Catégories
Seine Saint-Denis
Bobigny Théâtre Boxe

Boxing Paradise à la MC93

Les sports de combat et la Seine-Saint-Denis, c’est une longue histoire ! Ce territoire a formé de nombreux champions, et ici, les rings, tatamis, tapis, ne désemplissent pas. La Revue Éclair s’est immergée dans des clubs de sport de combat du territoire pour créer Le Cercle, une série de trois spectacles.

La Tribu des lutteurs, une méditation sur l’art ancestral de lutter, était basé sur un entraînement public des fameux Diables Rouges du Bagnolet lutte 93. Ce spectacle a été présenté à La Commune (Centre Dramatique National d’Aubervilliers).
Mercredi dernier (séance d’initiation à la transformation de soi) , monologue de Corine Miret inspiré par les interviews des femmes avec qui elle a pratiqué le kickboxing pendant un an au Blanc-Mesnil (club Esprit Libre), a été créé et joué en appartement avec le Théâtre de la Poudrerie la saison dernière.
Il sera repris du 12 au 14 octobre prochain dans le cadre des rencontres du Théâtre de la Poudrerie à Sevran, rencontres consacrées aux arts participatifs.

Boxing Paradise sera le dernier round de cette plongée dans l’art de l’affrontement. Pour l’écrire, Stéphane Olry s’est immergé durant trois ans au Boxing Beats d’Aubervilliers, club de boxe anglaise. "Dans la fiction que j’ai écrite, la salle de boxe est une métaphore des limbes.
Un ange, gardien de l’au-delà, accueille un boxeur à l’orée de la vie et de la mort. "Je ne voyais pas les choses comme ça", s’étonne le boxeur. L’ange lui répond que le paradis prend la forme de ce qu’on a désiré le plus durant sa vie, consciemment ou non. Dans son cas, c’est un club de boxe. Il désire revenir sur terre. Ce retour lui sera-t-il autorisé ? Sa vie, résumée dans sa courte carrière de boxeur, sera examinée pour en décider.
Le combat sur un ring auquel il se préparait se trouve finalement remplacé contre un autre combat, décisif, contre la maladie qui s’empare de son corps.
Dans la mise en scène de "Boxing Paradise", je prends le club de boxe comme décor cinématographique, en créant avec Cécile Saint-Paul (vidéaste) et Bertrand Renard (scénographe) une installation formée d’images tournées dans le club de boxe."

Boxing Paradise, du 28 septembre au 7 octobre à la MC 93 à Bobigny

à lire aussi
Arts de la rue Montreuil

SeyB Art, le graffeur enchanteur

Originaire de Montreuil, SeyB a peint de somptueux décors oniriques sur des murs aveugles en Seine-Saint-Denis, puis dans les grandes villes françaises et européennes. Aujourd’hui graffeur professionnel, il retrace son parcours quelque peu agité au milieu des centaines de bombes qui tapissent son atelier. Portrait d’un artiste généreux et éclectique.

Mémoire Eau & assainissement Patrimoine

Canal historique

200 ans c’est peu ou beaucoup au regard de l’Histoire ? Quelle que soit votre réponse, voilà déjà 2 siècles que le canal de l’Ourcq dessine les paysages des villes de Seine-Saint-Denis qu’il traverse. Débutant à Mareuil-sur-Ourcq dans les Hauts-de-France pour terminer son fil de l’eau dans le bassin de la Villette, embarquez pour une balade historique en vidéo ou en mots.

Musique Saint-Ouen

Serge Malik, la note bleue de Saint-Ouen

Cet Audonien pur jus, guitariste de studio, a joué avec Charles Aznavour, Michel Berger ou encore Nougaro. Il se souvient du Saint-Ouen de son enfance, de son ami Didier Lockwood avec qui il a créé le festival Jazz musette des Puces et de son grand-père, le fondateur du marché Malik du même nom. Portrait.

La Courneuve Théâtre Football

Joue-la comme elles

Résidente de la Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA) de La Courneuve, la compagnie de théâtre Les Enfants du paradis a monté un spectacle mêlant comédiennes professionnelles et amateures sur l’une des premières équipes féminines de football à avoir vu le jour en Angleterre pendant la Première Guerre mondiale. Un projet mené avec l’association basée à Clichy-sous-Bois « Jouons comme elles » et qui a été présenté au public le 16 juillet.