Catégories
Handball
Tremblay-en-France Noisy-le-Grand

Noisy-le-Grand et Tremblay main dans la main

Samedi 19 février, les clubs de Noisy-le-Grand et Tremblay ont organisé une belle fête du handball et de la mixité femmes-hommes au Palais des Sports. Si les filles de Noisy se sont inclinées lourdement face au leader Saint-Amand, les garçons de Tremblay ont eux signé une victoire maîtrisée contre Besançon. Mais l’essentiel était ce soir-là dans les yeux des jeunes qui pétillaient en tribunes.

Grâce Zaadi Deuna « Je veux aller encore plus haut… »

Cheffe d’orchestre de l’équipe de France de handball, la demi-centre (28 ans), formée à Villepinte, a réussi l’historique exploit de décrocher une médaille d’or olympique puis, quatre mois et demi après, une mondiale en argent. Mais elle veut aller encore plus haut : en 2024, décrocher l’or olympique à Paris puis, dans sa foulée, l’or mondial…

J.O.P Tokyo

Les mousquetaires du 93 veulent décrocher le Graal

L’or olympique, c’est ce qui manque pour l’instant au hand féminin français. Et donc aussi à Allison Pineau, Grâce Zaadi et Kalidiatou Niakaté. Ces trois joueuses formées en Seine-Saint-Denis ne rêvent que d’aller chercher ce métal avec leurs partenaires de l’équipe de France. Elles s’y attelleront dès le 25 juillet, face à la Hongrie.

Villepinte Aubervilliers

Zaadi-Niakaté, argent content

Si elles n’ont pas réussi à défendre leur titre de championnes d’Europe, battues dimanche 20 décembre par la Norvège en finale, les Bleues sont revenues du Danemark avec une belle médaille d’argent autour du cou. Parmi elles, Grâce Zaadi et Kalidiatou Niakaté, formées respectivement à Villepinte et Aubervilliers, ajoutent une ligne à leur palmarès et donnent déjà rendez-vous pour les Jeux de Tokyo 2021.

Villepinte Aubervilliers

Zaadi-Niakaté, le tandem du 93 au sein des Bleues

Elles seront deux Séquanodionysiennes à faire le voyage au Danemark, pour y défendre leur titre de championnes d’Europe de handball, à partir du 4 décembre. Grâce Zaadi et Kalidiatou Niakaté ont toutes deux découvert leur sport en Seine-Saint-Denis, à Villepinte pour l’une, à Aubervilliers pour l’autre. Toutes deux championnes du monde en 2017, elles continuent de cultiver un lien spécial à ce territoire où tout a commencé pour elles. Portrait.

À suivre

France, Marseille, Seine-Saint-Denis, handballissime !

Dimanche, la Seine-Saint-Denis était de la fête lors de la victoire des Bleues en finale du championnat d’Europe de handball. Sur le terrain, Allison Pineau et Grace Zaadi, formées dans le 93. Dans les tribunes, 60 jeunes handballeurs du territoire et de Marseille, invités par le comité départemental de handball et le Département de Seine-Saint-Denis. Ambiance !

Noisy-le-Grand Gagny

Dans la tanière des Louves

Les Louves, c’est le surnom des joueuses de l’Entente Noisy-le-Grand Gagny Handball 93. Deux clubs réunis pour la réussite de leurs joueuses en D2 et qui visent l’accès à la D1, le plus haut niveau français.

  • 1
  • 2
Agenda