Catégories
Seine Saint-Denis
Danse hip hop Saint-Denis Collèges Voyage

Des collégien·ne·s voyagent aux origines du hip hop

A la mi-novembre, 8 élèves de la section sportive hip-hop du collège Garcia-Lorca de Saint-Denis ont eu la chance de partir pendant une semaine à New York. Un périple, financé notamment par le Département, qui leur a permis de voir le berceau de leur discipline, d’améliorer leur art de la battle et de parfaire leur anglais.

« These streets will make you feel brand new/Big lights will inspire you/Let’s hear it for New Yooork »* L’hymne de Jay-Z et d’Alicia Keys à New York va certainement résonner encore longtemps dans les têtes de Patricia, Denisa, Shana ou Kenzo. Du 8 au 15 novembre, ces 8 veinardes – 7 filles et un garçon - de la section sportive hip hop du collège Garcia-Lorca de Saint-Denis ont en effet pu visiter la Grosse Pomme et explorer cette ville qui a vu naître la discipline qu’elles pratiquent aujourd’hui.
« C’était incroyable. Quand je me réveille le matin, c’est comme si j’y étais encore... », souffle Patricia, une élève de 4e. « Les gens, les gratte-ciel, les burgers, tout était comme dans les films ! », s’enthousiasme Denisa, quant à elle en 5e.

JPEG - 14.1 ko

Si ces jeunes filles gardent évidemment imprimées sur la rétine les images de la Statue de la Liberté ou du Museum of Modern Art, elles sont unanimes pour désigner la rencontre avec la breakeuse Rokafella comme clou du spectacle. « C’est une pionnière du hip hop là-bas. Elle nous a raconté les débuts du break dance. On a eu la chance de la rencontrer une première fois pour suivre avec elle à la télé le Red Bull BC One (concours de break) puis dans un resto du Bronx où elle nous a même improvisé un cours de danse », raconte Patricia, alias « Patate », son blaze de B-girl.

Deux salles deux ambiances : les huit chanceuses auront aussi pu suivre des cours de danse quasiment tous les jours au très chic Broadway Dance Center, où des profs leur auront transmis toute leur science. « Moi, ce que j’aime, c’est le « popping », des mouvements de danse style robot », explique Denisa qui « danse depuis toute petite parce que ça la fait se sentir bien ».

A New York, ces huit-là, qui logeaient pendant leur séjour au nord de Manhattan, auront aussi pu fièrement porter les couleurs de Saint-Denis, qui avait su devenir chambre d’écho des influences hip hop dans les années 90 avec l’émergence du Suprême NTM. Et dans 2 ans, le village des athlètes de Saint-Denis accueillera aussi les premiers b-girls et b-boys à s’illustrer dans l’épreuve nouvellement olympique du breaking, place de la Concorde.

JPEG - 76 ko

Une odyssée américaine qui n’aurait jamais pu voir le jour sans la ténacité d’Emilie Fritz, professeure d’EPS et fondatrice en 2018 de la section sportive HiphopLorca : depuis les débuts de l’aventure, cette férue de cultures urbaines a dû surmonter les obstacles du financement, du Covid et les galères de visa, mais elle aura quand même mené au bout son projet un peu fou. Pouvant au passage compter sur le soutien de Grand Corps Malade, venu tourner en 2019 son film « La Vie Scolaire » au collège, mais aussi sur celui du Département.

JPEG - 80.4 ko

« Je suis triste d’avoir dû partir sans certains des élèves concernés au départ par le projet, car le Covid nous a notamment fait prendre un retard de 2 ans. Mais ça valait vraiment le coup de se battre. Les élèves partis à New York ont progressé tellement vite sur tous les niveaux : confiance en eux, niveau d’anglais, autonomie, vie en groupe… Ça a a dépassé mes espérances », s’exclame l’enseignante qui tient aussi à mentionner sa comparse Mme Izi, professeure d’histoire-géo avec qui elle avait initialement conçu le projet.

« C’était tellement bien, j’ai hâte d’y retourner », réclame déjà Patricia qui n’avait pourtant jamais voyagé aussi loin. En attendant, plusieurs étapes attendent les 8 danseurs de HiphopLorca : les championnats de France UNSS à Paris, le spectacle de fin d’année qu’ils donneront à la Ligne 13 à Saint-Denis et surtout la transmission des connaissances acquises à New York au reste des élèves de la section qui, trop jeunes, n’ont pu partir. Car le hip hop, c’est aussi ça : le partage.

*"Ces rues vous feront sentir tout neuf/Ces lumières vous inspireront/Ecoutez les battements de New York" (Jay Z/Alicia Keys)

Christophe Lehousse
Photos : ©HiphopLorca

à lire aussi

Faire bon et bio dans les cantines des collèges in Seine-Saint-Denis

Faire bon et bio dans les cantines des collèges... Avec l’objectif de bénéfices écologiques à la clé, c’est possible. La preuve avec Cap Veggie, institut de formation en cuisine végétarienne installé à Romainville, qui apporte aux cuisiniers des collèges du 93 son expertise pour créer des repas 100 % végétariens.

Collèges

"Le miel, un bon produit pour rassembler"

Ce mardi 18 octobre, pour la seconde édition du concours du meilleur miel des collèges, sept collèges du Département de Seine-Saint-Denis se sont rencontrés au Parc départemental Georges Valbon à La Courneuve. Les collégien·ne·s ont pu profiter de différents ateliers autour de la thématique des « 5 sens » pour les sensibiliser à la biodiversité, à la pollinisation et à la diversité des pollinisateurs.

3 questions à Pauline Hermann, de la société Ekodev pour comprendre les enjeux de ce concours.