Catégories
Seine Saint-Denis
Noisy-le-Sec Musique

Fauré et Ravel : maître et élève ?

La Jeune Philharmonie de Seine-Saint-Denis

Maurice Ravel, "Suite de Ma mère l’Oye", pour orchestre ("Pavane de la Belle au bois dormant" - "Petit Poucet" - "Laideronette, impératrice des Pagodes" - "Les entretiens de la Belle et de la Bête" - "Le Jardin féerique")

« Qu’est-ce donc que cette messe des morts que vous venez de faire chanter ? — Mais, monsieur le curé, c’est un requiem de ma composition ! — Monsieur Fauré, nous n’avons pas besoin de toutes ces nouveautés ; le répertoire de la Madeleine est bien assez riche, contentez-vous-en ! »
Ainsi fut accueilli, par le curé de l’Eglise de la Madeleine à Paris, le Requiem composé en 1888 par son maître de chapelle, Gabriel Fauré (1845-1924). Écrite en 1887, sans raison particulière sinon peut-être le besoin de renouveler le répertoire, une œuvre qu’il allait reprendre et élargir en 1899. Son style, tout d’intériorité, est celui d’un compositeur qui, pour être bien français, a parfaitement assimilé l’apport de la musique romantique allemande. Messe des morts sans grandiloquence, l’œuvre comporte deux pages qui sont devenues très populaires, le Libera me et le Pie Jesu.

Gabriel Fauré (1845-1924), "Messe de Requiem", en ré mineur, Op.48 pour soprano, baryton, orgue, chœur et orchestre.

« Il était une fois un roi et une reine qui étaient si fâchés de n’avoir point d’enfant... » ainsi commence le conte de Perrault La Belle au bois dormant. Maurice Ravel (1875 – 1937) n’est jamais sorti du monde de l’enfance, ainsi qu’on le découvre dans sa Suite de ma mère l’Oye, cinq pièces enfantines, sur des contes de Charles Perrault et de Mesdames Leprince de Beaumont et de la comtesse d’Aulnoy, qui datent de 1910. Il a été l’élève de Fauré, et il y a chez lui du Couperin, du Mozart, du Chabrier et du Saint-Saëns et nous sommes maintenant aussi loin que possible du style romantique. Raconteur d’histoires, inventeur de sons nouveaux, sensible et raffiné, Ravel est avant tout un enchanteur.

Durée 1H30 (avec entracte)

- Quand : vendredi 9 Juin à 20h30 et samedi 10 Juin à 20h30
-  : Théâtre des Bergeries, 5 rue Jean-Jaures 93130 Noisy-le-sec
- Tél : 01.41.83.15.20
- www.letheatredesbergeries.fr

mars 2017
Rosny-sous-Bois

Drogues, parlons-en

Après l’exposition « Face to Face. Comment rester connecté-e avec toi-même ? » lauréate du Prix Prévention de la Délinquance 2015 « Cybercriminalité et prévention dans l’espace numérique » coorganisé par le Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance (CIPD) et le Forum Français pour la Sécurité (...)

Musique

Banlieues Bleues 2017

Au programme, 42 groupes (dont 12 créations et 7 inédits en France) , et 28 nationalités représentées pour le prestigieux et reconnu à l’international, 34ème Festival Banlieues Bleues, qui se déroulera du 3 au 31 mars !

Aubervilliers

Le silence est d’or

Œuvres de Virginie Descamps, d’Irina Rotaru et de Gabrielle Wambaugh
Exposition

Saint-Denis

Trois

Précédé de un et deux

Saint-Denis

TROIS

Texte et mise en scène Mani Soleymanlou avec la collaboration des interprètes

Saint-Denis

La peau vive

En réponse à l’invitation de Chapelle Vidéo, programme d’art vidéo du Département de Seine-Saint-Denis, Frédéric Nauczyciel investit la chapelle du musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis et présente son installation La Peau vive.

Aubervilliers

The Fantasy Orchestra

CONCERT / FANFARE PSYCHÉDÉLIQUE POUR PETITS ET GRANDS

avril 2017
Les Lilas

La Montagne des devenirs

D’une volonté commune de travailler une approche différente du cinéma, Khiasma, le cinéma du Garde-Chasse et le cinéma le Trianon (Romainville) créent en 2015 « La montagne des devenirs ». Ce projet a pour objectif de favoriser, autour de la découverte et de la création de films, les échanges entre (...)

Saint-Denis

La peau vive

En réponse à l’invitation de Chapelle Vidéo, programme d’art vidéo du Département de Seine-Saint-Denis, Frédéric Nauczyciel investit la chapelle du musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis et présente son installation La Peau vive.

Saint-Denis

UNE MOUETTE

D’après La mouette d’Anton Tchekhov / Adaptation et mise en scène : Isabelle Lafon

Aubervilliers

Le silence est d’or

Œuvres de Virginie Descamps, d’Irina Rotaru et de Gabrielle Wambaugh
Exposition

Saint-Denis

Une mouette

D’après Anton Tchekhov

Noisy-le-Sec

Le Faiseur

Honoré de Balzac
Robin Renucci

Saint-Denis

Blanche neige

ou la chute du mur de Berlin

mai 2017
Les Lilas

La Montagne des devenirs

D’une volonté commune de travailler une approche différente du cinéma, Khiasma, le cinéma du Garde-Chasse et le cinéma le Trianon (Romainville) créent en 2015 « La montagne des devenirs ». Ce projet a pour objectif de favoriser, autour de la découverte et de la création de films, les échanges entre (...)

Saint-Denis

UNE MOUETTE

D’après La mouette d’Anton Tchekhov / Adaptation et mise en scène : Isabelle Lafon

Saint-Denis

Une mouette

D’après Anton Tchekhov

Saint-Denis

La peau vive

En réponse à l’invitation de Chapelle Vidéo, programme d’art vidéo du Département de Seine-Saint-Denis, Frédéric Nauczyciel investit la chapelle du musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis et présente son installation La Peau vive.

Saint-Denis

Dark Circus

D’après une histoire originale de Pef

Noisy-le-Sec

Tantz !

Sirba Octet