Catégories

L’œuvre d’art ne délivre pas un sens à la manière des messages que l’on échange en communiquant par le langage. Elle n’a pas prioritairement une fonction de communication car cela supposerait qu’il faudrait comprendre une œuvre pour la recevoir et l’apprécier. Ce n’est pas le cas.

Le titre de cette exposition Le Silence est d’or n’est bien entendu pas littéral, mais déjà donne sens par l’aridité ronde de sa forme poétique : une ligne japonaise, un haïku (inachevé).

Il ne s’agit pas d’évaluer la présence du silence dans les œuvres des trois artistes exposées, mais peut-être plutôt l’amplitude de leur rigueur toute voluptueuse qui les sous tend et en affecte l’évidence de la représentation qu’elles proposent.

Et en effet que représentent-elles ? De l’espace ? Du temps ? Des corps ? De l’organique ? De l’animal ? Du végétal ? Du minéral ? De l’objet ? En fait, des agencements possibles de ces univers différents et qui les rendent intimement liés. Elles sont surtout des matières de la pensée en mouvement. Elles créent des espaces d’expériences sensibles multiples qui nous désorientent et nous ravissent dans leur duplicité de sens.

Les œuvres de Virginie Descamps, d’Irina Rotaru et de Gabrielle Wambaugh flirtent avec les limites de la représentation, elles sont ambivalentes. Si elles ne sont pas bavardes, c’est qu’elles donnent à voir des interstices : lieux de ce qui reste sous-jacent, mezzovoce, de ce qui va surgir, on ne sait pas quand, ni par quels détours. C’est cette tension qu’elles mettent en œuvre, chacune dans leur singularité, c’est ce fil tendu qui les mettent dans une résonance vibrante tout en étant charnelle avec le monde. Ces œuvres ne délivrent pas de message mais elles augurent, présagent, tracent, révèlent peut-être mais dans l’infime, le creux, le hiatus, le pore, sans jamais informer, dénoncer et encore moins prouver. Elles se renouvellent librement et à fleur de peau dans la réception dont elles sont l’objet.

Si elles ont des univers chacune très singuliers, ces artistes partagent toutes les trois une intelligence de l’assemblage des formes et-ou des matériaux. Il me semble qu’elles travaillent avec la question de l’agencement dans un espace, de l’écriture d’un territoire qui pourrait être habité par un montage de forme entre elles. De fait, devant les œuvres de ces femmes, nous sommes devant notre propre altérité. Nous sommes invités à la possibilité d’une rencontre. Leur sensualité nous accueillant toujours.

Commissaire d’exposition : Juliette Fontaine

Exposition collective organisée par le CAPA - Centre d’Arts Plastiques d’Aubervilliers, La Maladrerie - Aubervilliers, avec le soutien de l’OPH et la ville d’Auberviliers

- Quand : Du 11 mars au 2 avril 2017 de 15h à 20h
-  : 3 allée Gustave Courbet 93 000 Aubervilliers
- Tél  : 01 48 34 41 66
- www.capa-aubervilliers.org
- contact@capa-aubervilliers.org

février 2020

"Je te like je me like" l’expo de Tête à tête

Après l’exposition « Viens, on s’explique ! Entre frictions et violences, on fait quoi ?! », l’équipe du Tête à Tête a mis en place un nouvel outil de prévention autour des relations interpersonnelles. Les relations interpersonnelles à l’ère du numérique D’une époque à l’autre, les moyens de communication (...)

Animations

Le calendrier des parcs

Jetez un oeil aux animations proposées dans nos parcs départementaux durant les vacances scolaires !

Exposition

En quête d’Humanité

Du 13 janvier au 17 juillet 2020, les Archives départementales de Seine-Saint-Denis exposent les photographies de Pierre Trovel, reporter-photographe au journal l’Humanité (1975-2000)

i’m from nowhere good

Exposition queer du 22 janvier au 4 avril 2020 à la Maison populaire de Montreuil.

Loisirs

Écrivain·e·s en Seine-Saint- Denis

Durant un an, écrivain·e·s ou illustrateur·rice·s s’immergent en bibliothèques, entreprises, lieux culturels, lieux patrimoniaux, rencontrent les habitant·e·s et nourrissent leur travail de création. Michèle Sigal est en résidence à Emmaüs Coup de main à Pantin jusqu’à juin 2020.

Ateliers et cours

Paléographie, généalogie, aide à la recherche

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis à Bobigny proposent toute l’année des ateliers et cours gratuits de paléographie et généalogie mais aussi d’aide à la recherche. Tout le monde peut y accéder, sans inscription. Prochaine session le 5 février.

Exposition

La Voix des témoins

Une exposition au Mémorial de la Shoah de Drancy du 26 janvier au 29 mars 2020

Exposition

La science à la poursuite du crime

Les Archives nationales, sur le site de Pierrefitte-sur-Seine, présentent cette exposition "La science à la poursuite du crime : Alphonse Bertillon, pionnier des experts policiers." Cette visite sera guidée par Pierre Piazza, maître de conférences en Science politique à l’Université de Cergy-Pontoise, également commissaire scientifique de l’exposition.

Exposition

Le camp de Drancy et le mémorial de la Shoah

Le Mémorial de la Shoah à Drancy, ouvert en 2012, est un lieu d’histoire et d’éducation, situé en face de la Cité de la Muette. A l’aide de témoignages vidéo, de documents d’archives et de photographies d’époque, l’exposition permanente retrace l’histoire du camp de Drancy, la vie quotidienne des internés, l’organisation des déportations de 1941 à 1944, mais aussi la construction de la mémoire du camp après-guerre. La visite est gratuite.

Animations

Atelier de généalogie aux Archives départementales

Si vous avez toujours voulu savoir qui étaient vos ancêtres, mais que vous ne savez pas comment vous y prendre, cet atelier d’initiation à la recherche généalogique est fait pour vous ! Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis proposent un atelier de pratique, pour vous épauler dans vos premières recherches.

mars 2020

"Je te like je me like" l’expo de Tête à tête

Après l’exposition « Viens, on s’explique ! Entre frictions et violences, on fait quoi ?! », l’équipe du Tête à Tête a mis en place un nouvel outil de prévention autour des relations interpersonnelles. Les relations interpersonnelles à l’ère du numérique D’une époque à l’autre, les moyens de communication (...)

Animations

Le calendrier des parcs

Jetez un oeil aux animations proposées dans nos parcs départementaux durant les vacances scolaires !

Exposition

En quête d’Humanité

Du 13 janvier au 17 juillet 2020, les Archives départementales de Seine-Saint-Denis exposent les photographies de Pierre Trovel, reporter-photographe au journal l’Humanité (1975-2000)

i’m from nowhere good

Exposition queer du 22 janvier au 4 avril 2020 à la Maison populaire de Montreuil.

Loisirs

Écrivain·e·s en Seine-Saint- Denis

Durant un an, écrivain·e·s ou illustrateur·rice·s s’immergent en bibliothèques, entreprises, lieux culturels, lieux patrimoniaux, rencontrent les habitant·e·s et nourrissent leur travail de création. Michèle Sigal est en résidence à Emmaüs Coup de main à Pantin jusqu’à juin 2020.

Ateliers et cours

Paléographie, généalogie, aide à la recherche

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis à Bobigny proposent toute l’année des ateliers et cours gratuits de paléographie et généalogie mais aussi d’aide à la recherche. Tout le monde peut y accéder, sans inscription. Prochaine session le 5 février.

Exposition

La Voix des témoins

Une exposition au Mémorial de la Shoah de Drancy du 26 janvier au 29 mars 2020

Festival

37e festival Banlieues Bleues

Le festival jazz (et bien plus encore) Banlieues Bleues revient en Seine-Saint-Denis avec un programme toujours plus riche !

Animations

La Poudrerie, un patrimoine qui cartonne !

Avec l’artiste plasticien Olivier Grossetête, le Département vous propose de concevoir une construction monumentale en cartons autour du bâtiment de l’ancienne cartoucherie du parc de la Poudrerie. Une démarche participative et festive, accessible à tou·te·s, petit·e·s et grand·e·s.

Découverte

Lilas Scène ouverte 2020

A tou·te·s les amoureux·euses de poésie, slam, chansons, stand-up souhaitant dire ou chanter leur texte sur scène, et à tous les publics désireux de venir écouter un flow de mots, RDV à Lilas Scène ouverte, le mardi 17 mars de 19h à 22h

avril 2020

"Je te like je me like" l’expo de Tête à tête

Après l’exposition « Viens, on s’explique ! Entre frictions et violences, on fait quoi ?! », l’équipe du Tête à Tête a mis en place un nouvel outil de prévention autour des relations interpersonnelles. Les relations interpersonnelles à l’ère du numérique D’une époque à l’autre, les moyens de communication (...)

Exposition

En quête d’Humanité

Du 13 janvier au 17 juillet 2020, les Archives départementales de Seine-Saint-Denis exposent les photographies de Pierre Trovel, reporter-photographe au journal l’Humanité (1975-2000)

i’m from nowhere good

Exposition queer du 22 janvier au 4 avril 2020 à la Maison populaire de Montreuil.

Ateliers et cours

Paléographie, généalogie, aide à la recherche

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis à Bobigny proposent toute l’année des ateliers et cours gratuits de paléographie et généalogie mais aussi d’aide à la recherche. Tout le monde peut y accéder, sans inscription. Prochaine session le 5 février.

Loisirs

Écrivain·e·s en Seine-Saint- Denis

Durant un an, écrivain·e·s ou illustrateur·rice·s s’immergent en bibliothèques, entreprises, lieux culturels, lieux patrimoniaux, rencontrent les habitant·e·s et nourrissent leur travail de création. Michèle Sigal est en résidence à Emmaüs Coup de main à Pantin jusqu’à juin 2020.

Festival

37e festival Banlieues Bleues

Le festival jazz (et bien plus encore) Banlieues Bleues revient en Seine-Saint-Denis avec un programme toujours plus riche !

Animations

La Poudrerie, un patrimoine qui cartonne !

Avec l’artiste plasticien Olivier Grossetête, le Département vous propose de concevoir une construction monumentale en cartons autour du bâtiment de l’ancienne cartoucherie du parc de la Poudrerie. Une démarche participative et festive, accessible à tou·te·s, petit·e·s et grand·e·s.