Catégories
Seine Saint-Denis
Associations Bobigny

Les associations à la conquête de leur Espace

Lancé mardi 17 janvier à Bobigny, le nouvel outil au service des dirigeants et des bénévoles associatifs de Seine-Saint-Denis a déjà fait phosphorer les quelques 250 représentants d’associations présents... Mise en orbite réussie !

Mardi 17 janvier 2017 dans la salle des séances du Conseil Départemental était lancé l’Espace des associations de Seine-Saint-Denis, un nouvel outil au service du tissu associatif du département riche d’environ 20 000 associations et près de 200 000 bénévoles. « Concrètement, il s’agit de conforter notre soutien aux associations qui est financier avec quasiment 45 millions d’euros de subventions annuelles, mais aussi de s’engager dans une démarche pour mieux informer, écouter, valoriser, connaitre les associations de Seine-Saint-Denis », a résumé Judith Sylva, déléguée à la vie associative et populaire. Ce qui passera entre autres en 2017 par des cycles de rencontres sur différents thèmes –formation, engagement bénévole, valorisation des projets…- et d’ores et déjà par la diffusion de deux nouvelles publications : « Je monte mon association » et « Je finance mon association. »

Un secteur dynamique

Autant de moyens d’avancer plus efficacement avec les quelque 1000 associations soutenues par le Conseil départemental. « Après la création des guides, le lancement du processus de dématérialisation des demandes de subvention, la mise au point du Centre de ressources des partenaires, on souhaite maintenant rechercher avec les associations des pistes d’amélioration sur notre travail en commun », éclaire Magalie Thibault, vice- présidente du Conseil départemental en charge de l’Autonomie des personnes.

JPEG - 77.8 ko

Bref, il s’agit de mieux épauler un des secteurs les plus dynamiques du département. « Car, ceux qui pensent que les associations sont un aimable divertissement se trompent, a rappelé Jacques Malet, président de « Recherche et Solidarités » -un réseau d’experts au service des solidarités- venu dresser un panorama du secteur associatif du département. En Seine-Saint-Denis, 2522 associations font travailler 29 360 salariés qui sont autant d’emplois non délocalisables. »

Vivier d’emplois donc mais aussi de réflexions utiles à la collectivité qui ne demandent qu’à phosphorer en s’appuyant sur l’Espace qui leur est ouvert.
Et déjà en pleine ébullition créative, le Club des locataires de Plaine-Commune Habitat lance l’idée d’un « forum numérique qui permettrait d’échanger sur les savoir-faire… » Proposition reprise au bond par Judith Sylva : « Ce pourrait être effectivement une évolution du Centre de Ressources des Partenaires (http://ressources.seine-saint-denis.fr/) avec la mise en place d’une plateforme d’échanges. »

Agir en commun

En attendant, la suggestion du Club des locataires a vite fait le tour de la salle. « C’est vrai que c’est en mutualisant les expériences entre associations qu’on sera davantage en mesure d’aider ceux qui veulent s’investir dans le monde associatif », estime par exemple Olivier Epron, président des Francas de Seine-Saint-Denis, un mouvement d’éducation populaire. Concrètement, il nous manque de mieux pouvoir accompagner les jeunes qui sont prêts à s’engager, et il y en a. Agir en commun peut nous y aider et cet Espace doit aussi servir à ça. » A trouver aussi un vrai temps de réflexion, enchaîne Mireille Sotelo-Pittet, chargée de projet au sein de l’association E-Graines qui propose une éducation au développement durable. « On est souvent dans l’action et on manque de moments communs comme va le proposer cet Espace. On peut y réfléchir, envisager des projets nouveaux montés avec d’autres associations, apprendre à se connaitre, bâtir un réseau qui permettra aussi de recruter de nouveaux membres, nous qui recrutons plutôt des gens autour de 30 ans. »

Pour plus d’informations sur le nouvel Espace des associations, contactez Judith Sylva : jsylva@seinesaintdenis.fr

Découvrez les témoignages de bénévoles qui se sont engagés au sein de différentes associations du département :

à lire aussi
Lutte contre les violences

Sexisme ordinaire

Le sexisme est partout : dans les publicités, les manuels scolaires, les réunions de travail. Des journées comme celles organisées par l’Observatoire départemental des violences envers les femmes le 7 mars dernier permettent non seulement de prendre conscience de ce sexisme ordinaire mais aussi d’engranger des stratégies pour y faire face.

Solidarité Lutte contre l’isolement Handicap

Un slam sur le handicap

Prendre la parole sur leur handicap, des résidents de l’ancien foyer de Noisy-le-Grand l’ont fait de belle manière, à travers un slam. Au nouveau foyer d’accueil médicalisé ouvert récemment à Aubervilliers par l’association Envoludia, la discussion s’est engagée autour de ce texte émouvant.

Santé & Prévention

Annie Thébaud-Mony- Reconnaissance et justice

Elle fait partie des pionnières de la recherche sur les cancers d’origine professionnelle. Cette sociologue de la santé a contribué à fonder à l’université Paris XIII-Bobigny le seul groupement scientifique en France dédié à ce domaine de recherche encore bien trop méconnu. Interview.

Associations

MIGRATIONS Ensemble, déconstruisons les préjugés

Retour en VIDÉO sur l’événement ludique et participatif, dans le cadre des rendez-vous de Via le monde et de la campagne « La voix des migrant(e)s et des diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur le lien entre migrations et développement » qui a eu lieu le 25 mars à Pantin.

Services, aides
& démarches

ADPA

L'Allocation Départementale Personnalisée d'Autonomie (ADPA) permet de financer une partie des dépenses nécessaires à votre maintien à domicile (ADPA à domicile) ou de couvrir une partie des frais liés à votre accueil en établissement (ADPA en établissement).

Guide des seniors

Vos interlocuteurs, vos droits, vos moyens de transport, votre vie à domicile, vos loisirs, votre santé, toutes les adresses utiles... Tout est dans ce guide !

Améthyste

Le forfait Améthyste évolue. Simplifiez-vous la vie ! Consultez votre dossier en ligne.