Catégories
Seine Saint-Denis
Collèges

Fin de mandat pour les élus collégiens

Après deux ans d’engagement, les jeunes élus du Conseil départemental des collégiens se sont réunis une dernière fois, le 17 mai, à Bobigny pour aborder la thématique de la réussite scolaire. Ateliers, débats et restitutions ont jalonné cette journée.

Depuis deux ans, Lovepreet, Mehdi, Céline, Fatou et les autres sont élus au Conseil départemental des collégiens (CDC). Tout au long de l’année, ces 4e et 3e ont travaillé sur des sujets liés à leurs vies d’élèves : le climat scolaire, la cantine, la candidature de Paris pour les Jeux olympiques de 2024 et aujourd’hui la réussite scolaire.

Qu’est-ce que la réussite scolaire ? Quelles sont les conditions de cette réussite ? Comment la relation profs/élèves peut-elle favoriser la confiance en soi et l’envie de réussir ? Par groupes, les élus collégiens ont travaillé sur ce type de questions avec les associations partenaires (Eloquentia, Starting-Block, P’tits débrouillards). Les porte-paroles de chaque atelier se sont ensuite emparés du micro à tour de rôle pour livrer leurs réflexions.

JPEG - 104.5 ko

"Réussir à l’école n’est pas forcément la réussite dans la vie. On peut réussir notre vie sans faire de longues études, mais l’école participe à la réussite dans la vie. Il y a des choses qu’on apprend à l’école et qui nous aident tout au long de notre vie", explique Fatoumata, élève au collège Christine de Pisan à Aulnay-sous-Bois.

Parler du positif

"Le collège téléphone vite à nos parents si on a fait une bêtise. On voudrait dire nous-mêmes à nos parents si on a 1h de colle pour ne pas compliquer les choses dans les familles", déplore William. Et il ajoute qu’avec ses camarades, ils proposent de "mettre des pages pour les remarques positives dans le carnet de correspondance". Le président du Conseil départemental, Stéphane Troussel, présent pour la restitution des ateliers, trouve que c’est "une bonne idée". Valoriser ce qui est positif et ne pas toujours pointer les choses qui ne vont pas, c’est important pour la confiance en soi. Des mains se lèvent pour définir la confiance en soi : "Ne pas baisser les bras, c’est avoir confiance en nous". "Ne pas avoir peur de participer".

Plus de sorties pour réussir

Les collégiens proposent de faire "plus de sorties et de voyages scolaires" pour apprendre en dehors du cadre de l’établissement. "Nous portons de nombreux projets comme les parcours Culture et Art au Collège, Odyssée Jeunes, les CDC, parce que nous croyons que pour réussir il faut des enseignants, mais aussi de la culture, du sport, des voyages et des engagements citoyens", rappelle le président du Conseil départemental.

JPEG - 84.7 ko

L’année prochaine, une bonne partie des élus présents aujourd’hui seront au lycée. Lucas, désormais en seconde, vient témoigner de tout ce qu’il est possible de faire au lycée (Conseil de la vie lycéenne, associations). Emmanuel Constant, le vice-président du Conseil départemental en charge de l’Education venu féliciter les collégiens pour leur engagement des deux dernières années, les encourage à poursuivre dans cette voie : "J’espère que cette fonction d’élu du CDC vous a donné le goût de l’action publique, de l’action politique au service des autres dans le département et dans le pays".

Omar, en 4e au collège Pablo Picasso, à Montfermeil, est très content de sa journée et confie : "Je vais essayer de me mettre plus à la place des profs et aussi de plus raconter à mes parents ce que je fais au collège. J’ai tendance à raconter les mauvaises choses et pas les bonnes !" Voilà une belle résolution !

à lire aussi
JOP 2024

Les 20 ans des Jeux des collèges UNSS

Plus de 2000 collégiens ont participé mercredi 14 juin au stade interdépartemental de Marville aux Jeux des collèges 2017 aux couleurs de la candidature de Paris 2024 ! VIDÉO et DIAPORAMA.

Collèges

Votre enfant va entrer en 6e, demandez le chèque réussite !

Pour la troisième année consécutive, chaque élève entrant en 6e dans un collège public du département bénéficie d’un chèque réussite de 200 euros pour acheter des fournitures, des livres ou du matériel numérique. Les parents concernés peuvent faire leur demande en ligne dès le 15 juin. Mode d’emploi et témoignages.

Services, aides
& démarches