Catégories
Seine Saint-Denis
Compte à rebours pour Rio

Les visages de la Seine-Saint-Denis à Rio (N°9)

Ils seront une vingtaine de sportifs à représenter la Seine-Saint-Denis aux prochains Jeux olympiques de Rio, à partir du 5 août. Français ou étrangers, ils ont en commun de s’entraîner dans des clubs du département. Aujourd’hui, les fleurettistes du CM Aubervilliers.

Alors que la Seine-Saint-Denis se sent plus que jamais d’humeur olympique à l’heure de la candidature Paris 2024, nous vous présentons ces athlètes au jour le jour.
Aujourd’hui : Les fleurettistes du CM Aubervilliers

Ils sont sept, comme les sept samouraïs. Sept tireurs du CM Aubervilliers à se présenter aux Jeux. C’est dire la réputation de ce club, spécialisé dans le fleuret, cette arme où l’on ne peut toucher que le plastron. Derrière le succès de cette structure, il y a notamment un homme, le maître d’armes Olivier Belnoue. Cet ancien membre de l’équipe de France entraîne au jour le jour cette famille très cosmopolite qu’est le CM Aubervilliers. « A l’image de la ville où le club est ancré » commente sa femme Stéphanie, elle aussi employée au club.
Dans cette grande communauté, on peut notamment citer Ghislain Perrier. Ce droitier de 29 ans s’apprête à vivre des Jeux très particuliers : né à Fortaleza au Brésil et adopté tout bébé par des Français, ce tireur a concouru de nombreuses années pour les Bleus. Mais pour être sûr de ne pas manquer le grand rendez-vous de Rio qui marquera pour lui un retour aux sources, il tire depuis 2013 pour le Brésil, avec qui il a notamment décroché le bronze dans une épreuve de Coupe du Monde.
Chez les fleurettistes hommes, il y a aussi Alaaeldine Abouelkassem. A 25 ans, cet Egyptien est déjà entré dans l’histoire de son pays en devenant vice-champion olympique à Londres 2012. Rançon de la gloire : il sera attendu comme jamais à Rio. Ce gaucher redoutable sera en outre la locomotive de son équipe, constituée uniquement de tireurs inscrits à Aubervilliers : Mohamed Essam, Tarek Ayad et Mohamed Hamza.
Côté femmes, une décision du CIO a voulu qu’à Rio, les fleurettistes aient seulement le droit de se présenter en individuel (l’épreuve par équipes n’a pas lieu cette année). Qu’à cela ne tienne, l’Italienne Arianna Errigo, elle aussi vice-championne olympique à Londres, et la Hongroise Aïda Mohamed montreront chacune que les enseignements de maître Belnoue les ont menées loin.

Leur entrée en piste : le 7 août pour le fleuret masculin individuel, le 12 août pour l’épreuve par équipes/ le 10 août pour le fleuret féminin individuel

Stevan Lebras, photographe
JPEG - 8.4 ko

Il a le contact franc et direct, amical. Si vous êtes sportif, vous sentez tout de suite que Stevan Lebras fait partie de l’équipe. Ce Montreuillois pur jus a photographié les sportifs de Seine-Saint-Denis participant aux Jeux Olympiques et paralympiques de Rio, un travail réalisé en partenariat avec le CDOS 93 (Comité Départemental Olympique et Sportif). « Le sport, j’en fais depuis toujours. Du tennis, mais aussi des sports collectifs. Je ne pourrais pas imaginer ma vie sans. Photographier des sportifs, pour moi c’est juste une évidence. » Malgré les nombreuses sollicitations, les futurs olympiens acceptent volontiers de se faire tirer le portrait, comme l’épéiste Lauren Rembi : « On a passé notre temps à discuter, c’était un très bon moment. Je n’ai pas du tout eu l’impression d’une séance photo et pourtant, elles sont superbes ! J’ai conseillé à toutes mes copines d’y aller ! » Stevan sait rassurer les personnes qu’il photographie. « C’est important d’avoir une relation de confiance. Je privilégie les regards, ils racontent toute leur vie : leurs joies, leurs échecs, leurs espoirs… »
Retrouvez ses portraits dans notre série Compte à rebours pour Rio.

G.M.

à lire aussi
JOP 2024

24 km pour les JO 2024

Le 22 avril prochain, le Département, en partenariat avec de nombreuses structures du territoire, vous propose de parcourir 24 km pour soutenir la candidature de Paris aux JO de 2024 et découvrir certains des possibles sites de Seine-Saint-Denis pressentis pour accueillir l’événement si Paris obtenait les Jeux.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.