Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Sport
Continuité pédagogique

Lamya Matoub : « Les enfants comprennent très bien l’angoisse que crée la crise sanitaire… »

À 28 ans, la karatéka pierrefittoise s’est forgée un sublime palmarès avec sept victoires en Coupe de France, la médaille d’or puis de bronze aux Jeux africains et la première marche du podium aux Jeux mondiaux en 2017… L’athlète qui porte les couleurs de l’Algérie prépare désormais les JO de Tokyo, reportés d’un an. Institutrice à Sarcelles, cette battante gère aussi la continuité pédagogique de ses élèves de maternelle.

Le Blanc-Mesnil

Madeleine Malonga : « Seul sauver des vies doit l’emporter… »

Récemment, la championne du monde de judo en titre (-78 kg) a lancé un appel aux dons pour les Hôpitaux de Paris. Tous les jours, « la boule au ventre », elle stresse de voir ses parents et sa sœur, soignant·e·.s, au chevet des malades du Covid. Elève-infirmière, la combattante de l’Etoile Sportive de Blanc Mesnil (26 ans) avoue « se sentir inutile », comme elle l’a aussi ressenti à l’annonce du report des Jeux de Tokyo…

Coronavirus

Anaïs Quemener : « Surtout, ne rien lâcher… »

Après avoir gagné le plus long marathon de sa vie contre un agressif cancer du sein, la vice-championne de France des 100 km en court un contre le COVID. Aux urgences de l’hôpital Jean-Verdier à Bondy, cette aide-soignante (29 ans) avance -sans relâche- contre lui. Même si sa ligne d’arrivée ne cesse de reculer, cette battante licenciée au Tremblay Athlétic club ne s’avouera jamais vaincue…

Coronavirus

Yvan Wouandji : « Une forte remise en cause du fonctionnement de notre monde »

Le vice-champion paralympique 2012 de cécifoot - du football pour non-voyants - qui vit son confinement à Sevran, évoque les sentiments ambivalents qu’il a connus lors de l’annonce du report des Jeux paralympiques de Tokyo, pour lesquels les Bleus avaient déjà obtenu leur qualification. Confiant, il donne toutefois rendez-vous dans un an, et nous explique comment il prend son mal en patience.

Livry-Gargan

Les bénévoles, précieux rouages du mouvement sportif

Sans eux, pas d’école de sport, pas d’entraînement, pas de compétition, pas de champion ! Le 29 novembre, les bénévoles étaient à l’honneur lors d’une Soirée des mérites sportifs à Livry-Gargan. Découvrez les portraits de quelques-uns de ces héros du quotidien qui animent les 1800 associations sportives de Seine-Saint-Denis.

Coup de cœur

Olympique et classique, un duo sur le même tempo...

Le Festival Classiq’à Stains se met dans les starting-blocks des JO 2024, mardi 26 novembre à l’Espace Paul-Eluard, en associant le breakdance, nouvelle discipline olympique, et les rythmes du classique. Un duo orchestré par Zahia Ziouani, maestra de l’Orchestre Symphonique Divertimento.

Boxe

Nordine Oubaali, toujours champion

Jeudi 7 novembre à Saitama au Japon, Nordine Oubaali le boxeur du Top Rank Bagnolet, a conservé sa ceinture de champion du monde WBC poids coqs face au Japonais Takuma Inoue. Une victoire acquise en famille, comme toujours chez les Oubaali.

JOP 2024

Les Jeux de Paris 2024 s’invitent à un salon consacré aux innovations technologiques

La 10 édition du salon Satis-Screen4All s’est tenue les 5 et 6 novembre aux Docks de Paris, à Saint-Denis. Soutenue par le Département, cette manifestation professionnelle est dédiée à la création et aux innovations technologiques au service des médias, entre autres. Cette année, une conférence sur les enjeux de la captation et de la diffusion des Jeux olympiques et paralympiques de 2020 à Tokyo en perspective des JOP de 2024 à Paris a particulièrement retenu l’attention. Nous y étions.

Boxe

Fatia Benmessahel, noble objectif

A 20 ans, la boxeuse du Noble Art de Rosny a dans le viseur les Jeux de Paris 2024. Pour atteindre ce Graal, celle qui est déjà double championne de France et championne d’Europe juniors peut compter sur sa détermination et le dispositif départemental Génération Jeux, conçu pour soutenir les espoirs sportifs du territoire.