Catégories
Seine Saint-Denis

De nouveaux dispositifs contre les violences envers les femmes

Alors qu’a lieu, aujourd’hui jeudi 25 novembre, la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, le Département de la Seine-Saint-Denis propose de nouveaux dispositifs pour protéger les femmes en danger.

Pour Stéphane Troussel, président du Département, il s’agit d’un enjeu majeur : "Alors que la crise et les confinements successifs ont vu le nombre de jeunes filles victimes de violences augmenter, nous agissons pour continuer de mettre notre action publique à la hauteur des enjeux. Avec Pascale Labbé, Vice-présidente en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes et de l’Observatoire des violences envers les femmes, et en lien direct avec les acteurs et actrices du territoire, nous prenons une nouvelle fois les devants en Seine-Saint-Denis pour répondre à cet enjeu fondamental de dignité et d’égalité. Nous le devons aussi à l’ensemble des citoyennes et citoyens, et notamment des jeunes, qui se mobilisent pour faire avancer toujours plus loin la lutte contre les violences faites aux femmes »

Prostitution des mineur.e.s : une nouvelle enquête de l’Observatoire départemental de lutte contre les violences faites aux femmes

A l’occasion d’une journée de rencontres organisée ce mardi 23 novembre par l’Observatoire départemental des violences envers les femmes de Seine-Saint-Denis, le Département a dévoilé une nouvelle enquête sur la prostitution des mineur.e.s. Pour lutter contre ce fléau, un plan d’action à hauteur de 2,3 millions d’euros a été défini, avec plusieurs objectifs : renforcer la prévention des conduites à risque prostitutionnelles, développer l’accueil et l’accompagnement des mineur.e.s victimes, mais aussi sensibiliser, former et outiller les professionnel.le.s qui accompagnent ces jeunes.

Handicap : un nouveau dispositif pour les femmes sourdes et malentendantes

L’accessibilité est un véritable enjeu en matière de lutte contre les violences faites aux femmes : ainsi, le Département annonce la création d’une permanence contre les violences pour les femmes sourdes et malentendantes, située au sein des locaux du Département à Bobigny. Ces dernières pourront ainsi prendre rendez-vous sur les créneaux prévus afin d’obtenir une écoute et des informations.

Mise en place d’une collaboration internationale

Toujours à l’initiative de l’observatoire départemental des violences faites aux femmes, le projet FICOL permettra une coopération internationale entre plusieurs pays, pour échanger des bonnes pratiques sur la lutte contre les violences faites aux femmes et mettre en place des dispositifs précis adaptés à chaque territoire.

Le violentomètre : un outil pour aider à mesurer la violence dans le couple

Conçu par le Département de la Seine-Saint-Denis avec la mairie de Paris et l’association « En avant toutes », le violentomètre permet de mesurer le degré de violence dans un couple à partir d’exemples concrets du quotidien et de donner les ressources à contacter par les victimes. Afin de mettre cet outil à la portée du plus grand monde, le Département de la Seine-Saint-Denis distribuera à partir du jeudi 25 novembre 40 000 emballages de baguette ou « sacs à pain » sur lesquels figureront un violentomètre. Cette action sera menée dans la quasi-totalité des villes du département.

JPEG - 96.3 ko
à lire aussi
Lutte contre les violences

L’Observatoire des violences faites aux femmes prend une dimension internationale

Cette structure, née en 2002 en Seine-Saint-Denis et à l’origine de plusieurs dispositifs novateurs, fait le pari de s’étendre à l’international. Comme acte fondateur, elle a accueilli pendant une semaine des délégations des Comores et de Palestine pour des visites de terrain et des formations à la lutte contre les violences faites aux femmes.

Santé Seine-Saint-Denis

Don du sang, on a besoin de vous !

Les réserves nationales de l’Établissement français du sang (EFS) ont atteint un niveau dangereusement critique depuis quelques semaines. Les malades ont besoin de vous d’urgence ! Rendez-vous dans les collectes mobiles et à la Maison du don.

Economie Sociale et Solidaire Pantin

Quand la restauration fait reculer les idées reçues...

L’association L’Oeuvre Falret* a installé en septembre une partie de ses activités dans un bâtiment de l’ancienne filature Cartier-Bresson à Pantin. Parmi celles-ci, l’Établissement et service d’aide par le travail (ESAT) Le Colibri dédié aux métiers de la restauration emploie 56 travailleur∙euse∙s en situation de handicap psychique qui préparent plus de 800 repas par jour. Reportage derrière les fourneaux.

Protection de l’enfance

L’Etat soutient l’innovation de la Seine-Saint-Denis pour lutter contre la prostitution des mineures

Mardi 9 novembre, le secrétaire d’État à l’enfance et à la famille Adrien Taquet a écouté les témoignages du Département et de ses partenaires (Justice, associations…) engagés ensemble dans la lutte contre la prostitution des mineures. Il a annoncé que l’État soutiendrait à hauteur d’un million d’euros leur dispositif expérimental pour l’évaluation et la prise en charge des mineures en situation de prostitution. Reportage vidéo.