Catégories
Seine Saint-Denis
Bel été solidaire Blanc-Mesnil Bobigny

Réviser tout en s’amusant, le bon mix d’Espoirs Jeunes

Cette association présente à Bobigny et au Blanc-Mesnil propose durant tout l’été des ateliers gratuits d’aide aux devoirs le matin, suivis d’activités loisirs l’après-midi. Un dispositif financé par la ville de Bobigny et le Bel été solidaire du Département, bienvenu à l’heure où certains jeunes peuvent ressentir un besoin de remise à niveau après le confinement. Reportage.

Ce mardi matin, un curieux personnage s’est invité dans les vacances de Jonas, Alfousseny ou Wassim. C’est ce bon vieux M. Bescherelle. A l’antenne jeunesse Emile-Aillaud de Bobigny, cette dizaine de collégiens révise d’arrache-pied ses conjugaisons, avec l’aide d’Amina, professeure des écoles engagée par Espoirs Jeunes. Depuis le 7 juillet et pour tout l’été, cette association spécialisée dans les projets avec la jeunesse a mis en place ces ateliers de révision dans les antennes jeunesse à la demande de la ville, et avec le soutien du Bel été solidaire du Département. Objectif : rattraper un peu le temps perdu pendant le confinement dû au Covid, qui aura non seulement creusé les inégalités sociales mais aussi scolaires.

« Pendant le confinement, même si une grande majorité d’élèves ont joué le jeu et tenté de travailler, il est clair que certains ont pris du retard, bien involontairement. Du coup, pour la première fois, on a décidé de mettre en place ces ateliers d’aide aux devoirs à Bobigny et Blanc-Mesnil », détaille Riad Mahdjoubi, président d’Espoirs Jeunes et lui-même enseignant de mathématiques au collège Nelson-Mandela du Blanc-Mesnil.

JPEG - 29.8 ko

Le président d’Espoirs Jeunes Riad Mahdjoubi

Travailler pendant les vacances, n’est-ce pas là une sorte de cadeau empoisonné ? Alfousseny, qui passe en classe de 3e l’année prochaine au collège Auguste-Delaune, ne le voit pas de cet œil : « Ces ateliers, ça m’aide bien. Pendant le confinement, on avait trop de devoirs, j’ai essayé de faire un maximum de choses, mais je n’ai pas réussi à tout faire. Alors ici, je peux redemander des choses qui m’ont échappé ». Sabrina, responsable de l’antenne jeunesse, surenchérit : « On en est à la troisième semaine de révision, et vraiment ça marche bien. Au début, certains enfants avaient peut-être une petite appréhension à l’idée de faire encore des devoirs sur le temps des vacances. Mais comme ça se fait de forme ludique, ils accrochent bien. »

Formules ludiques

Même son de cloche dans un autre quartier de la ville, à l’antenne Racine dans le quartier du Pont-de-Pierre. Car le dispositif, à l’image des activités loisirs de l’après-midi, a été réparti sur trois quartiers différents, pour toucher davantage de monde.
Ici, Hamza, enseignant d’EPS fraîchement diplômé, anime un groupe de soutien scolaire en maths, dont profite notamment Midnerson. Lui qui passe en 1ère l’année prochaine et rêve de devenir médecin, apprécie de recevoir ici une aide personnalisée. « Deux matinées par semaine de révision, ça ne fait pas de mal. Les cours à la maison se sont assez bien passés pour moi, mais il y a quand même des choses qu’on a moins bien assimilées. Avoir un prof sous la main, c’est pas mal... », explique ce Balbynien qui pense aussi faire un saut l’après-midi même aux activités loisirs de l’association.

Car Espoirs Jeunes s’évertue aussi à coupler ses aides aux devoirs à des activités plus « fun » . Comme d’autres associations, l’entité participe ainsi à « Quartiers d’été », dispositif de la ville organisé cet été dans trois groupes scolaires de Bobigny, sécurité sanitaire oblige.

JPEG - 82.8 ko

L’après-midi, on retrouve ainsi Gokhan, un autre intervenant d’Espoirs Jeunes, en pleine animation d’un atelier secourisme. « Imaginez que dans la rue, une personne devant vous s’écroule par terre… Que faites-vous ? Déjà, pourquoi pourrait-elle être tombée ? » « - Parce qu’elle a vu quelque chose de choquant ! » propose Inès, entourée de ses sœurs Aya et Nour et de ses frères Ibrahim et Amine. Et Gokhan de leur montrer comment mettre une personne dans la fameuse position latérale de sécurité, comment pratiquer un massage cardiaque et utiliser un défibrillateur.

Parce qu’il est toujours bon d’apprendre quelque chose en même temps qu’on s’amuse, Espoirs Jeunes propose aussi durant tout l’été des ateliers de sciences et techniques, de prévention incendie et même de magie ! « On essaie de montrer aux enfants que ce qu’ils apprennent en cours n’est pas abstrait, que ça a des applications très concrètes dans la vie et que ça peut même être drôle », conclut Rhizlene, autre membre d’Espoirs Jeunes qui durant cet été vous apprendra à reproduire l’éruption d’un volcan avec une bouteille d’eau, du vinaigre et du bicarbonate. Comment ? Venez le découvrir par vous-même !

Rachel Zoughebi et Christophe Lehousse
Photos :©Sylvain Hitau

- Pour vous inscrire aux ateliers révisions d’Espoirs Jeunes, passez par les antennes jeunesses de Bobigny : Espace Che Chevara- 1, avenue Karl Marx 01 41 60 04 53
- Au Blanc-Mesnil, les révisions s’étalent elles sur les deux dernières semaines d’août. Pour s’inscrire : assoespoirsjeunes@gmail.com

Espoirs Jeunes, une asso d’éducation populaire pour la jeunesse

Mettre le pied à l’étrier à la jeunesse, c’est la raison d’être d’Espoirs Jeunes. Fondé en 2010 par des amis sur les bancs de l’université Paris XIII, elle compte de nombreux enseignants. Son président, Riad Mahdjoubi, est professeur de maths au collège Nelson-Mandela du Blanc-Mesnil. Moussa Kébé, le co-fondateur et ambassadeur du In-Seine-Saint-Denis, enseigne quant à lui la physique-chimie au lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois. L’association se divise en différents pôles : formation avec une aide pour passer le BAFA et le PSC1 (secourisme). Education avec de l’aide aux devoirs, des échanges culturels, notamment deux voyage en Inde et au Sénégal avec des jeunes dans les dernières années. Enfin un pôle humanitaire avec la construction de puits au Mali et en Mauritanie et des maraudes de distribution alimentaire à Blanc-Mesnil depuis 4 mois deux samedis par mois.

à lire aussi

Séminaire Éco-Collège : des experts en écologie dès le collège

Depuis plusieurs années, le Département de la Seine - Saint - Denis développe activement des politiques liées à la transition écologique avec notamment des actions pédagogiques en direction des collégien·ne·s. Une des actions phare est le programme Éco - Collège. Retour en video