Catégories
Seine Saint-Denis
Mobilité Demain l’urbain

Un long été de chantiers

Durant tout l’été, les services départementaux ont été à pied d’oeuvre pour améliorer le cadre de vie des habitants. Dans les collèges, mais aussi dans les crèches et sur les routes : partout le Département se mobilise pour construire, rénover ou sécuriser, de manière à accompagner l’évolution démographique de la Seine-Saint-Denis.

Des travaux de peinture au collège Michelet de Saint-Ouen, un gros chantier de rénovation d’une crèche départementale au Clos Saint-Lazare à Stains, la création d’un trottoir pour sécuriser les abords d’un collège à Sevran… Dans de très nombreuses villes, les services départementaux ont été mis à contribution cet été pour construire, embellir, sécuriser. En un mot, améliorer le cadre de vie des habitants. Dans le département le plus jeune de France - et où la poussée démographique ne faiblit pas – il faut s’ajuster aux défis des années futures.

« Le Département accompagne la transformation du territoire, avec de grands chantiers à venir, mais aussi la transformation écologique avec le changement des modes de mobilité. », explique ainsi Stéphane Troussel, président du Conseil départemental.

Et cet accompagnement revêt plusieurs formes. Les collèges – l’une des grandes priorités de la politique départementale – vont ainsi continuer de bénéficier du Plan Ambitions Collèges, voté en 2014. Jusqu’en 2020, ce programme ambitieux prévoit la construction de 16 nouveaux collèges, dont 3 dès la rentrée 2018 à Livry-Gargan, Montreuil et Aulnay-sous-Bois. En juillet, les maquettes de ces trois futurs établissements ont d’ailleurs été présentées.

Mais d’ici là, le Département ne reste pas inactif. Cet été, plusieurs collèges ont ainsi connu des rénovations plus ou moins conséquentes. Au collège Sisley de l’Ile-Saint-Denis, 880m2 ont été entièrement repeints, permettant au passage de ramener vers l’emploi des personnes sorties du système scolaire sans diplôme. Cette dimension d’insertion se retrouvera aussi sur le chantier du collège Michelet à Saint-Ouen, où l’association Jade, spécialisée dans l’insertion, interviendra une nouvelle fois. Au total, ce sont 640 millions d’euros qui seront investis d’ici 2020 pour rénover ou augmenter encore le parc des collèges de la Seine-Saint-Denis (cf notre article sur les chantiers en collèges).

Le terrain de la petite enfance n’est pas non plus laissé de côté, avec 4,2 millions d’euros qui profiteront à une trentaine de crèches du département fans le cadre du Plan Petite Enfance et Parentalité. La récente rénovation de la crèche du Clos Saint-Lazare à Stains, évaluée à quelque 400 000 euros, en est un bon exemple. Là encore, l’idée est d’améliorer les conditions de garde pour les enfants et de faciliter le travail quotidien des personnels (cf la visite de chantier de Stéphane Troussel).

Enfin, les routes sont aussi inclues dans l’effort d’investissement. L’objectif, porté par le récent vote du Plan Mobilités Durables, étant d’améliorer les transports de proximité et les modes de circulations douces comme le vélo. Tremblay (cf notre vidéo sur le chantier de l’avenue de la Résistance), Villepinte, Sevran ou encore Epinay-sur-Seine profitent dès cet été d’opérations de réaménagement qui se monteront à une centaine d’ici 2019, pour un budget supplémentaire de 50 millions d’euros. La Seine-Saint-Denis, territoire en constante évolution, se dote ainsi des meilleures chances pour l’avenir.

à lire aussi
Collège

Chantiers : pendant l’été, on a travaillé dans les collèges !

Pendant que les élèves profitaient de leurs vacances, dans les collèges, on n’a pas chômé ! Durant tout l’été, petits et grands travaux ont été menés dans les collèges du département afin d’accueillir les élèves, le 1er septembre, dans les meilleures conditions. Coup de projecteur sur les principaux chantiers menés ou terminés cet été.