Catégories
Seine Saint-Denis
Actions pour les Jeux

Demandez le programme du Mois de l’olympisme en Seine-Saint-Denis

A cinq ans des Jeux olympiques et paralympiques qui se dérouleront largement en Seine-Saint-Denis, le Département se mobilise pour animer l’avant-Jeux et préparer l’héritage de cet événement. Cette année, la Journée olympique devient donc Mois de l’olympisme avec durant tout le mois de juin, des manifestations sportives, culturelles, économiques qui vont rythmer la vie du territoire. Focus sur 5 d’entre elles, comme les 5 anneaux olympiques.

- Rencontre art et sport, 6 juin - au Nouveau Théâtre de Montreuil

JPEG - 30.3 ko

Qui a dit que sport et théâtre faisaient deux ? Quand un club de foot anglais réputé a pour stade « le théâtre des rêves », le groupe d’artistes et de chercheurs universitaires Gongle rêve lui de sport. Ce collectif, soutenu par le Département, organise jeudi 6 juin une grande rencontre art/sport au Nouveau Théâtre de Montreuil. Au menu de cet événement participatif, création d’un grand tifo (banderoles à déployer dans des gradins) et collecte d’idées d’habitants sur fond de JO 2024 et aussi de Coupe du monde de foot féminin. « On vit dans une société assez clivée, ce qui est un frein pour faire face aux défis sociaux, environnementaux et économiques. Donc à Gongle, on s’est proposé de contribuer à lever ces freins-là en faisant dialoguer des univers qui ont souvent pas mal d’a priori réciproques : l’art et le sport. », explique Nil Dinç, directrice artistique de Gongle et metteuse en scène. « Cet événement, c’est l’occasion pour nous de dépasser le cadre du sport, de l’utiliser comme lien social. », complète Henriette Morisson, membre de ce même collectif et qui avait déjà participé à l’Olympiade culturelle de Londres 2012.
Pour mieux abattre les murs entre deux milieux qui semblent souvent indifférents l’un à l’autre, un grand match de foot sera ensuite organisé sur le plateau du Nouveau Théâtre, mettant aux prises les Dégommeuses, une équipe de foot féminin LGBT de Paris, le LUPS, une équipe de foot féminin de la cité Jean-Moulin à Montreuil et l’ARDHIS (association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles, transsexuelles et des migrants). Ca joue !

- Jeux des collèges, 12 juin, Parc des sports de Marville

JPEG - 52.6 ko

« J’ai adoré cette journée. J’ai pu tester la boxe thaï, que je ne connaissais pas. Ca m’a plu et ça démontre qu’il n’y a pas de sport de garçons. » Ce témoignage de Lejla, en 6e, participante de l’année dernière, résume bien l’esprit de la manifestation. Découvertes des sports, sensibilisation à certaines valeurs (inclusion du handicap, égalité filles-garçons), ce sont les Jeux des collèges ! Cette manifestation sportive et festive, organisée par l’UNSS 93 en partenariat avec le Département, attend une nouvelle fois quelque 1300 collégiens de toute la Seine-Saint-Denis pour les initier ou leur faire regoûter à environ 25 disciplines différentes. Escalade, VTT ou beach handball, faites vos Jeux !

- 24 h de water-polo, 15 et 16 juin, Piscine de La Baleine à Saint-Denis

JPEG - 61.4 ko

En 2024, les épreuves de water-polo se dérouleront dans le nouveau centre aquatique de Saint-Denis. Mais la Seine-Saint-Denis ne compte pas attendre 5 ans pour plonger dans le grand bain ! Bienvenue donc à la 3e édition des 24h du water-polo, organisée pour populariser un peu plus ce sport ludique et complet.
Invitée vedette cette année : l’équipe de France féminine qui disputera non seulement un match de gala le samedi soir contre les Pays-Bas (contre qui elles ont une revanche à prendre après la dernière Ligue mondiale), mais dont les joueuses seront disponibles toute la journée pour se mêler aux entraînements des équipes de jeunes du département et plus largement de toute l’Ile-de-France. « Voilà plusieurs années qu’on essaie de développer la pratique féminine. Elle a du sens socialement dans un département où statistiquement les filles viennent moins facilement au sport que les garçons et où il y a aussi des enjeux d’égalité filles-garçons : oui, le water-polo c’est aussi pour les filles », témoigne Hervé Borie, président du Saint-Denis Union Sports, organisateur de la manifestation avec le Département. Le Cercle 93 - une structure rassemblant les jeunes filles du SDUS, du CN Noisy le Sec et du Cercle des nageurs de Livry – seront notamment présentes.
Vraie opportunité pour les clubs, la perspective des Jeux l’est aussi pour les usagers des 8 futures piscines - neuves ou rénovées - que cet événement planétaire laissera en Seine-Saint-Denis. « Cela génère une dynamique qui fait qu’on va pouvoir ancrer la SSD comme un territoire de waterpolo », insiste Hervé Borie. En attendant, tout le monde plongera avec plaisir dans le ventre de La Baleine...

- Grande journée olympique, le 23 juin- Parc départemental du Sausset

JPEG - 57.2 ko

Pour la Journée Olympique 2019, le Conseil départemental organise une grande journée d’activités sportives gratuites et en libre accès dans le parc départemental du Sausset le dimanche 23 juin. Lors de cette folle journée, les visiteurs du parc pourront essayer une vague de surf, du roller, de l’escalade, de l’ultimate (match avec un frisbee), de lacrosse, de la boxe, etc. Il sera également possible de participer à des séances de sport (boxe, fit training, etc.) animées par des coachs. Enfin, le parc proposera aussi des animations plus ludiques comme une tyrolienne ou encore de l’accro-branche.

- Rencontres internationales pour des Jeux 2024 inclusifs et solidaires, les 2-3 juillet

JPEG - 66 ko

Et si on allait voir chez nos voisins pour réussir nos Jeux ? Les 2 et 3 juillet, le Nouveau Théâtre de Montreuil et Plaine Commune à Saint-Denis accueillent nombre d’acteurs internationaux, à l’invitation du Département, pour recueillir leur témoignage et aller puiser de-ci de-là ce qui a marché dans leur cas. Le modèle visé étant évidemment celui de Jeux conçus pour l’intérêt général. Ruth Mc Kenzie, ancienne responsable de l’Olympiade culturelle de Londres 2012, livrera ainsi son retour sur expérience, et des représentants de « l’Institut du Rugby pour tous » au Brésil expliqueront comment ils s’appuient aujourd’hui sur le rugby féminin pour créer du lien social au coeur de Paraisopolis, une des plus grandes favelas de Sao Paulo.
On pourra aussi entendre des témoignages comme celui d’Enric Truñó, ancien adjoint aux sports de la ville de Barcelone au moment des Jeux de 1992 : « La grande réussite de ces Jeux a été l’ouverture de Barcelone à la mer. Evidemment en Seine-Saint-Denis, il n’y a pas de mer, mais la grande opportunité, c’est le village olympique en bord de Seine : ça changera clairement une partie de Saint-Denis, ça donnera de la qualité de vie, avec un village olympique reconverti ensuite en quartier de logements, dont une partie de logements sociaux », estimait l’ancien responsable quand nous l’avons joint. Questionné sur la dimension inclusive des Jeux, notamment à l’égard des personnes en situation de handicap, Enric Truñó voyait dans les Jeux une bonne occasion d’améliorer l’accessibilité des équipements et le nombre de sections handisport. « C’est un défi, bien sûr. Mais les lois françaises et les exigences du comité international paralympique sont assez claires : tous les bâtiments neufs seront aux normes d’accessibilité. Chez nous, le nombre de sections handisport a augmenté après les Jeux, permettant une meilleure pratique loisir. Evidemment, ce n’est pas parfait, mais ça s’est amélioré. » Avant de distiller un dernier conseil pour la route : « il ne faut pas penser seulement au jour des Jeux, mais au jour d’après ».

Et aussi :

- le 6 juin 13h30, Festival du film sportif au Méliès à Montreuil, organisé par la FSGT 93. 9 collèges de Seine-Saint-Denis ont concocté de petits films sur le thème "le sport au féminin". Une bonne manière de réfléchir sur le sport comme vecteur d’égalité femmes-hommes.

- le 8 juin 13h-20h, La Fabrique des Savoirs – Spéciale Sport : Le Nouveau Théâtre de Montreuil invite pratiquants de sport et fans en tout genre à partager leur expérience et leur savoir-faire sur scène.

- le 15 juin, 10-17h. Organisation d’un tournoi de foot U15 féminin par le FCM Aubervilliers au stade André-Karman. Il opposera une dizaine d’équipes du département.

- le 16 juin, 9h. Urban Trail de Rosny-sous-Bois. Une course à pied en milieu urbain d’une distance de 11 km. Il s’agit du premier Urban trail de Seine-Saint-Denis.

- le 21 juin, Journée Olympique du CDOS93 : Journée d’animation sportives et d’ateliers citoyens autour de l’olympisme pour 800 élèves d’écoles primaires du Département.

- le 25 juin, atelier de la Fabrique des Jeux en Seine-Saint-Denis : le Conseil départemental et la CCI Seine-Saint-Denis invitent les TPE-PME et structures de l’ESS à venir rencontrer les futurs grands donneurs d’ordres des prochains chantiers olympiques du Conseil départemental (notamment la piscine de Marville et le franchissement de L’Île-Saint-Denis).
Sur inscription - CCI Seine-Saint-Denis à Bobigny - 9h-15h

- « Sport dans les parcs »- Durant tout le mois de juin, des coaches sportifs et de fitness, lauréats de l’appel à projets « Animez vos parcs », vous font découvrir gratuitement leur pratique dans le cadre apaisant d’un parc. Ateliers gratuits dans 4 parcs départementaux : Georges-Valbon, Le Sausset, la Poudrerie et l’Ile Saint-Denis. Séances les mardi, jeudi, samedi et dimanche. Renseignements sur https://parcsinfo.seinesaintdenis.fr/

à lire aussi
Bagnolet Boxe

Nordine Oubaali, toujours champion

Jeudi 7 novembre à Saitama au Japon, Nordine Oubaali le boxeur du Top Rank Bagnolet, a conservé sa ceinture de champion du monde WBC poids coqs face au Japonais Takuma Inoue. Une victoire acquise en famille, comme toujours chez les Oubaali.

Saint-Denis Actions pour les Jeux JOP 2024

Les Jeux de Paris 2024 s’invitent à un salon consacré aux innovations technologiques

La 10 édition du salon Satis-Screen4All s’est tenue les 5 et 6 novembre aux Docks de Paris, à Saint-Denis. Soutenue par le Département, cette manifestation professionnelle est dédiée à la création et aux innovations technologiques au service des médias, entre autres. Cette année, une conférence sur les enjeux de la captation et de la diffusion des Jeux olympiques et paralympiques de 2020 à Tokyo en perspective des JOP de 2024 à Paris a particulièrement retenu l’attention. Nous y étions.

JOP 2024 Rosny-sous-Bois Boxe

Fatia Benmessahel, noble objectif

A 20 ans, la boxeuse du Noble Art de Rosny a dans le viseur les Jeux de Paris 2024. Pour atteindre ce Graal, celle qui est déjà double championne de France et championne d’Europe juniors peut compter sur sa détermination et le dispositif départemental Génération Jeux, conçu pour soutenir les espoirs sportifs du territoire.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.