COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories

José Adelino Barcelo de Carvalho dit Bonga, né en 1943 dans la périphérie de Luanda la capitale de l’Angola. Cette voix abrasive, grave, unique, cet incomparable feeling, a été nourri, travaillé de Luanda à Lisbonne, et jusqu’au port de Rotterdam, avec ses marins cap verdiens, ses vagues à l’âme transatlantiques. Né de mère zaïroise, le flegmatique et néanmoins exigeant chanteur, auteur, compositeur porte en lui le son de l’Angola moderne, alliant le terreau rythmique africain avec la ballade, succès planétaire des musiques de l’espace lusophone. Dans les années 1950, l’Angolais Carlos Liceu Vieira et le groupe Ngola Ritmos avaient cherché un style urbain, sans se détourner des musiques paysannes rituelles (le semba, exporté au Brésil avec les cargaisons d’esclaves bantous) ou festives (le kazutuka, du carnaval de Luanda). Les gammes occidentales ont été introduites dans les instruments pentatoniques tels que les marimbas, qui jouent en cercles répétitifs.
Dans la banlieue de Luanda, apparaît ce mouvement africaniste. José Adelino prend le nom de Bonga Kuenda. Il rejoint la formation de son père accordéoniste, musicien de rebita et fonde Kissueia. Dans les années 60, Bonga est l’héritier des artistes et intellectuels déportés au Cap vert. Sportif et champion du Portugal du 400 mètres, il s’engage aussi dans la lutte pour l’indépendance et s’exile en Hollande en 1966, à Rotterdam. Réfugié politique, Bonga passe à la musique : l’album Angola 72 fut l’un des premiers grands succès de la “sono mondiale“, en 1972. La ballade Mona Ki Ngi Xica (1972) demeure un modèle de blues luso africain, à l’instar de Sôdade, le succès de Cesaria Evora que Bonga chanta dès 1974. La Hollande, Paris, la Belgique, Lisbonne : Bonga vit partout. Et partout, on le reconnaît à son supplément d’âme. Son dernier album « Hora Kota  » n’est pas fait pour les « doutores », ces notables à qui le peuple soumis a donné uniformément le nom de « docteur ». Il est fait pour soulager les bleus à l’âme.

- Quand : Mercredi 14 octobre à 20h30
-  : 1, place du Bicentenaire de la Révolution Française 93290 Tremblay-en-France
- Tél : 01 49 63 42 90
- www.scene-jean-roger-caussimon.com

avril 2020

"Je te like je me like" l’expo de Tête à tête

Après l’exposition « Viens, on s’explique ! Entre frictions et violences, on fait quoi ?! », l’équipe du Tête à Tête a mis en place un nouvel outil de prévention autour des relations interpersonnelles. Les relations interpersonnelles à l’ère du numérique D’une époque à l’autre, les moyens de communication (...)

Exposition

En quête d’humanité

Du 13 janvier au 17 juillet 2020, les Archives départementales de Seine-Saint-Denis exposent les photographies de Pierre Trovel, reporter-photographe au journal L’Humanité (1975-2000)

Ateliers et cours

Paléographie, généalogie, aide à la recherche

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis à Bobigny proposent toute l’année des ateliers et cours gratuits de paléographie et généalogie mais aussi d’aide à la recherche. Tout le monde peut y accéder, sans inscription. Prochaine session le 5 février.

Animations

La Poudrerie, un patrimoine qui cartonne !

Avec l’artiste plasticien Olivier Grossetête, le Département vous propose de concevoir une construction monumentale en cartons autour du bâtiment de l’ancienne cartoucherie du parc de la Poudrerie. Une démarche participative et festive, accessible à tou·te·s, petit·e·s et grand·e·s.

Loisirs

Écrivain·e·s en Seine-Saint- Denis

Durant un an, écrivain·e·s ou illustrateur·rice·s s’immergent en bibliothèques, entreprises, lieux culturels, lieux patrimoniaux, rencontrent les habitant·e·s et nourrissent leur travail de création. Michèle Sigal est en résidence à Emmaüs Coup de main à Pantin jusqu’à juin 2020.

Exposition

Version Originale 2, l ’exposition du FIFMA

Version Originale 2, l’exposition du FIFMA, du 27 mars au 9 mai 2020, organisée par Ateliers d ’Art de France revient pour une 2e édition au Centre Tignous d’Art Contemporain de Montreuil. Elle est dédiée à la création contemporaine internationale dans les métiers d’art.

mai 2020

"Je te like je me like" l’expo de Tête à tête

Après l’exposition « Viens, on s’explique ! Entre frictions et violences, on fait quoi ?! », l’équipe du Tête à Tête a mis en place un nouvel outil de prévention autour des relations interpersonnelles. Les relations interpersonnelles à l’ère du numérique D’une époque à l’autre, les moyens de communication (...)

Exposition

En quête d’humanité

Du 13 janvier au 17 juillet 2020, les Archives départementales de Seine-Saint-Denis exposent les photographies de Pierre Trovel, reporter-photographe au journal L’Humanité (1975-2000)

Ateliers et cours

Paléographie, généalogie, aide à la recherche

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis à Bobigny proposent toute l’année des ateliers et cours gratuits de paléographie et généalogie mais aussi d’aide à la recherche. Tout le monde peut y accéder, sans inscription. Prochaine session le 5 février.

Animations

La Poudrerie, un patrimoine qui cartonne !

Avec l’artiste plasticien Olivier Grossetête, le Département vous propose de concevoir une construction monumentale en cartons autour du bâtiment de l’ancienne cartoucherie du parc de la Poudrerie. Une démarche participative et festive, accessible à tou·te·s, petit·e·s et grand·e·s.

Loisirs

Écrivain·e·s en Seine-Saint- Denis

Durant un an, écrivain·e·s ou illustrateur·rice·s s’immergent en bibliothèques, entreprises, lieux culturels, lieux patrimoniaux, rencontrent les habitant·e·s et nourrissent leur travail de création. Michèle Sigal est en résidence à Emmaüs Coup de main à Pantin jusqu’à juin 2020.

Exposition

Version Originale 2, l ’exposition du FIFMA

Version Originale 2, l’exposition du FIFMA, du 27 mars au 9 mai 2020, organisée par Ateliers d ’Art de France revient pour une 2e édition au Centre Tignous d’Art Contemporain de Montreuil. Elle est dédiée à la création contemporaine internationale dans les métiers d’art.

Festival

Le Festival METIS 2020

Toujours plus éclectique et cette année à forte Influence africaine, le festival METIS soutenu par Plaine Commune vous donne rendez-vous du 11 au 21 mai dans toute la Seine-Saint-Denis

juin 2020

"Je te like je me like" l’expo de Tête à tête

Après l’exposition « Viens, on s’explique ! Entre frictions et violences, on fait quoi ?! », l’équipe du Tête à Tête a mis en place un nouvel outil de prévention autour des relations interpersonnelles. Les relations interpersonnelles à l’ère du numérique D’une époque à l’autre, les moyens de communication (...)

Exposition

En quête d’humanité

Du 13 janvier au 17 juillet 2020, les Archives départementales de Seine-Saint-Denis exposent les photographies de Pierre Trovel, reporter-photographe au journal L’Humanité (1975-2000)

Ateliers et cours

Paléographie, généalogie, aide à la recherche

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis à Bobigny proposent toute l’année des ateliers et cours gratuits de paléographie et généalogie mais aussi d’aide à la recherche. Tout le monde peut y accéder, sans inscription. Prochaine session le 5 février.

Animations

La Poudrerie, un patrimoine qui cartonne !

Avec l’artiste plasticien Olivier Grossetête, le Département vous propose de concevoir une construction monumentale en cartons autour du bâtiment de l’ancienne cartoucherie du parc de la Poudrerie. Une démarche participative et festive, accessible à tou·te·s, petit·e·s et grand·e·s.

Loisirs

Écrivain·e·s en Seine-Saint- Denis

Durant un an, écrivain·e·s ou illustrateur·rice·s s’immergent en bibliothèques, entreprises, lieux culturels, lieux patrimoniaux, rencontrent les habitant·e·s et nourrissent leur travail de création. Michèle Sigal est en résidence à Emmaüs Coup de main à Pantin jusqu’à juin 2020.