Catégories
Aide alimentaire
Bondy

La Marmite réchauffe les coeurs...

L’association bondynoise la Marmite créée en 1993 distribue une centaine de repas par jour aux plus démuni∙e∙s, concoctés par des personnes en insertion. Les bénéficiaires en grande précarité profitent aussi d’ateliers individuels et collectifs sur les thèmes de la santé, l’ouverture de droits, l’hébergement, les soins aux bébés... Reportage dans les locaux d’une structure d’utilité publique.

Aulnay-sous-Bois

Les « Femmes Relais » d’Aulnay lancent une épicerie sociale

L’association aulnaysienne « Femmes Relais » a ouvert lundi 20 septembre une épicerie solidaire destinée aux plus démuni·e·s. Près de 150 familles (soit 450 personnes) seront accompagnées tous les mois par la structure qui propose aussi des ateliers personnalisés et une aide pour les démarches administratives. Reportage dans le quartier général des dynamiques « Femmes Relais » également médiatrices interculturelles.

Plan rebond

Le boom des épiceries solidaires dans le département

Du Bourget à Saint-Denis, douze épiceries solidaires sont en cours de création dans le département, toutes soutenues dans le cadre du Plan rebond. Ces boutiques proposant des produits alimentaires à moindre coût à des personnes dans le besoin se veulent aussi des lieux de vie, cultivant un lien social fortement mis à mal par la pandémie de Covid.

Seine-Saint-Denis

MaMaMa aide les familles précaires à nourrir leur bébé

Lancée en plein confinement, l’association dionysienne MaMaMa distribue aux familles en difficulté des colis alimentaires destinés aux nourrissons. Elle travaille main dans la main avec les PMI de la Seine-Saint-Denis pour remédier aux situations d’urgence alimentaire.

Plongée dans le bouillon solidaire d’Ismeera Ayache

La crise du Covid a le mérite d’avoir éveillé la solidarité de citoyens à distance des milieux associatifs traditionnels. Parmi eux, Ismeera Ayache, dont le rêve est de développer autour de son foodtruck « Urban bouillon » un « tiers-lieu social et culturel ». Pendant un mois, cette jeune femme de 35 ans a spontanément intégré la chaîne d’aide alimentaire mise en place pour des milliers de personnes démunies. Portrait.

Coronavirus Mobilisation

Solidarité de béton

Face à la violence de la crise sociale causée par le confinement, une immense chaîne de solidarité s’est constituée spontanément dans le département. Dans toutes les villes, ce sont ainsi des milliers de colis alimentaires qui sont, chaque semaine, récoltés puis redistribués par des particuliers, des associations de quartier, des structures de l’économie sociale et solidaire. Un élan de solidarité sans précédent, par son ampleur comme par son organisation.

Le Département met la main à la pâte pour l’aide alimentaire

Depuis le mercredi 1er avril, le Département a remis en service sa cuisine centrale de Clichy-sous-Bois. Grâce à onze agent·e·s volontaires, cette cuisine qui alimente d’habitude les collèges de Seine-Saint-Denis, produit 2 000 repas par jour pour une dizaine d’associations de solidarité du département.

Agenda