Catégories
Seine Saint-Denis
Collèges Bobigny

A Bobigny, le collège Pierre-Sémard va changer de site

Elus et collégiens ont assisté vendredi à la pose de la première pierre du nouveau collège Pierre Sémard, à Bobigny. Cette reconstruction s’inscrit dans un effort particulièrement important du Département déployé en direction de ses collèges, avec 8 nouveaux établissements et 43 rénovations à venir dans les 6 prochaines années.

« C’est trop beau ! On dirait un hôtel. Pendant deux ans, je vais m’imaginer dans le nouveau collège ! » « Ca paraît grand et il y a beaucoup de lumière. Et on peut ramener des vélos, ce qui change de maintenant : on a nulle part où les laisser » Face aux vues d’architectes présentant leur nouveau collège, Lina et Marwane étaient conquis. Dans un peu moins de deux ans, ces élèves de 6e qui fréquentent actuellement le collège Pierre-Sémard de Bobigny, vont pouvoir bénéficier d’un établissement flambant neuf.
Présents vendredi lors de la pose de la première pierre, il fallait évidemment un peu d’imagination aux élèves et à leurs enseignants pour se projeter dans ce nouveau lieu, encore à l’état de grand terrain vague derrière le bâtiment des Archives départementales. Mais le déménagement est enclenché...
L’actuel collège, situé derrière le Palais de Justice et construit en 1994 avec des paris architecturaux assez osés, a en effet fait son temps. Vétusté des matériaux, espaces peu adaptés aux nouvelles pratiques pédagogiques, couloirs exigus : face à ces contraintes, la ville de Bobigny et le Département ont décidé d’accélérer sur la reconstruction du nouveau collège de Pierre-Sémard, dont l’ouverture est prévue pour le printemps 2024.

JPEG - 82.4 ko

Nouvel établissement fonctionnel

« Le nouvel établissement va permettre à la communauté éducative de bénéficier de conditions plus adaptées aux besoins pédagogiques d’aujourd’hui. Le lieu actuel est lui assez contraignant. Intégrer les parents au projet pédagogique sera par exemple nettement plus facile dans le nouveau collège. », estimait ainsi M. Rosinel, principal de l’actuel collège Pierre-Sémard. Chez les enseignants, c’est aussi le soulagement qui dominait : « Le collège actuel a une portée architecturale intéressante, mais il n’a pas du tout été pensé comme un établissement scolaire, avec des angles morts, des contre-jours et même des poutres qui divisent les salles de classe… Là le nouvel établissement a l’air fonctionnel. Ca va nous faire un vrai changement », appuyaient Léa Champenois et Benoît Gouraud, professeurs d’anglais.

Mur d’escalade et salle de musique

Dans la nouvelle version, un gymnase comprenant un mur d’escalade, un terrain extérieur multisports couvert et une salle d’exposition feront le bonheur des élèves, mais aussi des associations extérieures qui pourront bénéficier de ces espaces partagés. « Et il y aura une super salle de musique, avec plein d’équipements, nous a déjà dit notre prof », se réjouissait Awa, élève de 6e dont c’est la matière préférée.
Une classe Ulis, dédiée à l’accueil d’élèves en situation de handicap, viendra aussi s’ajouter. Au total, l’établissement qui accueille actuellement 580 élèves, passera à 700, « mais avec davantage de salles de classes, réparties sur deux niveaux autour d’un patio privilégiant l’apport de lumière naturelle », pointaient les architectes Gaëtan Engasser et Daniel Roméo, déjà auteurs du collège Jean-Vilar inauguré en mars 2021 à La Courneuve.

8 nouveaux collèges

JPEG - 79.2 ko

Car cette reconstruction s’intègre dans un effort plus large du Département en direction de ses collèges. « Nous estimons que les enfants de Seine-Saint-Denis ont droit au meilleur en matière d’éducation. Dans les six prochaines années, 8 nouveaux collèges vont ainsi sortir de terre et 43 autres seront rénovés, pour un total global d’un milliard d’euros voté dans le cadre du plan Eco-Collèges », soulignait le président du Département Stéphane Troussel. Deux autres grandes opérations de reconstruction sont ainsi déjà engagées à Montreuil, au collège Lenain de Tillemont, ainsi qu’à l’Ile Saint-Denis, où le collège Alfred-Sisley, entièrement désossé, va renaître de ses cendres. Aux Lilas, le collège Pierre et Marie Curie pourra bientôt se targuer d’avoir un réfectoire flambant neuf.
Concernant Bobigny, son maire, Abdel Sadi, indiquait réfléchir bientôt à un cinquième collège au sein de sa ville, dont la population atteindra sans doute dans deux ans 60 000 habitants.
En attendant, profs et élèves disposent d’encore un an et demi pour rêver et peindre leur nouveau collège aux plus belles couleurs.

Christophe Lehousse
Photos : ©Nicolas Moulard

à lire aussi
Danse hip hop Saint-Denis Collèges

Des collégien·ne·s voyagent aux origines du hip hop

A la mi-novembre, 8 élèves de la section sportive hip-hop du collège Garcia-Lorca de Saint-Denis ont eu la chance de partir pendant une semaine à New York. Un périple, financé notamment par le Département, qui leur a permis de voir le berceau de leur discipline, d’améliorer leur art de la battle et de parfaire leur anglais.

Faire bon et bio dans les cantines des collèges in Seine-Saint-Denis

Faire bon et bio dans les cantines des collèges... Avec l’objectif de bénéfices écologiques à la clé, c’est possible. La preuve avec Cap Veggie, institut de formation en cuisine végétarienne installé à Romainville, qui apporte aux cuisiniers des collèges du 93 son expertise pour créer des repas 100 % végétariens.

Collèges

"Le miel, un bon produit pour rassembler"

Ce mardi 18 octobre, pour la seconde édition du concours du meilleur miel des collèges, sept collèges du Département de Seine-Saint-Denis se sont rencontrés au Parc départemental Georges Valbon à La Courneuve. Les collégien·ne·s ont pu profiter de différents ateliers autour de la thématique des « 5 sens » pour les sensibiliser à la biodiversité, à la pollinisation et à la diversité des pollinisateurs.

3 questions à Pauline Hermann, de la société Ekodev pour comprendre les enjeux de ce concours.