Catégories
Rugby
Bobigny

Les Louves de Bobigny prennent le quart

Grâce à son succès obtenu contre Grenoble (31-22) à l’occasion du dernier match de la saison régulière, dimanche 8 mai à domicile, l’équipe première féminine de l’AC Bobigny 93 Rugby a validé son ticket pour les quarts de finale du championnat d’Elite 1. Au prochain tour, un gros morceau les attend, les Lionnes de Bordeaux.

Pantin Bobigny

Cameron Woki, Bobi boy

Samedi 19 mars, il est allé cueillir le Grand Chelem dans le Tournoi des 6 nations avec le XV de France, 12 ans après le précédent. Formé à l’AC Bobigny rugby 93, le gamin de la cité de l’Abreuvoir a bien grandi. A 23 ans, Cameron Woki peut continuer d’écrire l’histoire avec dans un an une Coupe du monde qu’il espère jouer à domicile, à Saint-Denis. Nous l’avions interviewé avant son exploit.

Bobigny

Les Louves de Bobigny de A à Z

Après avoir entraîné pendant 14 ans l’équipe première des Louves de Bobigny, qu’il a co-fondée, Fabien Antonelli éprouvait le besoin de revenir sur cette aventure hors-norme. Il le fait avec verve et tendresse dans un « Dictionnaire passionné » qui nous en apprend beaucoup sur ce club historique, devenu l’une des références nationales en matière de rugby féminin.

Bobigny

Les Louves commencent par un couac

Le retour à la compétition de l’équipe première féminine de l’AC Bobigny Rugby, après l’interruption due au coronavirus, a été quelque peu gâché par la lourde défaite 3-16, subie dimanche à domicile face à Romagnat. Sans être franchement inquiètes, les Louves devront se ressaisir rapidement dans une formule qui laisse peu de place à l’erreur.

Saint-Denis

Demba Bamba, pilier de Saint-Denis

Avec Yacouba Camara, cet avant de 21 ans représentera non seulement la France mais aussi la Seine-Saint-Denis à la Coupe du monde de rugby, qui débute ce samedi pour les Bleus. Né à Saint-Denis, biberonné au rugby du SDUS, on ne peut pas plus dionysien que ce joueur attachant, réservé à la ville, fonceur sur un terrain.

Pantin

La sélection franco-brésilienne des Leoas pose sa griffe

Le 6 juillet s’est tenue la clôture du festival « Au bout du monde des Courtillières », au stade Raoul Montbrand de Pantin. Clou de cet événement, dont l’objectif était de lutter contre les stéréotypes de genre qui entourent la pratique du rugby féminin : le tournoi à 7 auquel a pris part une équipe composée de Pantinoises et de Brésiliennes qui venaient de passer plusieurs jours ensemble et de vivre une expérience inoubliable.

Egalité femmes-hommes Pantin

Pantin et Sao Paulo transforment l’essai du bout du monde

Du 21 juin au 8 juillet de cette année, 12 joueuses de rugby des quartiers populaires de Pantin et environs vont partir en tournée dans le sud de la France en compagnie de 12 Brésiliennes d’une favela de Sao Paulo. Le but de ce projet lancé par le Rugby Olympique Pantin : se rencontrer à travers le rugby et plaquer les stéréotypes de genre encore trop souvent associés à ce sport.

Anne-Cécile Ciofani, missile lancé !

Avec Joanna Sainlo, elle est l’autre licenciée de l’AC Bobigny Rugby 93 à être devenue vice-championne du monde de rugby à 7 avec l’équipe de France. A 24 ans, Anne-Cécile a crevé l’écran, a été sacrée révélation du tournoi et choisie pour faire partie de la « Dream team » des meilleures joueuses de cette Coupe du monde.

10 ans après, le rugby du 93 se souvient

Ils sont dirigeants d’un club de rugby en Seine-Saint-Denis. A la lumière de leur expérience du Mondial 2007, ils nous disent ce qu’ils espèrent de la dynamique Mondial de rugby 2023- JO 2024 pour leur club et le département. Réactions.

  • 1
  • 2
Agenda