui n’est pas douloureux, dure environ 1h30 et peut être renouvelé toutes les 2 semaines pour le plasma et 4 semaines pour les plaquettes.

Crédit-photo : EFS, Sabine Lenéchet - Ville de Pierrefitte

à lire aussi
Lutte contre les inégalités Associations

Pas de trêve pour le Secours populaire

Alors que le plus fort de la crise sanitaire paraît s’éloigner, il n’en est pas de même de la crise sociale. C’est ce que souligne l’étude nationale menée par le Secours populaire français, qui révèle notamment que près d’un Français sur trois ne peut pas se permettre 3 repas par jour. Une réalité encore plus frappante en Seine-Saint-Denis où 69 000 personnes ont été aidées par le Secours populaire en 2020, un chiffre qui devrait à peine diminuer cette année

Mineurs non accompagnés

La Seine-Saint-Denis au procès Éric Zemmour

Mercredi 8 septembre, Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis, était présent en tant que victime au procès de M. Éric Zemmour jugé pour « provocation à la haine raciale » et « injure raciale ».

Droit aux vacances Bobigny

Les jolies « colonies apprenantes »...

Le Département participe pour la deuxième année au dispositif national « colos apprenantes » dans le cadre du Bel été solidaire et olympique 2021. Du 10 juillet au 22 août, près de 6600 enfants et adolescent∙e∙s de la Seine-Saint-Denis ont déjà ou vont bénéficier d’un séjour de loisirs éducatifs de sept à dix jours, dont près de 1000 avec le soutien financier du Conseil départemental.

Coronavirus La Courneuve

La Seine-Saint-Denis fait don de 640 000 masques pour la Tunisie, en proie au Covid

Face à la situation dramatique que connaît actuellement la Tunisie due à l’épidémie de Covid, le Département a déposé mercredi 640 000 masques et 14 400 blouses à l’Ambassade de Tunisie à Paris, qui devrait acheminer le matériel en début de semaine prochaine. Une mobilisation qui fait suite à l’appel d’une association de Seine-Saint-Denis, où la communauté franco-tunisienne est particulièrement importante.