Catégories
Seine Saint-Denis
Transition écologique

Maïwenn Mollet : elle transforme les couches pour bébé en compost !

Qui a déjà croisé un bébé dans sa vie confirmera que les couches jetables peuvent représenter jusqu’à ⅓ de la poubelle d’un foyer. Or une couche met 400 à 450 ans pour se dégrader naturellement en décharge et finit la plupart du temps incinérée. Pourtant, une couche usagée c’est 75% de matières organiques qui ne demandent qu’à « revenir à la terre » pour fertiliser les sols de façon naturelle. Rencontre et vidéo avec Maïwenn Mollet, porteuse d’une solution grâce au projet Les Couches fertiles.

JPEG - 41.1 ko "En France, 3.5 milliards de couches bébé sont jetées chaque année !". Avec ce chiffre vertigineux, Maïwenn Mollet, directrice du programme Les couches fertiles pour l’entreprise de compostage de déchets les Alchimistes basée à l’Ile-Saint-Denis, sait qu’elle va faire mouche !

Cette quarantenaire qui a débuté sa vie professionnelle dans l’industrie cosmétique, le marketing et le commerce décide un jour de tout changer pour un mode de vie plus sain. Travailler pour un projet qui a du sens s’impose naturellement après un arrêt maladie d’un an pour soigner un cancer. "Inquiète du monde dans lequel vont grandir mes deux enfants, j’ai modifié mes modes de consommation et de déplacement. Il me semblait logique de poursuivre la démarche en changeant aussi d’emploi pour un secteur plus éco-responsable".

Aujourd’hui son job consiste à organiser la collecte de couches auprès de crèches proches d’une friche à Pantin temporairement nommée L’école des sols vivants (où les locaux des Couches fertiles s’installeront en novembre 2020) pour en faire du compost grâce à leur procédé industriel.

"C’est une boucle d’économie circulaire qu’on veut créer. Prélever les couches dans un rayon de 2 kilomètres et les composter sur place dans des zones distinctes selon le modèle de couches." Et Maïwenn Mollet et son équipe visent plus loin avec leur nouveau projet soutenu notamment par la ville de Pantin, Est-Ensemble et le Département via son Plan de rebond solidaire et écologique : créer en France la filière de collecte et de compostage réservée aux couches entièrement compostables en s’associant avec des partenaires industriels pour une prochaine mise sur le marché.

JPEG - 88.6 ko

Pour que les couches des futures bébés soient aussi saines pour leur peau que pour notre planète !

Pour en savoir plus sur le projet des Couches fertiles :

Crédit photos : DR Les Alchimistes

à lire aussi
Aménagement urbain In Seine-Saint-Denis Bagnolet

A Bagnolet, les artistes ont leur bureau en haut de « La Tour »

Depuis janvier, le collectif Souk Machines, membre du IN Seine-Saint-Denis, loue des bureaux à de jeunes créatifs indépendants- photographes, graphistes, scénaristes, écrivains etc- sur cinq étages d’une des tours jumelles des Mercuriales à Bagnolet. Cet « urbanisme de transition » emporte un franc succès, car il répond à une forte demande de bureaux à des prix accessibles et à une aspiration à des lieux de travail collectifs qui s’intensifie avec les diverses mesures de confinement. Reportage et vidéo !

Aménagement urbain Mobilité

Le tram T1 trace sa route

Mercredi 24 février, le président Stéphane Troussel a visité à Romainville le chantier du prolongement du T1 vers Val-de-Fontenay via Montreuil. Entre franchissement de l’A86, démolition de l’A3, nivelage, réutilisation des matériaux et prise en compte des riverains, un chantier complexe mais qui à la fin, changera la vie quotidienne de milliers d’habitant.e.s. Reportage en vidéo.

Héritage J.O.P. 2024

Aire des Vents et Terrain des essences : le plein de nature pour le plus grand bonheur des habitant.e.s.

Que faire de 27 hectares de terres fatiguées et 13 autres de terres polluées entre La Courneuve et Dugny ? Le Département a décidé, à la fois, de les consacrer à un nouveau parc départemental mais aussi d’agrandir le parc Georges-Valbon. Grâce aux Jeux Paris 2024, les habitant.e.s vont gagner 33 ha en espaces naturels et en biodiversité. Les travaux qui commencent en mars vont aussi à terme permettre d’accueillir un éco-quartier.

Parcs départementaux Clichy-sous-Bois

Fosse Maussoin : le parc poursuit sa métamorphose

Bonne nouvelle pour les amateur·rice·s de nature ! Depuis son inauguration le 23 janvier, ils·elles peuvent profiter d’une extension de 7 hectares du parc départemental de la Fosse Maussoin à Clichy-sous-Bois. Accessible par deux nouvelles entrées, cet espace entièrement réaménagé dispose d’une aire de jeux et d’un belvédère qui donne sur toute la Seine-Saint-Denis.