Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Seine Saint-Denis

Le Festival de Saint-Denis édition 2020

Pour sa 52e édition, le Festival de Saint-Denis vous donne rendez-vous du 2 juin au 6 juillet 2020

Grand répertoire et grands interprètes classiques dans le cadre exceptionnel de la Basilique de Saint-Denis et de la Légion d’Honneur. C’est la première description du Festival de Saint-Denis qui vient à l’esprit mais par sa simplicité même, elle est loin d’être satisfaisante.
Ce Festival est d’abord ouvert à tous, à toutes les sensibilités et le démontre dans sa programmation et ses actions de sensibilisation. Mises en place sur tout le territoire, ces actions fédèrent année après année, jeunes et moins jeunes, mélomanes avertis ou débutants et de nouveaux spectateurs le rejoignent chaque année.
L’ouverture de sa programmation aux jeunes artistes, à la création, aux autres esthétiques, telles que les musiques du monde, la pop et le jazz est aussi sans nul doute, l’une des raisons de son succès, non démenti depuis plus de 50 ans.

Pour cette 52e édition, le festival accueille de grands chefs d’orchestre (Sir John Eliot Gardiner, Neeme Järvi, figure musicale majeure du Nord de l’Europe et Daniele Gatti, actuel directeur de l’Opéra de Rome), des orchestres et des chœurs de renom (le Mahler Chamber Orchestra, l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique, le Monteverdi Choir, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Choeur de Radio France, …), des chanteurs et instrumentistes de grand talent (Karine Deshayes, Stéphane Degout, Marianne Crebassa, Gautier Capuçon, David Kadouch et Lucas Debargue entre autres). En avant-première du Festival, le concert de Renaud Capuçon est le signal généreux de la collaboration de deux Cathédrales, de Paris et de Saint-Denis, pour leurs projets respectifs de reconstruction.
Ces grandes personnalités ouvrent toujours au Festival la voie à de jeunes musiciens qu’il vous est proposé de découvrir. Cette année, vous pourrez entendre Valentin Tournet et la Chapelle harmonique, Justin Taylor et Eva Zaïcik avec le Consort, Maxime Pascal et le Balcon, Alexandre Kantorow, Kian Soltani, Ambroisine Bré ou encore Kevin Amiel.

Cinq femmes marquent de leur empreinte le monde musical d’aujourd’hui : Barbara Hannigan, Karina Canellakis, Marie Jacquot, Lucienne Renaudin Vary et Angélique Kidjo. Barbara Hannigan est interprète et directrice artistique d’un concert autour de Gérard Grisey, initiateur de la musique spectrale. La new-yorkaise Karina Canellakis et la française Marie Jacquot viennent quant à elles enrichir la lignée des chefs d’orchestre qui font l’histoire du Festival.
La jeune Lucienne Renaudin Vary, brillante trompettiste, propose, forte de sa double culture classique et jazz, une soirée de jazz symphonique en collaboration avec l’orchestre national d’Ile-de-France et Laura Mvula, la « princesse soul » du Royaume-Uni.
Et la grande Angélique Kidjo, née au Benin, imagine une « Sarabande africaine » mêlant traditions africaine et classique avec la complicité du légendaire violoncelliste, Yo-Yo Ma. Cette création est, avec le concert de clôture de Youssou Ndour, le moment culminant du Festival Métis qui fait la part belle à la présence africaine dans la musique d’aujourd’hui.
Depuis ses débuts, le Festival de Saint-Denis s’attache à offrir des concerts qui marqueront la mémoire commune pour forger les plus beaux souvenirs possibles.

Pour le détail du programme, rendez-vous sur le site du festival ou téléchargez la version pdf.

mai 2020

"Je te like je me like" l’expo de Tête à tête

Après l’exposition « Viens, on s’explique ! Entre frictions et violences, on fait quoi ?! », l’équipe du Tête à Tête a mis en place un nouvel outil de prévention autour des relations interpersonnelles. Les relations interpersonnelles à l’ère du numérique D’une époque à l’autre, les moyens de communication (...)

Exposition

En quête d’humanité

Du 13 janvier au 17 juillet 2020, les Archives départementales de Seine-Saint-Denis exposent les photographies de Pierre Trovel, reporter-photographe au journal L’Humanité (1975-2000)

Ateliers et cours

Paléographie, généalogie, aide à la recherche

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis à Bobigny proposent toute l’année des ateliers et cours gratuits de paléographie et généalogie mais aussi d’aide à la recherche. Tout le monde peut y accéder, sans inscription. Prochaine session le 5 février.

Animations

La Poudrerie, un patrimoine qui cartonne !

Avec l’artiste plasticien Olivier Grossetête, le Département vous propose de concevoir une construction monumentale en cartons autour du bâtiment de l’ancienne cartoucherie du parc de la Poudrerie. Une démarche participative et festive, accessible à tou·te·s, petit·e·s et grand·e·s.

Loisirs

Écrivain·e·s en Seine-Saint- Denis

Durant un an, écrivain·e·s ou illustrateur·rice·s s’immergent en bibliothèques, entreprises, lieux culturels, lieux patrimoniaux, rencontrent les habitant·e·s et nourrissent leur travail de création. Michèle Sigal est en résidence à Emmaüs Coup de main à Pantin jusqu’à juin 2020.

Festival

Le Festival METIS 2020

Toujours plus éclectique et cette année à forte Influence africaine, le festival METIS soutenu par Plaine Commune vous donne rendez-vous du 11 au 21 mai dans toute la Seine-Saint-Denis

juin 2020

"Je te like je me like" l’expo de Tête à tête

Après l’exposition « Viens, on s’explique ! Entre frictions et violences, on fait quoi ?! », l’équipe du Tête à Tête a mis en place un nouvel outil de prévention autour des relations interpersonnelles. Les relations interpersonnelles à l’ère du numérique D’une époque à l’autre, les moyens de communication (...)

Exposition

En quête d’humanité

Du 13 janvier au 17 juillet 2020, les Archives départementales de Seine-Saint-Denis exposent les photographies de Pierre Trovel, reporter-photographe au journal L’Humanité (1975-2000)

Ateliers et cours

Paléographie, généalogie, aide à la recherche

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis à Bobigny proposent toute l’année des ateliers et cours gratuits de paléographie et généalogie mais aussi d’aide à la recherche. Tout le monde peut y accéder, sans inscription. Prochaine session le 5 février.

Animations

La Poudrerie, un patrimoine qui cartonne !

Avec l’artiste plasticien Olivier Grossetête, le Département vous propose de concevoir une construction monumentale en cartons autour du bâtiment de l’ancienne cartoucherie du parc de la Poudrerie. Une démarche participative et festive, accessible à tou·te·s, petit·e·s et grand·e·s.

Loisirs

Écrivain·e·s en Seine-Saint- Denis

Durant un an, écrivain·e·s ou illustrateur·rice·s s’immergent en bibliothèques, entreprises, lieux culturels, lieux patrimoniaux, rencontrent les habitant·e·s et nourrissent leur travail de création. Michèle Sigal est en résidence à Emmaüs Coup de main à Pantin jusqu’à juin 2020.

juillet 2020

"Je te like je me like" l’expo de Tête à tête

Après l’exposition « Viens, on s’explique ! Entre frictions et violences, on fait quoi ?! », l’équipe du Tête à Tête a mis en place un nouvel outil de prévention autour des relations interpersonnelles. Les relations interpersonnelles à l’ère du numérique D’une époque à l’autre, les moyens de communication (...)

Exposition

En quête d’humanité

Du 13 janvier au 17 juillet 2020, les Archives départementales de Seine-Saint-Denis exposent les photographies de Pierre Trovel, reporter-photographe au journal L’Humanité (1975-2000)