Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories

Doit-on payer ses dettes ? Telle est la question... à partir de laquelle le collectif OS’O invente Timon/Titus, en convoquant rien de moins que deux pièces de Shakespeare et un essai de David Graeber sur la dette.

Le projet du collectif OS’O, lauréat du festival Impatience 2015, est audacieux : camper les déchirements d’une famille pour traiter d’un thème éminemment brûlant.

Dans un château familial, quatre enfants qui viennent de perdre leur père se réunissent pour ouvrir le testament. Les retrouvailles sont perturbées par l’arrivée d’un fils et d’une fille cachés… Le collectif OS’O entrelace Timon d’Athènes (œuvre de jeunesse de Shakespeare ), Titus Andronicus (l’une de ses dernières) à cette histoire de famille et les thèses de l’anthropologue David Graeber sur le rôle de l’argent dans l’Histoire. Alternent des débats théoriques vifs, incisifs et drôles avec l’histoire de famille et avec Shakespeare qui est partout présent directement cité ou dissimulé. Timon/Titus noue l’intime au politique avec brio et générosité. Qui héritera ? Cette question trouvera réponse dans une résolution aux allures de téléréalité, couverte d’hémoglobine. Une tragi-comédie joyeuse, farcesque et cruelle.

Durée : 2h15
Mise en scène : David Czesienski
Dramaturgie : Alida Breitag
Avec : Roxane Brumachon, Bess Davies, Mathieu Ehrhard, Baptiste Girard, Lucie Hannequin, Marion Lambert, Tom Linton
Scénographie et costumes : Lucie Hannequin

- Quand : Mardi 8 novembre à 20h00
-  : 2-4 rue Alexandre Bachelet 93400 Saint-Ouen
- Tél : 01 40 11 70 72
- www.espace-1789.com