Seine Saint-Denis
Interview croisée Site hôte JOP 2024

Au cœur des Jeux olympiques et paralympiques

Mercredi 20 janvier, le Comité pour l’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 présentait son nouveau siège à Saint-Denis, le tout nouveau bâtiment Pulse, un siège à l’image du projet, qui tient compte des grands défis environnementaux et sociaux.L’occasion d’un entretien avec Tony Estanguet, Président de Paris 2024 et Stéphane Troussel, Président de la Seine-Saint-Denis.

Tony Estanguet, pourquoi le Comité d’organisation des Jeux olympiques Paris 2024 a-t-il choisi de s’installer à Saint-Denis ?

Depuis la candidature, nous avons voulu que la Seine-Saint-Denis soit au cœur des Jeux, parce que ce territoire nous inspire par sa jeunesse, son énergie et sa créativité, et que nous voulons accompagner sa transformation.
La Seine-Saint-Denis bénéficiera de la mise en lumière unique des Jeux : avec l’accueil d’athlètes du monde entier, l’organisation de nombreuses épreuves dont l’une des plus médiatiques, l’athlétisme, et l’épreuve hors les murs ouverte à tous (cyclisme sur route) qui sillonnera tout le département, la construction du Village des athlètes, du Village des Médias, et du seul équipement sportif pour les Jeux, le Centre Aquatique Olympique.
Il était donc normal pour nous de nous installer au cœur de ce territoire, au plus près de ses habitants, de son tissu associatif et de ses élus, avec lesquels nous construisons ce projet.

Stéphane Troussel, que représente pour la Seine-Saint-Denis le fait d’accueillir le siège de Paris 2024 ?

Je crois que c’est d’abord un élément de fierté pour les habitants, de savoir que c’est en Seine-Saint-Denis que seront installées les équipes qui fabriquent les Jeux. C’est aussi un symbole important, parce que c’est tout le sens du projet des Jeux de 2024 de permettre à Paris de recoudre son lien avec la banlieue, de réduire les inégalités au sein de ces territoires, de remettre finalement la périphérie au centre du Grand Paris. J’ai l’habitude de dire qu’une fois que la flamme de 2024 éteinte, c’est ici en Seine-Saint-Denis qu’on viendra voir si Paris a réussi son pari ! Pour juger si Barcelone ou Londres ont réussi leurs Jeux, on ne se rend pas à Buckingham Palace ou à la Sagrada Familia, on va à Stratford, quartier populaire de Londres qui a été complètement redynamisé par les Jeux, on va voir le front de mer à Barcelone, car ce sont les Jeux qui ont permis à cette ville de retisser son lien avec la Méditerranée. Eh bien c’est en Seine-Saint-Denis qu’on pourra juger de la réussite de Paris 2024.

Concrètement, comment le nouveau siège de Paris 2024 va-t-il s’ancrer en Seine-Saint-Denis ?

Stéphane Troussel :
La Seine-Saint-Denis à trop souvent souffert par le passé de projet urbains ou immobiliers qui venaient se poser à tel ou tel endroit sans cohérence avec les enjeux de notre territoire. Je suis heureux de voir que Paris 2024 a fait le contraire en contribuant au recrutement local, en établissant des liens privilégiés avec l’économie locale et en intégrant la dimension écologique dans la conception de son nouveau siège, avec la réduction de l’empreinte carbone comme valeur cardinale. Cela montre que l’héritage se construit dès maintenant en Seine-Saint-Denis, et qu’il est fidèle aux valeurs que nous voulons porter avec ces Jeux. L’exemplarité commence par soi-même, et Paris 2024 le prouve.

Tony Estanguet :
Effectivement, nous avons souhaité mobiliser les acteurs locaux pour le fonctionnement quotidien de PULSE : sur 32 entreprises prestataires, un tiers est issu de la Seine-Saint-Denis, et plus de la moitié sont des structures de l’économie sociale et solidaire. Nous encourageons aussi nos prestataires à recruter localement : 60% des salariés du restaurant d’entreprise seront issus de la Seine-Saint-Denis.
Notre nouveau siège est une traduction concrète de notre ambition globale pour ces Jeux : ils doivent être respectueux de l’environnement et contribuer au développement et au rayonnement de leurs territoires d’accueil.

L’arrivée du Comité d’organisation des Jeux de Paris 2024 participe-t-elle à un renouveau de la Seine-Saint-Denis ?

Stéphane Troussel :
C’est l’illustration d’une dynamique qui est à l’œuvre depuis plusieurs années dans notre département, avec l’installation de grandes institutions et entreprises. Paris 2024, comme d’autres avant, montre que c’est ici que ça se passe !

Tony Estanguet :
Nous avons à cœur d’accompagner la transformation du territoire. Le Village des athlètes, symbole de l’universalité des Jeux, le Village des médias au Bourget et le Centre Aquatique olympique, seront laissés en héritage à la population. Tout comme le mur d’escalade et les bassins aquatiques temporaires.

Est-ce que le fait que le siège de Paris 2024 soit à Saint-Denis va resserrer ses liens avec le Département ?

Stéphane Troussel :
Depuis la candidature et l’obtention des Jeux à Lima, ses liens ne font que se renforcer. Avec Tony Estanguet nous avons des liens très forts, resserrés, de confiance mais aussi d’exigence. Il sait que nous sommes des partenaires très loyaux mais très exigeants. Car nous voulons que ces Jeux soient une manière d’accélérer encore la transformation de la Seine-Saint-Denis, et soient utiles aux habitants en matière d’emploi, de cadre de vie plus apaisé, d’environnement, et de développement de l’économie locale.

Tony Estanguet :
Nous travaillons main à la main depuis plusieurs années maintenant avec les élus du département et l’ensemble des acteurs du territoire – associations, clubs sportifs, entrepreneurs, athlètes, artistes...- pour garantir ensemble la réussite et l’utilité sociale des Jeux et de leur héritage. Nous organisons par exemple de nombreuses rencontres avec les entreprises locales pour les informer sur les opportunités économiques liées aux Jeux. Mais l’installation de Paris 2024 en Seine-Saint-Denis marque évidemment une nouvelle étape dans notre relation. Nous ne sommes plus seulement amis, nous sommes aussi voisins maintenant ! Cette nouvelle étape va notamment être l’occasion de nouer des liens plus étroits avec les habitants.

Photo : Aiman Saad Ellaoui


Les Jeux en Seine-Saint-Denis commencent maintenant !

- Vous êtes une petite entreprise ou une structure de l’économie sociale et solidaire ? Référencez-vous sur ESS 2024 et Entreprises 2024 pour connaître toutes les opportunités économiques des Jeux via le site https://ess2024.org/

- Vous êtes fan de sport et avez envie de courir le marathon de Paris 2024 ou de devenir bénévole pendant les Jeux ? Participez aux défis du Club 2024 en vous inscrivant sur www.club.paris2024.org

- Vous êtes une collectivité ? Rejoignez le label Terre de Jeux 2024 via https://terredejeux.paris2024.org

- Pour avoir des infos sur les chantiers olympiques, vous pouvez écrire à cette adresse mail : info-chantier@ouvrages-olympiques.fr