Catégories

Ces trois jours vous permettront de découvrir sur Plaine Commune l’influence italienne à Épinay-sur-Seine, les réalisations de Jean Renaudie et Renée Gailhaustet à La Courneuve, Saint-Denis ou encore Villetaneuse, ainsi que le devenir du clos Saint-Lazare à Stains.

Vendredi 13 octobre de 14h00 à 16h00
Le clos Saint-Lazare à Stains : la Fabrique du Clos est un projet d’équipement de chantier expérimental proposé par Bellastock au sein du quartier du du Clos Saint-Lazare à Stains.
Dans le cadre de l’opération "Les architectes ouvrent leurs portes", l’Ordre des architectes d’Île-de-France vous propose en partenariat avec Bellastock cette visite sur site.

Vacant depuis qu’une tour y a été démolie, ce site sert à la fois : de recyclerie, de site d’expérimentation de prototypes en matériaux de réemploi pour les futurs espaces urbains et les futurs bâtiments du quartier, de lieu de convivialité appropriable par les habitants, d’espace de formation, de lieu de sensibilisation sur les actions menées, de lieu d’expérimentations artistiques.

La visite de la Fabrique du Clos sera l’occasion de revenir sur l’ensemble de la démarche menée par Bellastock depuis 2015.

Uniquement sur réservation.

Samedi 14 octobre à 17h00
Le Comte de Sommariva et Albert Fratellini : deux Italiens à Épinay-sur-Seine, suivez les traces de l’immigration italienne !
Nous vous proposons une balade dans les rues d’Epinay-sur-Seine, en évoquant la présence de deux personnalités venues d’Italie : le Comte de Sommariva et le clown Albert Fratellini.

Le premier est un aristocrate milanais ayant acheté le château d’Epinay, aujourd’hui la mairie, au début du XIXe siècle.

Le second est un clown mondialement connu né à Moscou, ayant fini sa vie dans une maison de la ville située autrefois rue de Paris.

Voyage à Villetaneuse sur les traces de Renaudie et Gailhoustet
Découvrez leur travail avec un guide conférencier.

Les opérations de Jean Renaudie et de Renée Gailhoustet que nous allons découvrir sont autant de germes d’une nouvelle urbanité. Elles comprennent toutes des logements, en grande majorité sociaux, quelques fois des commerces et des équipements. Leurs formes sont tout à fait reconnaissables dans l’espace urbain.

Dimanche 15 Octobre 2017 à 11h00
Leçon sur le thème de la reconversion des sites industriels
A l’occasion des Journées Nationales de l’Architecture 2017, les CAUE d’Ile-de-France (avec le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles - Île-de-France) proposent au public 20 leçons itinérantes à pied, à vélo, en car et en bateau à travers toute la région. L’événement se déroulera en deux temps. Une leçon inaugurale se déroulera de 11h à 12h à l’École Spéciale d’Architecture (Paris 14e). Les leçons itinérantes sont prévues l’après-midi de 14h à 18h. Une de ces leçons itinérantes est consacrée au quartier de la Plaine Saint Denis.

Cette leçon itinérante en car permettra au public d’admirer des exemples architectures industrielles reconverties sur le territoire de la Plaine de France. Cécile Katz, architecte au CAUE93 vous montrera comment la Plaine-Saint-Denis a réinventé de nouvelles formes urbaines en implantant de nouveaux équipements et en reconvertissant son patrimoine industriel. Cette visite, d’une durée de 1h30 à 2h, concernera plusieurs sites tels que le parc des Portes de Paris, les anciens entrepôts EMGP, l’Usine à Saint-Denis etc. Pour les participants qui le désirent, un retour en car à l’École Spéciale d’Architecture est prévu aux environs de 18h.

- Quand : du 13 au 15 octobre 2017
- Où : Épinay-sur-Seine, La Courneuve, Saint-Denis, Villetaneuse
- www.caue-idf.fr

août 2020

BAN Vol. 2

Après une première présentation à L’Orfèvrerie à Saint-Denis en 2019, l’exposition « BAN » revient avec une deuxième édition enrichie aux Magasins généraux. Elle rassemble plus de dix photographes, ainsi que les textes et les photographies de jeunes du Red Star Lab autour d’une réflexion singulière : « (...)

Animations

Week-end nouveaux sports olympiques

Rendez-vous au parc du Sausset du 13 au 16 août pour découvrir et tester gratuitement les nouveaux sports olympiques.

Loisirs

Passez un Bel été solidaire

Alors que la crise a durement frappé la Seine-Saint-Denis, le Département propose aux habitant.e.s une programmation estivale foisonnante. Ce Bel été solidaire permet de faciliter l’accès aux loisirs pour tous les publics, sur l’ensemble du territoire. Ne reste plus qu’à choisir votre ou vos activités !

Programme de l’archéosite

L’archéosite du parc départemental de la Haute-Île a ouvert ses portes jusqu’au 18 octobre. Découvrez le quotidien des femmes et des hommes des sociétés du passé avec plusieurs démonstrations, animations et spectacles. L’entrée est libre et gratuite !

septembre 2020
Visite

Des visites guidées gratuites du futur Village des athlètes de 2024

Situé sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen-sur-Seine et L’Ile-Saint-Denis, ce nouveau quartier accueillera près de 15000 athlètes et leurs accompagnant·e·s pendant les Jeux. Il sera transformé dès 2025 en un quartier durable et innovant conçu pour accueillir 6000 (...)

Parcs - Loisirs

Fête du miel

Dimanche 6 septembre, de 11h à 18h, venez participer à cet événement festif et gratuit au parc Georges-Valbon de La Courneuve organisé en partenariat avec la Société Centrale d’Apiculture (SCA).

Animations

La Poudrerie, un patrimoine qui cartonne !

Avec l’artiste plasticien Olivier Grossetête, le Département vous propose de concevoir une construction monumentale en cartons autour du bâtiment de l’ancienne cartoucherie du parc de la Poudrerie. Une démarche participative et festive, accessible à tou·te·s, petit·e·s et grand·e·s.

Programme de l’archéosite

L’archéosite du parc départemental de la Haute-Île a ouvert ses portes jusqu’au 18 octobre. Découvrez le quotidien des femmes et des hommes des sociétés du passé avec plusieurs démonstrations, animations et spectacles. L’entrée est libre et gratuite !

octobre 2020

Programme de l’archéosite

Ouvert tous les week-ends de l’été, l’archéosite s’inscrit dans « Le bel été solidaire » que le Département a organisé afin de compenser autant que possible, par une programmation estivale renforcée, les conséquences de la crise sanitaire. L’archéosite se fonde sur une science humaine, l’archéologie. Il (...)