Catégories
Seine Saint-Denis
Musique

Black Star, le dernier éclat de Bowie à Saint-Denis

Chaque année, le festival de Saint-Denis innove en programmant une création au carrefour des genres musicaux. Le 20 juin, André de Ridder et son ensemble S t a r g a z e rendront hommage à David Bowie et son dernier album Black Star. Entretien.

- Comment le désir de monter ce projet Black Star vous est-il venu ?

Nous avons monté et joué le grand hommage à David Bowie avec S t a r g a z e lors des BBC Proms (série de concerts estivaux organisée chaque année ndlr.) l’année de sa disparition… L’an dernier j’avais déjà été contacté par Nathalie Rappaport du festival de Saint-Denis pour jouer un concert similaire à Paris mais c’était une expérience si intense et si unique que nous pensions que nous ne pourrions pas le refaire. Cependant, nous avons alors apprécié de jouer trois chansons du dernier album de Bowie, elles fonctionnaient particulièrement bien comme un set et nous avons pensé que cela pourrait être une une alternative et une très bonne idée d’essayer et de jouer l’album en entier comme une performance spéciale. C’est ce que j’ai suggéré au festival lorsque je dirigeais ici l’an dernier (des musiques de Bryce Dessner et Claude Debussy) et Nathalie a approuvé avec enthousiasme. La musique et les paroles sont si profondes et complexes, cela vaut vraiment la peine de les explorer et les faire résonner de différentes façons.

- Les quatre chanteuses, Anna Calvi, Jeanne Added, Soap&Skin, Laetitia Sadier ont chacune une personnalité et une signature musicale particulière. Pourquoi les avoir choisies et comment les avez-vous convaincues ?

Nous avions déjà travaillé avec Anna Calvi sur les chansons de Bowie, et elle a sa propre manière d’interpréter ces chansons, absolument merveilleuse et émouvante. Puis nous avons eu l’idée de jouer cet album uniquement avec des voix féminines, parce que la part féminine de la personnalité de Bowie était évidente, mais aussi parce que les comparaisons auraient été difficiles à éviter si nous avions choisi des chanteurs. Puis, avec le festival, nous avons cherché différentes personnes pour interpréter les différentes chansons. Nous en avons parlé avec chacune des chanteuses, pour qu’elles se complètent bien ! Cela n’a pas pris beaucoup de temps de les convaincre de participer, mais choisir qui allait chanter quelle chanson a été plus complexe et délicat !

- En quoi la musique de David Bowie a-t-elle sa place dans un tel festival ?

Parce qu’il s’agit d’un hommage à l’un des artistes et auteurs de chansons les plus importants du 20e siècle, tous genres confondus ! Et parce que Bowie n’a pas été en capacité de jouer lui-même cette musique en concert. C’est un risque, mais ces chansons doivent-elles donc toujours être confinées au seul enregistrement sur CD ? Je crois qu’elles ont une vie au-delà de ça !

Propos recueillis et traduits par Georges Makowski

à lire aussi
Mémoire

Lucien Bonnafé, une grande figure désaliéniste

Marie Bonnafé est neuropsychiatre, membre de la société psychanalytique de Paris, fondatrice avec le professeur René Diatkine, de la fondation A.C.C.E.S (Actions Culturelles contre les Exclusions et les Ségrégations). Comme son père Lucien Bonnafé, elle a fait son internat à l’hôpital de Ville-Evrard. Nous l’avons rencontrée, afin qu’elle nous évoque celui qui en tant que psychiatre désaliéniste, a marqué plusieurs générations de thérapeutes.

Cirque

En manège avec Zingaro

Trente ans qu’il fait partie des spectacles de Bartabas, trente ans qu’il vit à Aubervilliers avec Zingaro. Le cavalier-voltigeur Etienne Régnier nous raconte l’aventure de ce théâtre équestre, vécue bride abattue.

Théâtre

CRÉA : Sherlock Holmes mène l’enquête à l’opéra Bastille !

Du 21 au 26 janvier, « Elémentaire mon Cher », le nouveau spectacle du Créa, prend ses quartiers d’hiver à l’Opéra Bastille. Une façon pour le centre de création vocale et scénique situé à Aulnay-sous-Bois de faire connaître son travail, et de permettre à des jeunes de se produire dans un endroit mythique.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.