Catégories
Seine Saint-Denis
IN Seine-Saint-Denis

IN Seine-Saint-Denis, une marque de cœur

Le 4 juillet, le président du Conseil départemental a convié les personnalités du social, de l’insertion, de la culture, des entreprises, du sport. L’objectif : brainstorming autour de la marque IN Seine-Saint-Denis !

« Le pays a besoin d’idées neuves et elles sont ici en Seine-Saint-Denis. Ca vous paraît peut-être grandiloquent, prétentieux mais c’est notre conviction ». C’est avec ces mots que Stéphane Troussel, le président du Conseil départemental a accueilli dans la Maison du Parc Jean-Moulin-Les Guilands une trentaine de personnalités du département. « La Seine-Saint-Denis incarne plus que tout autre la jeunesse, le métissage et les quartiers populaires mais aussi le dynamisme, l’activité, l’innovation dans tous les domaines : économique, culturel, social, environnemental, santé ». Partant de cet état des lieux, Stéphane Troussel propose de lancer une marque territoriale pour aider à combattre un certain nombre de stéréotypes. « Nous ne nions pas les difficultés de ce territoire. Mais c’est parce que c’est difficile sur ce territoire que bien souvent vous êtes à l’origine de projets, d’initiatives, d’actions innovantes, que vous trouvez d’autres solutions . »

L’objectif de la rencontre est bien de mettre en réseau « tous les acteurs de cette Seine-Saint-Denis qui veut réussir. » Et tous ceux qui sont attachés à ce département sont invités à rejoindre l’aventure : habitants, salariés, militants. Stéphane Troussel s’adresse à « ceux qui par leurs actions quotidiennes ou leurs projets portent ces valeurs d’énergie, de solidarité, de créativité, d’égalité et de développement durable. Je crois que ce qui nous relie c’est une forme de fierté. Oui nous sommes fiers de la Seine-Saint-Denis. Il ne faudrait pas que le pays se prive de ces valeurs  ».

JPEG - 87 ko

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, participait au lancement de la marque IN Seine-Saint-Denis, le 4 juillet dernier, aux côtés de personnalités du département.

Voulez-vous devenir ambassadeur ?
Vous êtes entrepreneur, associatif, éducateur, artiste, créatif, sportif, artisan, habitant de la Seine-Saint-Denis. Vous croyez au potentiel du département, vous aimeriez en améliorer l’image, en développer l’attractivité et contribuer à son dynamisme. La première étape est de faire connaissance avec la démarche en allant sur le site http://inseinesaintdenis.fr Vous pouvez ainsi devenir ambassadeur du territoire. On vous propose aussi de choisir un logo pour porter les valeurs de la Seine-Saint-Denis. Des graphistes du département ont déjà planché sur le sujet. Faites votre choix, vous avez jusqu’au 31 juillet.

« Jeunesse, humour et indépendance » - Olivier Babinet, réalisateur
« Je ne suis pas originaire de Seine-Saint-Denis — je viens de Strasbourg — et j’ai passé quatre ans dans un collège où j’ai tourné avec des enfants d’Aulnay et de Sevran. J’y ai réalisé le film "Swagger" et il y a deux mois nous l’avons présenté à Cannes. On a des mots fourre-tout pour parler de ces jeunes : "les Wesh", les caillera et on les met tous là dedans. En fait, j’y ai découvert une infinité d’individus. Ce qui m’a beaucoup touché c’est leur extrême ambition. Cette idée d’indépendance : c’est un monde différent, à part et qui est passionnant ».

« Exemplaire et solidaire » - Gilles Lazimi, médecin au centre de santé de Romainville
« Je travaille ici depuis plus de 26 ans. Et c’est vous dire le plaisir que j’ai de travailler dans ce département. S’il y avait des choses à dire, c’est l’exemplarité de notre département. 110 centres de planification. Le nombre de centres de santé le plus important en France. Toute cette solidarité qui est mise en place depuis très longtemps et qui continue pour pouvoir accueillir, recevoir, soigner toutes les personnes qui en ont besoin. En matière de protection des femmes, nous sommes exemplaires, l’observatoire des violences envers les femmes y a été créé et on est cité systématiquement en France et dans le monde pour nos actions innovantes et ça c’est quelque chose d’essentiel (…) Et je n’ai qu’une envie, c’est de finir ma carrière dans ce département. »

« Joyeux et fier » - Pauline Gamerre, directrice générale du Red Star
« Ce n’est pas forcément ce à quoi on pense tout de suite en parlant de la Seine-Saint-Denis mais quand on y est arrive, quand on y défend les couleurs du Red Star, c’est un département souriant, joyeux ! C’est ce que je ressens au quotidien. Dans les matchs, il y a presque une ambiance kermesse mais dans le sens positif du terme. Ce côté : on est bien ensemble, on est content de se voir, d’avoir plaisir à y travailler. Il y a de plus en plus de fierté en Seine-Saint-Denis. Le caractère joyeux est aussi lié à la fierté d’être Séquano-dionysien. On est fier de supporter le Red Star, quels que soient les résultats. C’est une équipe qui nous représente. On en est "socios". La Seine-Saint-Denis est une famille et on est membre de la même famille. »

« En pointe et innovant dans le domaine médical » - Ghada Hatem, médecin-chef à l’hôpital Delafontaine
« La Maison des femmes est made in Seine-Saint-Denis, car elle est financée par le Département et elle répond à un besoin local. Elle est innovante car elle prend en charge dans un lieu unique tout ce dont les femmes victimes de violences ont besoin. Ce qui évite tous les parcours chaotiques. C’est une réalité, on manque de professionnels et de médecins spécialistes dans le département. Mais il y a des prises en charge exceptionnelles comme la chirurgie bariatrique contre l’obésité à Avicenne et à Delafontaine. Nous sommes très bons dans la prise en charge neuro-vasculaire à Delafontaine et nous avons une maternité de type 3 qui fait 4500 accouchements par an. Elle prend en charge toute la réanimation néonatale et la grande prématurité. Nous avons aussi tout un partenariat avec l’institut Marie-Curie autour du cancer du sein, dont on est très fiers. »

IN Seine-Saint-Denis, le site : http://inseinesaintdenis.fr

à lire aussi
IN Seine-Saint-Denis

Silicone recyclée ou pain en drive-in ?

Moussa Kébé, ambassadeur du In Seine-Saint-Denis, vient de lancer avec son ancien master de Paris 13 un concours à l’intention de ses étudiants. C’est tout naturellement qu’il a proposé à un autre ambassadeur du In Seine-Saint-Denis, Youness Bourimech, chef d’entreprise à Bondy, de faire partie du jury.

IN Seine-Saint-Denis

Alba Burge : En mode inclusive

Alba Burge, étudiante en communication à Paris 8, a organisé son propre défilé de mode lors de la Fashion week. L’idée est née lors d’un cours de gestion de projet... Un exercice pratique qu’elle a réalisé grandeur nature. Sur le podium de la salle La Ligne 13 à Saint-Denis.

Services, aides
& démarches

RSA - Guide pratique

Le RSA remplace le Revenu Minimum d'Insertion (RMI) et l'Allocation Parent Isolé (API). C'est également un complément de revenu versé à des personnes qui travaillent et dont les ressources sont modestes.