COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
Seniors Montreuil

Des seniors maîtres du jeu

Mardi 10 décembre, les habitants de la résidence pour personnes âgées autonomes Les Blancs Vilains, à Montreuil, ont expérimenté une démarche participative qui leur permet de choisir eux-mêmes leurs activités. Pour ce dispositif, destiné à se propager dans l’ensemble des résidences autonomie de Seine-Saint-Denis, le Conseil départemental alloue une enveloppe d’environ 30 000 euros.

C’est une expérimentation qui pourrait bouleverser le quotidien des personnes âgées logées en résidence autonomie, lesquelles proposent une alternative entre le maintien à domicile et le placement en maison de retraites aux personnes présentant un début d’incapacité. En cette fin d’année, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis expérimente un système de vote qui va permettre aux résidents de décider eux-mêmes de leurs activités. Le projet a été lancé mardi 10 décembre à la résidence autonomie Les Blancs Vilains de Montreuil (mais aussi à Rosny-sous-Bois et à Clichy-sous-Bois) et devrait très vite essaimer dans les autres structures du même type présentes sur le département (qui en compte au total 42).

« Lors d’un sondage effectué en février dernier, certains résidents ont exprimé le souhait de rompre la monotonie et de ne plus avoir à ‘’subir’’ certaines activités, explique Estelle Mayart, cheffe de service « population âgée » au Département. Du coup, nous leur proposons désormais de voter pour choisir quelles actions ils veulent voir naître. » Pour ce faire, trois degrés d’engagement ont été mis en place avant le vote : 1) le gestionnaire du lieu fait lui-même des propositions d’activités ; 2) il accompagne les personnes âgées pour les aider dans leur choix ; 3) il recueille les idées qu’on lui soumet.

Conférences santé et sorties nocturnes à Paris

Depuis l’entrée en vigueur de la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV), le 28 décembre 2015, les conseils départementaux octroient aux résidences autonomie un subside – le « forfait autonomie » - pour financer des actions de prévention de la perte d’autonomie au sein de l’établissement ou à l’extérieur de celui-ci, ainsi que des prestations d’animation de la vie sociale. En Seine-Saint-Denis, l’enveloppe délivrée pour chaque établissement oscille entre 25 000 et 30 000 euros. « Un budget conséquent qui permet aux résidents de bénéficier d’une large palette d’activités », souligne Estelle Mayart.

JPEG - 79 ko

Ce mardi, en présence notamment de Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, et de Patrice Bessac, maire de Montreuil, qui étaient venus donner le coup d’envoi officiel de cette démarche participative, une vingtaine de résidents volontaires répartis en sous-groupes ont été invités à plancher sur leurs nouvelles activités. Ainsi qui a émis l’envie de voir se mettre en place des ateliers mémoire (programmes de stimulation cognitive), qui des conférences sur des thématiques santé comme la maladie d’Alzheimer, qui des sorties nocturnes à Paris, qui la rénovation du terrain de pétanque, qui des cours d’informatique…

A cette occasion, le Département a d’ailleurs aussi rappelé l’existence de la carte Ikaria, nouvellement lancée. Ce pass culturel, réservé aux personnes de 60 ans et plus, donne droit à des réductions et des offres avantageuses chez quelque 150 partenaires ainsi qu’à un chèque cadeau d’une valeur de 100 euros à partir de 65 ans, puis tous les 5 ans. Un pass qui peut être demandé en ligne jusqu’au 31 janvier 2020.

JPEG - 71.7 ko

Présente à la réunion de mardi, Magalie Thibault, vice-présidente du conseil départemental en charge de l’Autonomie des personnes (âgées/handicapées), se félicitait elle aussi du bon accueil réservé au nouveau dispositif participatif. « Les propositions ont fusé, nous avons eu affaire à des personnes très impliquées, se réjouissait-elle. On les a sentis fiers d’avoir un vrai pouvoir de décision, de se saisir d’un budget et d’être considérés comme des gens responsables. Ils ont envie de partager, de créer du lien social et du lien intergénérationnel, dans les écoles de la ville (Montreuil) notamment. » Cette moisson d’idées devrait se poursuivre jusqu’en février prochain. Ensuite, place au vote. Et, enfin, aux nouvelles activités dont les résidents ont hâte de profiter.

Grégoire Remund
Photos : ©Daniel Ruhl

à lire aussi
Coronavirus

COVID-19 : mesures préventives et continuité du service public

Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public. Dans une vidéo, son président Stéphane Troussel explique en quoi consiste ce plan de continuité de l’activité. Mais il incite surtout chacun à rester chez soi et à observer les précautions sanitaires d’usage.

Services, aides
& démarches

Guide des seniors

Vos interlocuteurs, vos droits, vos moyens de transport, votre vie à domicile, vos loisirs, votre santé, toutes les adresses utiles... Tout est dans ce guide !

Améthyste

Simplifiez-vous la vie ! Consultez votre dossier Améthyste en ligne.